Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 14 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OL

Pourquoi Xherdan Shaqiri est meilleur que Lionel Messi

Le choc entre le PSG et l’OL ce dimanche (20h45) sera l'occasion d'un rendez-vous au sommet entre Leo Messi et Xherdan Shaqiri. Et si l'arrivée en Ligue 1 de l'ancien joueur de Liverpool n'a pas fait autant de bruit que celle de l'Argentin dans la Ville Lumière, le Suisse n’a rien à envier au sextuple Ballon d'or. Voici pourquoi.

  • Messi est un « remontadeur remontadé » tandis que Shaqiri est simplement un « remontadeur »

    7 mai 2019. Liverpool explose le Barça 4-0 en demi-finales de Ligue des champions. Après avoir été humiliés 3-0 sur la pelouse du Camp Nou une semaine plus tôt, les Reds s’en remettent à Xherdan Shaqiri pour créer l'exploit. Conscient qu’il a l'âme d'un game changer, Jürgen Klopp décide de titulariser le Suisse à Anfield, alors qu’il l’avait gardé sur le banc en Catalogne. Le résultat est sans appel : l’ancien du Bayern délivre la passe décisive sur le troisième but, fait passer Barcelone pour une équipe de seconde zone et renvoie les Culés se morfondre devant des compilations YouTube du duo Xavi-Iniesta. Les Blaugrana étaient prévenus, Shaqiri les avait déjà sermonnés lors de son passage à Munich en 2013. Score cumulé : 7-0.


  • Shaqiri est bien meilleur à la presse à cuisses

    Très peu de footeux peuvent se targuer d’avoir des mollets et des cuisses aussi monstrueux que ceux de Xherdan Shaqiri. Mais comme n'importe quel homme modeste qui se respecte, le nouveau joueur de l'OL n’exhibe pas ses mensurations à tout-va. Les dernières en date, mesurées en 2014 : 60 centimètres de tour de cuisse et 44 centimètres de tour de mollet. Ce n’est pas la taille qui compte, mais la Pulga ferait mieux de ne jamais accompagner le Lyonnais lors du leg day, sous peine d’être la honte de la salle.


  • Il parle au moins trois langues, Messi deux

    À l’ère de la mondialisation, parler plusieurs langues est essentiel. Irréductible réactionnaire réticent au progrès, Lionel Messi ne se contente que de parler espagnol et des bribes de catalan. Il n’y a que lors des cérémonies du Ballon d’or que l’Argentin daigne bafouiller dans la langue de George Best. Ou lorsqu'il doit vendre des chips. À côté de Messi, Shaqiri pourrait presque passer pour Anne-Laure Bonnet : il maîtrise l’albanais grâce à ses parents, l’allemand grâce à son enfance en Suisse, l’anglais grâce à ses aventures à Stoke City et Liverpool, et on le soupçonne même de pouvoir tenir une conversation en italien. Pas besoin de traduction, les faits sont suffisamment parlants.


  • Le Suisse sait exporter ses talents et gagner des titres dans plusieurs clubs

    Messi a mis 20 ans pour quitter Barcelone et son petit cocon douillet. Shaqiri, lui, n’hésite pas à prendre l’avion pour se mettre en danger et prouver qu’il sait gagner. Peu importe le blason imprimé sur son maillot : dans son armoire, il y a déjà cinq titres avec Bâle, quatre avec Liverpool, dix avec le Bayern. Où qu'il aille, le Suisse emporte toujours la recette du succès dans ses bagages. Pour l’instant, au regard de la prestation du PSG contre Bruges mardi en C1, on ne peut pas dire que Messi en ait fait autant.


  • Contrairement à Messi et malgré les préjugés, Shaqiri n’est pas neutre en géopolitique

    Toujours aussi conscient du monde qui l’entoure, Shaqiri profite parfois de l’exposition qui lui est octroyée pour faire passer des messages. Notamment sur ses buts. Quand il donne la victoire à la Suisse contre la Serbie à la dernière minute lors du Mondial 2018, il se précipite en direction des supporters serbes, enlève son maillot et mime l’aigle bicéphale avec ses mains, le symbole de l’Albanie dont il est originaire. Le conflit des Balkans et de l’ex-Yougoslavie n’a aucun secret pour lui. Messi, de son côté, n’a jamais montré le moindre signe d’hostilité envers les fans brésiliens ou de n’importe quel pays. Son geste le plus marquant ? Avoir enlevé son maillot pour le montrer au stade Santiago-Bernabéu lors d'un Barça-Real. On a connu mieux comme geste fort.





  • Le Lyonnais est beaucoup plus altruiste que le Parisien

    Shaqiri aime quand les choses sont carrées. Dans sa carrière, il en est à 91 buts pour 94 passes décisives. Soit un ratio proche d'un but pour une passe décisive, preuve de son sens du collectif. L'ogre Messi, lui, n'est pas du genre à partager et affiche un décevant ratio d'un golazo pour 0,47 passe décisive. Un constat d'ores et déjà vérifiable à Paris, puisque ses stats sont toujours au point mort en 114 minutes de jeu avec le club de la capitale. Alors que le Suisse, lui, compte déjà une offrande avec vingt minutes de moins dans les jambes. Prochaine démo au Parc des Princes ce dimanche ?

    Par Léo Tourbe
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



  • Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 12:33 Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 1 Hier à 08:48 Un but d'anthologie marqué par Plymouth Argyle en D3 anglaise 13