Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // Gr.F
  3. // Portugal-France (2-2)

Les Bleus résistent au piège portugais et terminent premiers

Au terme d'un scénario complètement fou, Français et Portugais ont partagé les points, ce mercredi à Budapest (2-2) et continueront leur route en phase éliminatoire. Et si un doublé de Benzema a répondu à un doublé de Ronaldo sur penalty, les Bleus savent désormais qu'ils affronteront la Suisse lundi prochain à Bucarest, pour le compte des huitièmes de finale.

Modififié

Portugal 2-2 France

Buts : Ronaldo (31e sp et 60e sp) pour le Portugal // Benzema (45e+2 et 47e) pour la France

Quand Karim Benzema et Cristiano Ronaldo s’échangeaient un regard complice avant le coup d’envoi, ces deux-là savaient peut-être déjà le spectacle qu’ils allaient réserver à la Puskás Aréna. L’habitude de leurs années Real, certainement. L'icône portugaise s'est en effet offert un doublé au point de penalty pour égaler le record d’Ali Daei au classement des buteurs en sélection (109), alors que le revenant français a repris le fil de son histoire avec les Bleus. Et au bout du compte, les anciens partenaires se quittent bons amis, puisque leurs sélections respectives seront toutes deux de la partie au prochain tour.

Penaldo vs Penzema


Après avoir affronté Allemands et Hongrois chez eux, Portugais et Français proposaient à Budapest un remake de la finale 2016 sur un terrain neutre, enfin. La preuve : la plus grosse bronca entendue de la soirée fut poussée par les supporters hongrois présents sur les anneaux supérieurs au moment de l’ouverture du score de Szalai, certainement entendue à 600km de là. Pourtant, devant leurs yeux, c’est une pièce de haute facture qui est train d’être jouée par le champion du monde et le champion d’Europe en titre. Un dialogue rythmé, d’abord orchestré par Paul Pogba, alternant jeu long et tampons. Les Portugais ont de la répartie : Renato et Guerreiro cherchent le front de Ronaldo, mais celui-ci n’inquiète pas Hugo Lloris.

Le portier français sera en revanche auteur du premier élément déclencheur. Sur un coup franc lointain de Moutinho, son poing ganté s’écrase sur la trogne de Danilo qui s’écroule. La sortie façon Anthony Lopes, son successeur à l’OL et remplaçant de la Selecção, a fait son petit effet, puisque le penalty est accordé et transformé par Cristiano Ronaldo (1-0, 31e). Au moment où le virage portugais lâche un « SUUUUUU » , le numéro 7 peut enfin savourer un premier but face aux Bleus, qui voient le piège se refermer sur eux. Et pendant que Renato et Jota font couler des sueurs froides dans les dos français, c’est Griezmann et Hernandez qui enragent. La montée en tension se poursuit quand Pogba lance Mbappé dans la surface, mais le Parisien est déséquilibré par Semedo. Pepe a beau hurler « Não » , voilà l’occasion rêvée pour Benzema d’enfin ouvrir son compteur. Et avec un tir semblable à CR7, l’ancien Lyonnais égalise et se libère instantanément d’un poids (1-1, 45e+2).

Magyar dramatique


Après leur numéro en première période, Benzema et Ronaldo peuvent repartir bras dessus, bras dessous vers les vestiaires et échanger leurs maillots. Sauf que le statu quo ne restera pas longtemps de rigueur. Car dès la reprise, KB19 part dans le dos de la défense lusitanienne sur un nouveau délice de Pogba, et trompe Rui Patrício en s’aidant du poteau. L’attaquant est d’abord signalé hors jeu, avant que la vérité soit rétablie : tout était parfait dans cette action, et Benzema a droit à sa célébration en bonne et due forme (2-1, 47e). Et alors que Lucas Digne, entré à la pause pour remplacer Hernandez, se claque la cuisse et doit céder sa place à... Rabiot, l’autre protagoniste de cette partie prépare déjà la suite. Sur un débordement, Ronaldo voit son centre effleuré par la main de Koundé. Pour sa première titularisation, le Sévillan envoie donc une seconde fois CR7 au point de penalty et face à Lloris. Une formalité pour ce spécialiste (2-2, 60e).



L’apogée de ce match ? Certainement. Car pendant que les Hongrois continuent de rugir sur les exploits à distance des leurs, Pogba ajoute à son festival une lourde frappe que Patricio arrive à détourner sur son montant (68e). De l’autre côté, Renato Sanches tente une chevauchée digne d’Eder, mais est rattrapé par Kanté (80e), le même qui coupe la chique à Ronaldo quand celui-ci arme seul à l'entrée de la surface (85e). Et si la semelle de Bruno Fernandes sur le mollet de Coman n'a valu qu'un vulgaire coup d'œil dans le camion de la VAR, le dénouement n'est finalement terrible que pour une seule partie du stade, celle hongroise, dont les héros furent rattrapés dans les derniers instants par les Allemands.




Portugal (4-3-3) : Rui Patrício - Semedo, Pepe, Dias, Guerreiro - R. Sanches (S. Oliveira, 87e), Danilo (Palhinha, 46e), Moutinho (Neves, 72e) - B. Silva (Fernandes, 72e), Ronaldo, Jota. Sélectionneur : Fernando Santos.

France (4-2-3-1) : Lloris - Koundé, Varane, Kimpembe, Hernandez (Digne, 46e, puis Rabiot 52e) - Pogba, Kanté - Tolisso (66e), Griezmann (Sissoko, 87e), Mbappé - Benzema. Sélectionneur : Didier Deschamps.


  • Résultats et classements de l'Euro 2020

    Les notes du Portugal


    Par Mathieu Rollinger, à la Puskás Aréna
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    France-Portugal, un nul qui arrange tout le monde




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    À lire ensuite
    Les notes des Bleus