Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM (0-1)

Les notes de l'OM

Après avoir fait le show dans les médias pendant toute la semaine, Dimitri Payet a assumé son rôle sur le terrain en réalisant un match plein de saveur et de vice. Au milieu de terrain, Valentin Rongier s'est comporté comme le bad boy en chef, bien suivi par une défense intraitable, dans laquelle Álvaro González et Duje Ćaleta-Car se sont illustrés. Le reste a été à la hauteur dans cette partie de Super Smash Bros. Brawl .

Modififié

Olympique de Marseille



Steve Mandanda
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
9.2Moyenne de 845 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un match de cochon pour le dernier rempart de l’OM. Il Fenomeno est comme le bon vin, il se bonifie avec l’âge : il a multiplié les beaux arrêts comme les bonnes cuvées empilent les récompenses. Bref, il a encore au moins dix ans devant lui. Buffon est un petit joueur.


Jordan Amavi
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.5Moyenne de 726 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pendant longtemps, il a dû faire face aux montées incessantes de Florenzi : on aurait pu craindre le pire, et finalement, ça s’est plutôt bien passé pour Jordan, retapé après des années de galère. Il a même été capable de se battre avec les Parisiens, signe que tout va mieux. Hope for paws : Jordan’s Journey.


Álvaro González
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.4Moyenne de 769 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pendant que les géants de l’Europe entière cherchent leur dulcinée en défense centrale, Marseille tient déjà la perle rare. Il a écœuré les attaquants parisiens, il s’est embrouillé avec Neymar et a donné un parfum de Super Smash Bros. Brawl à la partie. Partie dans laquelle il était Bowser, forcément.


Duje Ćaleta-Car
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
7.3Moyenne de 704 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ses qualités sont à la hauteur de sa ganache : intimidantes. Le gladiateur marseillais à la barbe de viking a été très efficace défensivement et a contribué à la solidité marseillaise, même dans les bastons, où il a assumé le rôle du chef de meute.


Hiroki Sakai
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6.5Moyenne de 711 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pendant un quart d’heure, il a pris le bouillon face à Neymar ou Di María. Alors, Sakai en a eu marre et s’est rappelé les bonnes vieilles règles du foot amateur : le ballon passe, pas le joueur. Plus rugueux dans le duel, il a mieux fini la rencontre.


Pape Gueye
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 678 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Peut-être encore un peu naïf, mais déjà performant, son match se résume à son carton : auteur d’un tacle pourtant quasi parfait, il prend un jaune parce que Neymar lui marche dessus. Bref, Pape doit encore apprendre avant de devenir un papa. Remplacé par Benedetto (58e), venu arborer sa coupe à la brosse, se faire voler un but et prendre un rouge. Joli programme.


Boubacar Kamara
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
7.4Moyenne de 693 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
À tout juste 20 ans, il se comporte déjà comme un vieux briscard : capital au poste de sentinelle, il a bien réussi à endiguer les assauts parisiens. Il a été moins incisif que ses copains lorsqu'il a fallu se comporter comme dans une fight. Et c'est tant mieux.


Valentin Rongier
Note de la rédaction
7.5
Note des lecteurs
8Moyenne de 699 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Paredes peut aller se rhabiller : la caution vice, c’est Rongier. Toujours prêt à mettre un petit taquet ou un coup en douce, le petit blondinet a distribué les douceurs. Son sourire complice avec Payet à l’heure de jeu, alors qu’il venait de subir une faute et était au sol, est savoureux. Valentin Rodman.


Dimitri Payet
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.5Moyenne de 721 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il est devenu gros, sa coupe de cheveux ne ressemble plus à rien et il râle comme un charretier. Et pourtant, avec son numéro 10 dans le dos, la magie opère toujours, au moins parfois. Ce soir, il a été délicieux, pas seulement parce qu’il a fait péter un plomb à tous les Parisiens. Remplacé par Radonjić (77e), forcément moins cool.


Maxime Lopez
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 659 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dans cet affrontement de drôle de système de jeu, Lopez a fait ce qu’il pouvait faire, c’est-à-dire jouer en pointe en se comportant comme un milieu. Utile dans le pressing, il a bien contribué à la guerre psychologique de l’OM. Pas le moins dangereux des frères Lopez. Remplacé par Strootman (68e), pour une fois pas mal.


Florian Thauvin
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
8Moyenne de 713 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
À force de ne plus le voir sur les terrains, on avait presque oublié à quel point Flotov pouvait être soyeux. Il s’est rappelé à notre bon souvenir avec son 80e but en Ligue 1 : pas mal, quand même. Remplacé par Germain (77e), qui en est mine de rien à 69.

Les notes du PSG


Par Valentin Lutz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue 1 - J3 - PSG-OM (0-1)






Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 1 heure 211 sélectionneurs consultés en ligne par la FIFA sur un Mondial bisannuel 17 il y a 1 heure Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 7 heures Arsène Wenger favorable au micro sur les arbitres et à leur présence en conférence de presse 49
À lire ensuite
Les notes du PSG