Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Lille (2-2)

Lille laisse l'OL dans le rétro

En ramenant un point de Lyon après une belle bataille, le LOSC s'assure quasiment une deuxième place bien méritée. De son côté, l'OL devra batailler jusqu'au bout avec Sainté pour accrocher le podium synonyme de potentielle Ligue des champions.

Modififié

Olympique lyonnais 2-2 Lille OSC

Buts : Terrier (11e) et Dubois (74e) pour Lyon // Rémy (50e) et Soumaré (69e) pour Lille


Le PSG ayant décidé de bazarder ses dernières semaines de compétition, c'était certainement l'affiche la plus sexy de cette fin de saison qui se jouait dans le Rhône pour clôturer cette 35e journée. Rompue à ce genre de joutes et désireuse de gratter une victoire « à six points » pour voir plus haut qu'une troisième place encore loin d'assurer un accès direct à la phase de groupes de C1, la formation de Bruno Genesio a failli à sa mission et laisse celle de Christophe Galtier (six points d'avance et une différence de buts favorable) prendre le large. Un beau dauphin qui, sauf grand chambardement d'ici la 38e journée, peut déjà se préparer à accueillir de gros morceaux européens dans quatre mois. Et vu ce qu'il a montré ce dimanche soir en déplacement sur la pelouse lyonnaise, c'est mérité.

Terrier, sans cœur avec ses ex


Privé de la base Thiago Mendes-Xeka remplacée par le binôme Thiago Maia-Boubakary Soumaré, le LOSC démarre en récitant ce qu'il sait faire et Nicolas Pépé se charge de la première chaleur (7e). Mais les locaux ne vont pas trop attendre pour prendre les choses en main : sur la première interception lyonnaise intéressante signée Ndombele, le bloc des visiteurs est transpercé et Terrier (notamment préféré à Moussa Dembélé, une nouvelle fois remplaçant) marque avec le poil de réussite qui va bien. Lui, le produit lillois (1-0, 11e).


L'OL est supersonique, et Lille se montre vulnérable : le pied droit de Fekir bute sur Maignan deux fois (13e puis 43e), et le dos de Thiago Maia dévie dans le petit filet extérieur (19e). Dans un schéma en 4-4-2 avec un Ikoné placé aux avant-postes, les jambes et la complicité de la BIP-BIP sont là, mais Lopes écœure Pépé alors que Loïc Rémy est à l'ouest. Et quand ce dernier sort (enfin) de sa boîte, le portier portugais est sur la trajectoire (45e).

Coup pour coup, erreur pour but


Le changement de côté offre également un basculement des tendances, avec une défense lyonnaise aux abois. Denayer et Mendy se mettent d'accord pour offrir l'égalisation à un Rémy retrouvé, qui ne se prive pas pour célébrer son pion contre son club formateur (1-1, 50e). Puis, sur coup franc, Dubois laisse Soumaré planter avec l'aide de la barre transversale (1-2, 69e). Le latéral se rattrape en armant une volée qui fait mouche, après plusieurs sauvetages adverses (2-2, 74e). La suite voit Lyon pousser, mais Fekir se heurte encore au double M, l'entrant Moussa Dembélé est impuissant et le Groupama Stadium reste sur sa faim. Le principal est peut-être sauvé : ce dimanche soir, l'ASSE reste une unité derrière son voisin.



Lyon (4-2-3-1) : Lopes - Dubois, Marcelo, Denayer, F. Mendy - Ndombele, Aouar - B. Traoré (M. Cornet, 70e), N. Fekir, Terrier (M. Dembélé, 73e) - Depay. Entraîneur : Bruno Genesio.

Lille (4-4-2) : Maignan - Çelik, J. Fonte, Gabriel, Y. Koné - Soumaré, T. Maia (Reinildo, 89e) - Pépé, Bamba - Rémy (R. Leão, 70e), Ikoné (R. Fonte, 80e). Entraîneur : Christophe Galtier.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Le dauphin est rouge, le lion craint le monstre vert




    Dans cet article


    Hier à 16:16 Zlatan suspendu deux matchs pour avoir étranglé un gardien 31
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE