Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Nantes

Domenech, dry january

Le Kita Circus suit son cours : un mois et demi après avoir été sorti de la retraite pour prendre les rênes d'un FC Nantes en pleine glissade, Raymond Domenech va déjà prendre la porte sans avoir eu le temps de redresser quoi que ce soit, avec un tout petit bilan à la clé. Au fond, comment aurait-il pu en être autrement ?

Modififié
Lors de son intronisation le jour de la Saint-Sylvestre, c'est de « plaisir » - ou plutôt de redécouverte d'un plaisir - dont Raymond Domenech avait parlé. Une denrée qui se fait très rare, ces dernières années, dans le club où il mettait les pieds dix ans et demi après sa dernière expérience sur un banc. Peut-être naïvement ne savait-il simplement pas dans quoi il s'embarquait, ou peut-être préférait-il ne pas y penser, lui qui avait décidé sur un coup de tête qu'il était temps de relancer la machine l'année de ses 69 ans. Mais de plaisir, il n'en a que très peu été question pendant ses six semaines sur la banquette du FC Nantes, et l'ancien sélectionneur sera passé en coup de vent sur les bords de Loire sans même avoir donné l'impression d'être pleinement installé : on a déjà tout lu, vu et entendu sur Waldemar Kita, mais il faut dire qu'il réalise encore un exercice 2020-2021 de haut standing.

L'amour dure quatre points

On ne saura jamais vraiment ce que le président avait derrière la tête, si ce n'est s'offrir quelques semaines de répit en prenant tout le monde de court, lorsqu'il a convaincu Raymond de s'offrir une pige chez les Jaune et Vert. Sur le terrain et en dehors, le contexte avait tout du traquenard, et même s'il était arrivé autrement que les mains dans les poches, le coach aurait eu tout le mal du monde à faire des merveilles. Mais les faits sont là, et ils font mal : en sept matchs, le presque septuagénaire n'a jamais vu la victoire, a rapporté quatre petits points (quatre nuls et trois revers), a vu son équipe chanceler jusqu'à la 18e place et la contestation des supporters envers la direction prendre une nouvelle dimension. Ces derniers ont d'ailleurs bien compris une chose, qu'ils affichaient dès le 31 décembre : « Le problème, c'est pas Der Zak', Baup, Rohr, Furlan, Gentili, Anziani, Chauvin, Girard, Conceição, Ranieri, Cardoso, Halilhodžić, Gourcuff, Domenech... Le problème, c'est la famille Kita. »


Pendant cette parenthèse quelque peu hors du temps dans la cité des ducs de Bretagne, on a pu retrouver le Raymond à qui on ne la fait pas, taquin - c'est un euphémisme - en conférence de presse et toujours surprenant dans tout ce qu'il entreprend. Footballistiquement, on ne pourra pas dire qu'il a réussi grand-chose, mais malgré plusieurs sorties indigentes, il aura au moins procédé à quelques coups de poker plus ou mois pertinents : Andrei Girotto remonté d'un cran dans l'entrejeu, Kader Bamba progressivement placardisé, le lampadaire Kalifa Coulibaly relancé devant ou encore la mise en place d'un 4-1-4-1 joueur qui, avant de voler en éclats contre le leader lillois (0-2) et de certainement tomber aux oubliettes avec ce nouveau twist, avait permis à son équipe d'offrir un peu de football à Geoffroy-Guichard (1-1) : là aussi, une denrée rare. Ainsi se dessine le quinzième - et le plus prématuré - changement de technicien (hors intérims) depuis la prise de fonction de Waldemar Kita il y a treize ans et demi. Quelques mois avant cette arrivée, en 2006-2007, un FCN déjà à l'agonie avait également fait appel à un gros nom en pré-retraite pour tenter de faire bouger les choses à la mi-saison : il s'appelait Fabien Barthez et n'a pas non plus terminé la saison. À l'issue de cet exercice, c'est la descente qui attendait les Canaris.

Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 3 heures Viens défier tes potes jeudi 20h sur un quiz L1 des années 2010
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 16:34 Les Euros U19 annulés 9 Hier à 16:18 Un défenseur anglais de 19 ans prend sa retraite à cause d’une tête 33
Hier à 14:52 Une course d'élan lunaire avant un tir au but en Coupe d'Argentine 85