• France
  • Stade brestois

Stade brestois-Belaïli : un divorce inévitable ?

Par Thomas Morlec

Pour ne rien arranger au début de saison compliqué du Stade brestois, une nouvelle vague vient de faire tanguer le navire breton : Youcef Belaïli aurait décidé de rompre son contrat selon plusieurs médias algérien. Une information formellement démentie par le club finistérien.

Dans cet article :

« Selon mes informations, Youcef Belaïli et le stade Brestois, c’est fini ! » C’est par ces mots que Saïd Fellak, journaliste de Canal Algérie, a allumé la mèche lundi. Une des pistes pour comprendre ce supposé désaccord : la mise au ban du joueur lors du déplacement à Paris. Une information détonante confirmée par Mehdi Amazigh Dahak, fondateur et directeur de publication du sérieux DZ Foot. Contacté, le Stade brestois s’est montré surpris de l’affolement autour de son cas, avant d’assurer qu’aucune demande formelle du joueur ou de ses représentants ne leur avait été envoyée. Appelé en sélection pour cette trêve internationale, le Fennec est censé retrouver le chemin du centre d’entraînement ce mercredi, ou jeudi en fonction des vols retours, comme son compatriote Islam Slimani. Le club finistérien confirme qu’un point est prévu entre Grégory Lorenzi, le directeur sportif, et les internationaux à leur retour pour faire un premier bilan du début de saison. De son côté, le père et agent du joueur, Abdelhafid Belaïli, n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Arrivé en provenance du Qatar SC lors de la dernière journée du mercato hivernal 2022, l’ailier de 30 ans, qui serait pourtant l’un des joueurs préférés de l’entraîneur Der Zakarian, aura soufflé le chaud et le froid lors de ses premiers mois avec son nouveau club (3 buts en 13 matchs). L’international algérien, arrivé à la fin de sa pige au mois de juin après une fin de saison canon, était déjà pressenti sur le départ cet été. Lors d’une interview donnée au Télégramme en mai, quelques signes d’hésitation sur son futur apparaissaient déjà : « Non, je ne suis pas satisfait. J’espérais pouvoir faire plus. Mais inch allah, la saison prochaine, je reste en Ligue 1 pour marquer beaucoup de buts et faire beaucoup de passes décisives. Est-ce que ce sera à Brest ? Si Dieu le veut ! » Finalement, l’histoire ne s’arrête pas là. L’Algérien rempile pour une saison supplémentaire le 10 juillet dernier. Une nouvelle qui ravit les supporters brestois, conscients du potentiel du joueur. Ailier gauche très technique, il est capable de faire la différence et d’avoir des inspirations géniales, comme son déboulé face à Clermont à Le-Blé ou encore ce magnifique pion face à Monaco. Mais mis à part ces quelques fulgurances, le natif d’Oran s’est surtout montré irrégulier.

Retards, condition physique moyenne et facture de 50 000 euros

Titulaire à quatre reprises cette saison, l’homme aux 40 sélections avec l’Algérie a délivré deux passes décisives en six matchs, mais n’est pas encore parvenu à s’adapter complètement à la Ligue 1. Mis à part contre Bordeaux l’année dernière, il n’a jamais joué un match en entier. Son manque de professionnalisme a souvent été pointé du doigt, notamment à cause de ses retards aux entraînements et sa condition physique pas toujours optimale. Brest On Air révèle que le joueur aurait même envoyé son cousin à sa place pour réaliser une batterie de tests médicaux en juillet dernier avant le stage de présaison à Dinard. Pire, ses déboires extrasportifs exaspéreraient le club. Selon Le Télégramme, une facture de 50 000 euros de travaux de rénovation dans la maison qu’il louait au Relecq-Kerhuon n’aurait pas plu à la direction brestoise, pas habituée à gérer ce genre de cas.

Après huit mois chez les Ty’Zefs, Youcef Belaïli est à la croisée des chemins. S’il quitte la Bretagne en résiliant son contrat, il laissera un goût d’inachevé aux supporters du Stade qui se sont rapidement attachés à son profil atypique et spectaculaire, capable de dynamiter des rencontres ternes, ce qui lui a valu d’être souvent ovationné à Francis Le-Blé. Après son passage fantomatique à Angers en 2017, son arrivée dans le Finistère semblait être l’occasion parfaite pour lui de redorer son image et d’enfin lancer sa carrière en Europe. Au vu de son potentiel, il est difficile de ne pas être frustré en voyant sa trajectoire, mais la saison est encore longue, et Belaïli a tout à fait sa place dans un onze brestois assez emprunté offensivement. À 30 ans, un retour dans le golfe Persique serait la piste privilégiée en cas de départ. Si la tendance se confirme, ce serait une issue bien décevante pour les deux partis pour qui cette aventure était un pari. Les heures qui arriveront seront décisives dans ce dossier dont Brest, 19e au classement, se serait bien passé.

Dans cet article :

Par Thomas Morlec

Dernières actus

10
Le Barça poursuit son chemin face au Betis Le Barça poursuit son chemin face au Betis

Le Barça poursuit son chemin face au Betis

Le Barça poursuit son chemin face au Betis

9
Nice fait tomber Lens et sa forteresse de Bollaert Nice fait tomber Lens et sa forteresse de Bollaert

Nice fait tomber Lens et sa forteresse de Bollaert

Nice fait tomber Lens et sa forteresse de Bollaert

0
Manchester United scie Forest et fonce en finale Manchester United scie Forest et fonce en finale

Manchester United scie Forest et fonce en finale

Manchester United scie Forest et fonce en finale

8
Lyon frustré par Brest Lyon frustré par Brest

Lyon frustré par Brest

Lyon frustré par Brest

3
Kylian Mbappé sort blessé contre Montpellier Kylian Mbappé sort blessé contre Montpellier

Kylian Mbappé sort blessé contre Montpellier

Kylian Mbappé sort blessé contre Montpellier

Brest

0
Mercato : Éric Roy annonce l’arrivée de Loïc Rémy à Brest Mercato : Éric Roy annonce l’arrivée de Loïc Rémy à Brest

Mercato : Éric Roy annonce l’arrivée de Loïc Rémy à Brest

Mercato : Éric Roy annonce l’arrivée de Loïc Rémy à Brest

0
Mercato : Islam Slimani s’engage avec Anderlecht Mercato : Islam Slimani s’engage avec Anderlecht

Mercato : Islam Slimani s’engage avec Anderlecht

Mercato : Islam Slimani s’engage avec Anderlecht

0
Pronostic Lyon Brest : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1 Pronostic Lyon Brest : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Lyon Brest : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Lyon Brest : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

8
Brest respire en écrasant Angers Brest respire en écrasant Angers

Brest respire en écrasant Angers

Brest respire en écrasant Angers

0
Pronostic Brest Angers : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1 Pronostic Brest Angers : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Brest Angers : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Brest Angers : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Youcef Belaïli

4
Toulouse relève la tête contre Ajaccio Toulouse relève la tête contre Ajaccio

Toulouse relève la tête contre Ajaccio

Toulouse relève la tête contre Ajaccio

0
Pronostic Toulouse Ajaccio : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1 Pronostic Toulouse Ajaccio : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Toulouse Ajaccio : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Toulouse Ajaccio : analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

11
Youcef Belaïli, le nouveau prince d'Ajaccio Youcef Belaïli, le nouveau prince d'Ajaccio

Youcef Belaïli, le nouveau prince d'Ajaccio

Youcef Belaïli, le nouveau prince d'Ajaccio

27
Ligue 1 : Un cinéma en Algérie va diffuser le match Ajaccio-PSG pour Youcef Belaïli Ligue 1 : Un cinéma en Algérie va diffuser le match Ajaccio-PSG pour Youcef Belaïli

Ligue 1 : Un cinéma en Algérie va diffuser le match Ajaccio-PSG pour Youcef Belaïli

Ligue 1 : Un cinéma en Algérie va diffuser le match Ajaccio-PSG pour Youcef Belaïli

29
Sans sa famille, Youcef Belaïli « ne se sentait pas bien » à Brest Sans sa famille, Youcef Belaïli « ne se sentait pas bien » à Brest

Sans sa famille, Youcef Belaïli « ne se sentait pas bien » à Brest

Sans sa famille, Youcef Belaïli « ne se sentait pas bien » à Brest