Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // AS Police-AS Douanes

Le match que vous n’avez pas regardé : AS Police- AS Douanes

Non, il n’y avait pas que Monaco-PSG vendredi. Au Burkina Faso, policiers et douaniers avaient rendez-vous pour en découdre en championnat. Retour sur le derby des représentants de l’ordre du pays des gens intègres, qui pourrait valoir son pesant de cacahuètes au moment de faire les comptes.

Modififié

AS Police 0-1 AS Douanes

But : Ndubuisi (46e)

Le choc des autorités. Le clash des uniformes. Le duel des galons. La douzième journée du Fasofoot réservait une opposition de style singulière entre deux clubs corporatistes de Ouagadougou. D'un côté, l'AS Police, adossée à la police nationale. De l’autre, l’AS Douanes, digne représentante des douaniers burkinabés. Le derby des paramilitaires a des allures de blockbuster sur le papier. Sur le papier seulement, car dans les faits, aucune des deux équipes ne fait partie des gros bras du championnat. Pour l'instant en tout cas.


Les flics n’évoluent dans l’élite que depuis 2016, et comme en France, on ne peut pas dire qu’ils disposent de tous les moyens dont ils ont besoin. Si leur cinquième place à l’issue de leur première saison en D1 pouvait laisser espérer des lendemains chantants, les exercices suivants les ont brutalement ramenés sur terre. L’AS Police a frôlé la descente en 2018, mais surtout en 2019, ne conservant sa place dans l’élite qu’à la différence de buts, au détriment de l’Union sportive de la Comoé. Les policiers étaient même bons derniers en mars au moment de l’arrêt du championnat. Le soldat doit son salut aux instances burkinabés, qui ont décidé de passer exceptionnellement de 16 à 18 clubs en 2020-2021, en bloquant les relégations et en validant les promotions des Léopards de Saint-Camille et du Vitesse FC. Toulouse n’aura pas eu autant de chance...


En face, l’AS Douanes a des airs d’élève modèle, mais doit encore s'affirmer. Dans l’élite depuis seulement deux ans, le club s’est classé neuvième en 2018-2019. Il occupait même le cinquième rang avant l’interruption du Fasofoot il y a huit mois. Les Gabelous ont aussi eu droit à leur épopée en Coupe de la Ligue régionale du Centre cette année. Ils en ont atteint la finale, tenant la dragée haute à l’Étoile filante de Ouagadougou, club le plus titré du football burkinabé, qui a vu passer l’ancien Lyonnais Bakary Koné et l’ancien Marseillais Charles Kaboré. L’EFO avait alors fini par faire respecter la hiérarchie, mais non sans mal, contrainte d’atteindre le dernier quart d’heure pour faire la différence (2-0).


Les policiers victimes du braquage parfait


Les deux équipes ont rendez-vous au stade municipal Issoufou Joseph Conombo vendredi sur les coups de 16 heures. Il fait beau, il fait bon. La vie court comme un ballon, aussitôt qu'il est désiré par de grands garçons. Le mercure dépasse les 30 degrés. Hasard ou coïncidence, les caméras de la RTB (Radiodiffusion-Télévision du Burkina) manquent à l'appel. Il faut dire que filmer les forces de l'ordre, c'est un peu touchy en ce moment... Cinquième au coup d'envoi, l'AS Police veille à éviter les débordements adverses sur le terrain. Les hommes de Drissa Ouédraogo installent leur emprise sur le match dès la première période. Les meilleures occasions sont à mettre à leur crédit, tandis que les douaniers peinent à passer la frontière de leur propre moitié de terrain. Mais les locaux ne concrétisent pas, et ce qui devait arriver arriva. Le deuxième acte vient à peine de débuter que l'AS Douanes trouve le chemin des filets grâce à son numéro 7, Stephen Ndubuisi.


Comme contre Kozaf quatre jours plus tôt, les flics se retrouvent obligés de courir derrière le score. Malheureusement, mis à part dans les séries télé, on ne peut pas vraiment dire que courir soit le point fort des policiers... Ces derniers n'ont jamais gagné après avoir concédé l'ouverture du score cette saison - un nul, trois défaites. Ses troupes en fâcheuse posture, Drissa Ouédraogo lance le milieu Kader Sana et l'attaquant Hamadoun Traoré à l'heure de jeu. Rien n'y fera. Ni la fougue de Rodrigue Kam (20 ans), ni même le buteur maison Roméo Boni, international burkinabé, qui avait participé au Championnat d’Afrique des nations 2018. Dominateurs, les policiers auront péché par manque d’efficacité. Ils pourront aussi regretter que l’arbitre ne les ait pas un peu plus aidés, en refusant de siffler sur plusieurs situations dangereuses. Bref : un braquage savamment orchestré par le N'Golo Kanté local Ismahila Ouédraogo et ses coéquipiers. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir été alertés.



En subissant la loi des douaniers pour la troisième fois de rang, l'AS Police voit son adversaire du jour le doubler sans mettre le clignotant. Mission accomplie pour le coach Yaya Koné, qui avait choisi un onze de départ mêlant jeunesse, avec quatre joueurs de 21 ans ou moins, et expérience, à l'image de l'international ivoirien Hervé Diomandé, précieux dans l'entrejeu. Ses Gabelous s'installent au pied du podium, à six points du leader. Dany Boon et Benoît Poelvoorde ont de quoi être fiers. Les policiers, eux, glissent au huitième rang. Déception pour le camp d’Olivier Marchal, défait deux fois en cinq jours.

Un derby balayé par le tout puissant MPP


Les joueurs n'ont pas le temps de traîner sur la pelouse : ils doivent rapidement céder la place aux acteurs du match entre les Léopards de Saint-Camille et Kozaf, autre rencontre du championnat à se dérouler sur la même pelouse. Deux rencontres qui ont attiré quelques centaines de spectateurs, mais totalement éclipsées par la campagne présidentielle. Dans le même temps, Roch Kaboré remplissait ainsi le stade du 4 août, à trois kilomètres de là. Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) brigue un deuxième mandat, lui qui avait accédé à la fonction suprême en 2015 en recueillant 53,49% des voix lors du premier scrutin post-Blaise Compaoré, qui avait dirigé le pays pendant 27 ans.



Quelque 35 000 personnes sont réunies en tribunes pour un dernier meeting XXL, en présence de stars de la musique comme le chanteur congolais Innoss’B, avec qui Damso a récemment collaboré. Une démonstration de force, à deux jours du vote, qui aura relégué au second plan le derby des corps habillés. Peut-être un mal pour un bien du côté des policiers, qui se feront plus facilement oublier.

Vidéo



AS Police : Sagnon, J. Compaoré, Sawadogo, Dah, Barro, Pooda (Sana, 59e), Guindo, A. Diomandé (H. Traoté, 61e), Boni (M. Bamba, 91e), Kam, Kondaogo. Entraîneur : Drissa Ouédraogo.

AS Douanes : O. Cissé, Rabo, S. Tapsoba, Sagne, R. Compaoré (Bathié, 46e), Ndubuisi (A. Sana, 75e), I. Ouédraogo, H. Diomandé, Ibeh, Hassamy Dah (Yaméogo, 90e), Bélem. Entraîneur : Yaya Koné.


Par Quentin Ballue Photos : Facebook AS Douanes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 21:23 Viens nous défier jeudi soir 20h sur un quiz mi-foot mi-NBA avec TrashTalk ! 3 Hier à 17:50 Wesley Sneijder bientôt actionnaire d'un club de D2 néerlandaise ? 19
Hier à 17:16 Scolari quitte déjà le banc de Cruzeiro 316 Hier à 16:55 Saison blanche décrétée pour le foot amateur belge 15 Hier à 16:53 Canal+ assigne la LFP pour contester l'appel d'offres 47
Hier à 15:30 Coupe de France : Tourcoing déclare forfait à son tour 12 Hier à 14:41 Le directeur technique de l’arbitrage recadre Clément Grenier 48
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:24 Kevin Großkreutz met fin à sa carrière professionnelle 18
À lire ensuite
Tottenham dévisse City