S’abonner au mag
  • France
  • Ligue 1
  • 23e journée

Revivez Marseille – Evian-Thonon-Gaillard (1 – 0)

Revivez Marseille – Evian-Thonon-Gaillard (1 – 0)
-

À jouer

Et c’est terminé ! L’OM empoche une courte mais précieuse victoire pour repasser devant son ennemi parisien au classement ! C’était pas fameux, mais ça nourrit son OM. Allez je vous laisse sur ce jeu de mots de cador. Mais n’hésitez pas à rejoindre les autres larrons qui vous font vivre ce week-end de football. La bise à tous et de l’amour partout.

@legourdin, tu es fou. Mais un doux fou.

@Slim Shady. Malheureusement non, je dois vacquer à d’autres occupations, d’ordre non sexuelles. Mais celle de @legourdin nous tient encore en haleine.

BOUM ! Enorme taquet de Fall sur Dja Djédjé. Et un jaune pour Alioune.

Tu m’as perdu @legourdin. A voir si les as de la charade feront mieux que moi.

Sympa, Olivier Sorlin reste à terre et fait gagner de précieuses secondes à l’OM.

Et c’était pas mal tiré ! Mandanda accompagne le ballon à côté de son poteau gauche.

Attention à l’OM, qui concède un coup franc. Wass à la baguette !

Changement pour Marseille. Billel Omrani et son joli palmier remplace Florian Thauvin et son palmier déstructuré. Un changement sponsorisé par Julian Palmieri.

Gignac vient de montrer ses limites. Superbe centre de Payet qui trouve André-Pierre, esseulé dans l’axe. La reprise de volée n’attendait que la lucarne, elle a trouvé la tribune…

Changement pour Marseille. Baptiste Aloé remplace Benjamin Mendy. Et Aloé verra.

Le match a pris une tournure vraiment bizarre. L’OM presse mais pas vraiment tandis qu’Evian tente sa chance, mollement.

Pendant ce temps, Imbula lâche une frappe de mouche à côté des buts.

@JohnMaus
Ai-je vraiment besoin de me citer? Que d’amour à mon attention. C’est rare, mais que c’est bon.

Oui, oui, on s’ennuie…

Et sur le gong, c’est @lisztomania qui remporte la victoire ! Félicitations, tu fais partie des grands désormais !

Changement pour Evian-Thonon-Gaillard. L’immense Fabien Camus remplace David Ramirez.

@Juan Angel Krupoviesa Désolé, un bug dans mon cerveau malade.

Allez, deuxième round, pour les puristes uniquement :

Mon premier est un fromage de lactosérum originaire de la Provence à la pâte blanche et à la texture grumeleuse
Mon second, un printemps anglais
Mon troisième, une catégorie que certains d’entre vous fréquentent sur des sites infréquentables.

Mon tout a plus de 60 piges mais est né pour courir.

Et si on s’acheminait vers un petit un-zéro des familles ? Ca en prend le chemin.

Changement pour Evian-Thonon-Gaillard. Nicki Bille Nielsen et son nom d’acteur porno remplace Nicolas Benezet.

@Barney_Stinson Barbosa vient d’avouer au micro qu’il y avait contact. Je peux pas faire plus objectif.

Oouhhhh le centre de Dja Djédjé qui s’envole au dessus de Gignac. Pas loin du break.

@JohnMaus
André Pierre Gignac. Easy weezy. Je m’autoproclame vainqueur du coup.

Barbosa cède sa place à Fall. Rise and fall comme le diraient Craig David et Sting.

Changement pour Marseille. Michy Batshuayi remplace Romain Alessandrini.

La relance est plus dure pour Evian, qui peine à dépasser la ligne médiane. D’autant que Barbosa se charge de faire capoter les rares contres de l’ETG.

Mendy tente sa chance des 25 mètres. Un latéral qui tire, un panneau qui vibre.

@Barney_Stinson
Pour moi, il y a contact au niveau des genoux. Payet tombe bien, mais il me semble bien qu’il y a faute. En toute objectivité.

Même Imbula, discret en 1ère, se met à éliminer au milieu de terrain. L’OM va mieux, Evian coule doucement.

L’OM est beaucoup mieux rentré dans la seconde mi-temps. Surtout Payet, plus inspiré, plus libéré.

Et c’est transformé par Gigi !

Après un beau mouvement initié au milieu de terrain, Payet profite de l’appel de Gignac pour s’enfoncer dans la surface. Barbosa, revenu comme un sagouin, touche les genoux de Dimitri. Logique.

Et le penalty pour l’OM !!!!!!

Grosse assurance chez Wass qui claque un coup franc de 35 mètres. Dans les bras de la Mandande.

C’est reparti ! Et ça va chier !

C’est la mi-temps au Vélodrome, dans une rencontre assez particulière. Quelques occasions de l’OM, un bon pressing d’Evian mais toujours pas de but, ce qui nous laisse sur notre faim. Pour compenser on va se faire des pancakes et on revient. A toute les loulous.

Et félicitations à Darkpass qui, tapis dans l’ombre, a rétamé ses concurrents.

L’OM penche clairement à droite avec Thauvin et Dja Djédjé. Un danger limité donc pour Evian.

Et là, c’est Mandande qui foire sa relance. Heureusement, il y en a toujours un pour rattraper l’autre. Mais jusqu’à quand?

Pendant que j’essayais de vous fournir une charade de qualité, Payet a tenté un exterieur du pied. Juste au dessus de la transversale.

Allez, pour répondre aux attentes du peuple du live, la charade :

Mon premier est mieux qu’une douche
Mon second un tube de l’ami Bob Marley
Mon troisième le magasin le plus prisé du dimanche bricolo.
Mon tout va emmerder l’OM jusqu’au bout.

Ca se rapproche pour l’OM, qui alerte de plus en plus la charnière d’Evian. Sur les côtés, ça passe comme dans du beurre.

Joli trick d’Abdallah, qui en voulant feinter Alessandrini, pousse le ballon de 40 centimètres. Kassim…

Je vous sens très très calme aujourd’hui. Une soirée trop arrosée?

Belle air-glissade de Sabaly. Bientôt dans Holiday on Ice avec Gwendal Peizerat.

Nounkeu, solide, repousse le coup franc d’Alessandrini de la face. Dany est sonné. On le serait aussi.

Carton jaune pour Djakaridja Koné et son prénom imprononçable.

But refusé pour l’OM. Au terme d’un grand, mais alors un énorme n’importe quoi, Thauvin pousse le ballon au fond des filets mais voit le drapeau se lever. Après la frappe ratée d’Alessandrini, la reprise foirée de Gignac, Florian était pourtant le seul à avoir trouvé le cadre.

Bon, faut l’avouer, c’était une intervention limite, ce qui énerve forcément Dupraz. Mais le talent ne réside t-il pas également dans la filouterie?

Mais Rod… Dépassé par Ramirez, le défenseur de l’OM oblige Morel à un nouveau retour gagnant. Manchester United vient de se renseigner sur le prix de Jérem.

Oh c’était limite… Mais Gignac est bien hors-jeu pour la première ouverture à sa destination. Dommage gamin.

Et le timing de Morel qui fait le taf pour dégager le coup franc. Jérem 2016 !

Signe qui ne trompe pas : Alessandrini n’arrive pas à rattraper Barbosa et commet une faute. Un duel flashé à 7km/h.

Heureusement, Morel tient la baraque. Nouveau tacle décisif de Jérem sur Nicolas « Benoit » Benezet. Merci Binouzeaufrais.

L’OM joue trop à la baballe depuis quelques minutes. Et faut l’avouer, quand c’est entre Fanni et Dja Djédjé, c’est chiant.

Ca va vite Benezet non?

Gignac, 11 minutes de jeu, 1 ballon touché. Well done Gigi !

Non, Brice, non !!!! Le latéral de l’OM rate sa reprise acrobatique, mais le ballon revient de l’autre côté. Seul face aux buts, Dja Djédjé loupe le cadre. Par égard pour ses anciens coéquipiers ?

Benjamin Leroy, qui avait bien failli faire plier le PSG à lui seul, s’interpose sur le premier bon centre de l’OM. Comme dirait Opta Jean, rempart.

Il est là Jerem !!! Benezet, inconscient, tente de défier le meilleur défenseur de Ligue 1. Evidemment, peine perdue.

C’était pas dégueu, mais la défense d’Evian repousse.

En attendant mieux, Payet enchaine les feintes de corps et obtient un bon coup franc. Ne reste qu’à bien le botter.

Du côté de l’OM, on est parti plutôt doucement. Evian est posté très haut pour emmerder les ouailles de Bielsa. Ca pue le contre tout ça.

A noter également, un match placé sous le signe de l’échangisme avec Da Djédjé et Abdallah titulaires.

Et ça part très vite avec Fanni qui bouscule Wass dans la surface. Limite pour Rod!

Et c’est parti pour le show ! Hommage à toi Nadiya !

Allez, les gars, plus que 40 secondes pour faire un prono et vous arroger les vivas de la foule. Un score, les buteurs, les minutes et vous recevrez mon amour inconditionnel en cas de succès. Et ça, je vous le dit, c’est une sacrée récompense !

@Wowom
Explique-toi l’ami !

Sinon, à Evian, on comptera encore sur l’unique Daniel Wass. On aimerait tous dormir chez l’homme de Haute-Savoie.

Côté OM, Bielsa est parti avec une défense Fanni-Morel. Deux bons gars.

Bonjour !!!!! C’est un plaisir, que dis-je, un honneur de vous retrouver en ce samedi un peu gris. Au programme, un Marseille-Evian qui promet, tant les deux clubs galèrent ces derniers temps. C’est donc encore avec plaisir que j’accueille vos commentaires, vannes, et votre mauvaise foi dans la colonne de droite. Lachez-vous, marrez-vous, ce live est fait pour ça.

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue des nations
  • Demies
  • France-Allemagne (2-1)
Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine