Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marseille-Lazio

Pourquoi l'OM et la Lazio sont la même équipe

Ce jeudi soir, Marseille accueille la Lazio en Ligue Europa. Les deux équipes ont tellement de points communs que les joueurs risquent à tout moment de chanter ensemble : « Nous sommes des sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux. » Ce serait gênant, mais presque vrai.

Modififié

Parce que les deux équipes font un complexe face aux gros


La saison dernière, l’Olympique de Marseille a réalisé une énorme saison à 77 points en écrasant tous les petites équipes du championnat, mais a manqué le podium à cause de ses piètres performances contre les gros bonnets de la Ligue 1. Cette saison, on pouvait croire que les choses allaient changer. Mais l’OM a gagné à l’arrache contre un Monaco qui n’a plus rien d’un gros (19e) et a encore perdu lourdement à Lyon (4-2). Les chiffres sont formels : lors des six dernières saisons, en comptant celle-ci, Marseille n’a pris que 18 points sur 96 possibles contre Lyon, Monaco et Paris. Pour la Lazio, cinquième de Serie A l’an dernier, le schéma est exactement le même. Dominante face aux clubs modestes, la Lazio ne parvient pas à passer un cap à cause de sa fébrilité face aux gros. Dans le même laps de temps, les Biancocelesti ont amassé 14 points sur 96 possibles contre la Roma, la Juventus et le Napoli.


Parce qu’elles n’y arrivent pas face à leur rival


Ce qui est le plus agaçant pour les supporters des deux équipes, c’est qu’avec une telle attitude face aux gros, on est voué à se faire ridiculiser par le grand rival. Alors que Marseille doit accueillir Paris dimanche soir, le club reste sur une incroyable série de dix-sept matchs sans victoire face au PSG. Avec seulement trois petits nuls à se mettre sous la dent comme satisfaction. Pour la Lazio, c’est à peine mieux, alors que la Roma est loin de l’hégémonie parisienne en France. Lors des onze derniers derbys romains en Serie A, la Lazio a réussi à décrocher trois nuls et une seule petite victoire. Mais au moins, les Biancocelesti peuvent toujours chérir leur victoire en finale de Coupe d’Italie en 2013, quand les Olympiens pleurent la finale de Coupe de France 2016.


Parce qu’elles ont les genoux qui claquent devant les Autrichiens


La saison dernière, l’OM et la Lazio auraient déjà pu se croiser en Ligue Europa, à un stade beaucoup plus intéressant que la phase de poules. Opposée au RB Salzbourg en quarts de finale, la Lazio s’impose 4-2 au Stadio Olimpico. Le score aurait pu être bien plus lourd. Alors au retour, quand Ciro Immobile inscrit le premier but à Salzbourg, la qualification semble toute acquise. Mais c’était compter sans le trou d’air complet de la Lazio dans le dernier quart d’heure. Après avoir subi l’égalisation, les Italiens en prennent trois en quatre minutes. Ils sont éliminés. Alors au tour suivant, c’est Marseille qui hérite du « tirage facile » en tombant contre Salzbourg. Là encore, la victoire tranquille 2-0 au Vélodrome rassure. Mais au retour, l’OM tremble également, en prend deux en dix minutes, et peut s’estimer heureux de ne pas en encaisser plus. Heureusement, la grosse tête de Rolando empêchera Marseille de connaître la même humiliation. Car si Marseille et la Lazio sont capables de fournir des super matchs, ils sont aussi sujets à des trous noirs incompréhensibles.


Parce qu’elles se sont fait larguer comme des vieilles chaussettes par Marcelo Bielsa


Le 8 août 2015, Marcelo Bielsa livre une conférence de presse lunaire juste après la défaite de l’Olympique de Marseille face à Caen (0-1), en ouverture de la saison. Celui qui avait redonné le goût du football à tout le peuple marseillais annonce son départ de manière froide en raison d’un « désaccord avec la direction du club » . Marseille s’est fait plaquer du jour au lendemain, alors qu’elle était folle amoureuse. Presque un an plus tard, l'Argentin se met en couple avec la Lazio en signant comme entraîneur le 6 juillet 2016, après plusieurs semaines de flirt chaud bouillant. Deux jours plus tard, juste après leur première nuit d’amour, Marcelo se barre comme un voleur au petit matin sans prévenir. Goujat.




Parce qu’elles ont un maillot blanc et bleu ciel


En 1900, au moment où la Lazio est fondée, l'esprit olympique est au cœur de toutes les initiatives sportives, surtout depuis les premiers JO de l'ère moderne organisés à Athènes quatre ans plus tôt. C'est pourquoi les fondateurs du club optent pour les couleurs du drapeau grec : le blanc et le bleu ciel. Les Grecs, ou plutôt ceux de Phocée, qui ont fondé la cité de Marseille à l’Antiquité, en -600. Coïncidence ? En tout cas, l’OM a choisi les mêmes couleurs, pour reprendre celles de la croix d’Azur, drapeau de la ville depuis le Moyen Âge.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 80

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70