• C3
  • Gr. B
  • Rennes-Larnaca (1-1)

Rennes bute sur Larnaca et reste deuxième

Par Clément Gavard, au Roazhon Park

Pas au niveau d'une rencontre européenne, Rennes a concédé le nul à domicile contre Larnaca (1-1) et doit se contenter de la deuxième place de groupe, et donc des barrages en février prochain.

Dans cet article :

Rennes 1-1 Larnaca

Buts : Abline (17e) pour le SRFC // Rafa Lopes (76e) pour Larnaca

Pour rallier directement les huitièmes de finale de Ligue Europa et supprimer deux matchs de son calendrier en février, le Stade rennais savait ce qu’il lui restait à faire à domicile contre Larnaca : marquer, marquer et marquer, en espérant que le concurrent direct Fenerbahçe ne colle pas une trempe au Dynamo Kiev dans l’autre rencontre. Mais avec une équipe remaniée, les Bretons sont totalement passés à côté de leur mission, concédant le nul contre Larnaca (1-1). Au-delà de cette prestation très décevante, les Bretons pourront surtout regretter d’avoir laissé échapper la première place du groupe à Istanbul la semaine dernière.

Un but d’Abline, et puis c’est tout

Les supporters rennais ont voulu montrer la voie à leurs poulains en accueillant le car des Rouge et Noir avec un feu d’artifice digne de la fête nationale et une forêt de fumigènes, mais ils n’auront pas été gâtés en première période. Le onze expérimental de Bruno Genesio, avec un duo Tait-Majer au milieu et les titularisations des jeunes Abline et Belocian, n’a pas réussi à donner le tournis à une équipe de Larnaca joueuse et placée très haut sur la pelouse. Garcia s’est d’ailleurs montré rapidement dangereux d’une frappe déviée en corner par la défense rennaise. Il a fallu un coup de main du gardien Pirić, coupable d’une boulette sur un tir d’Abline après un bon boulot sur le côté droit de la surface et un service de Bourigeaud (1-0, 17e). Le début des festivités ? Pas vraiment, les Rennais laissant le ballon à des Chypriotes plutôt à l’aise, sans non plus inquiéter Alemdar, malgré une tentative de Gyurcso. Surtout, les Bretons ont manqué de précision technique et de bonnes idées, ce qui a obligé le portier turc et les défenseurs à chercher l’inévitable Terrier dans les airs. Plein à craquer, comme d’habitude, le Roazhon Park a pensé rugir une seconde fois, mais Majer a vu son but être refusé pour une position de hors-jeu d’Assignon, puis Abline a loupé la balle de break. Une frustration accentué par le résultat à la pause dans l’autre match de la poule, Fenerbahçe menant 2-0 contre le Dynamo Kiev et compliquant la quête de la bande à Genesio.

Le foot sans folie

Le réveil n’a pourtant pas sonné après l’entracte, les Rennais ronronnant face à un adversaire bien regroupé et faisant circuler le cuir sans être bousculés par les locaux. Un film d’erreurs techniques, un manque de jus, une absence dans les duels… Un cocktail qui a eu le don d’agacer un public lâchant quelques sifflets sur une énième passe en retrait. Une situation qui ne s’est pas arrangée avec la sortie de Terrier, touché à la cuisse, et des changements qui n’ont pas modifié le visage du SRFC, incapable de mettre de la folie dans cette rencontre. Un débordement de Doku a bien laissé parcourir un frisson dans les travées bretonnes, mais la reprise de Gouiri a été contrée. À force de ne pas respecter le jeu, Rennes a été puni par Rafa Lopes, sautant sur un ballon repoussé par Alemdar sur un tir de Gyurcso pour conclure de près (1-1, 76e). La fin des espoirs rennais, même si les Rouge et Noir ont pensé reprendre l’avantage sur un but d’Assignon, finalement inscrit après un coup de sifflet de l’arbitre pour une faute sur Truffert. Rennes connaîtra donc dès lundi son prochain adversaire européen, au lendemain d’un déplacement à Lille où il faudra afficher un autre visage pour poursuivre sa série d’invincibilité.


Rennes (4-4-2) : Alemdar – Assignon, Rodon, Belocian, Meling – Bourigeaud (D. Doué, 63e), Tait, Majer (Ugochukwu, 63e), Terrier (Doku, 56e) – Kalimuendo (Truffert, 71e), Abline (Gouiri, 56e). Entraîneur : Bruno Genesio.

Larnaca (4-2-3-1) : Pirić – Kypros, Miličević, Tomović, Garcia – Pons, Gustavo Ledes (Gonzalez, 88e) – Rosales, Mamas (Rafa Lopes, 74e), Gyurcsó (Englezou, 88e) – Olatunji. Entraîneur : Jose Luis Oltra.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Nantes arrache les barrages de C3 sur la pelouse de l’Olympiakos
  • Dans cet article :

    Par Clément Gavard, au Roazhon Park

    Dernières actus

    0
    Les USA accueilleront la prochaine Copa América Les USA accueilleront la prochaine Copa América

    Les USA accueilleront la prochaine Copa América

    Les USA accueilleront la prochaine Copa América

    0
    Mercato : accord OM-Lorient pour Bamba Dieng Mercato : accord OM-Lorient pour Bamba Dieng

    Mercato : accord OM-Lorient pour Bamba Dieng

    Mercato : accord OM-Lorient pour Bamba Dieng

    1
    Le petit tacle de Didier Digard à l’OM sur le dossier Terem Moffi Le petit tacle de Didier Digard à l’OM sur le dossier Terem Moffi

    Le petit tacle de Didier Digard à l’OM sur le dossier Terem Moffi

    Le petit tacle de Didier Digard à l’OM sur le dossier Terem Moffi

    1
    Sabri Lamouchi rebondit en Championship Sabri Lamouchi rebondit en Championship

    Sabri Lamouchi rebondit en Championship

    Sabri Lamouchi rebondit en Championship

    Rennes

    0
    Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes

    Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes

    Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes

    94
    L'OM vient à bout de Rennes L'OM vient à bout de Rennes

    L'OM vient à bout de Rennes

    L'OM vient à bout de Rennes

    256
    En direct : Marseille - Rennes En direct : Marseille - Rennes

    En direct : Marseille - Rennes

    En direct : Marseille - Rennes

    0
    Pronostic OM Rennes : analyse, cotes et prono du match de la Coupe de France Pronostic OM Rennes : analyse, cotes et prono du match de la Coupe de France

    Pronostic OM Rennes : analyse, cotes et prono du match de la Coupe de France

    Pronostic OM Rennes : analyse, cotes et prono du match de la Coupe de France

    51
    Bruno Genesio, bête noire officielle du PSG version QSI Bruno Genesio, bête noire officielle du PSG version QSI

    Bruno Genesio, bête noire officielle du PSG version QSI

    Bruno Genesio, bête noire officielle du PSG version QSI

    AEK Larnaca

    192
    En direct : Rennes-Larnaca En direct : Rennes-Larnaca

    En direct : Rennes-Larnaca

    En direct : Rennes-Larnaca

    0
    Pronostic Rennes AEK Larnaca : Analyse, cotes et prono du match de Ligue Europa Pronostic Rennes AEK Larnaca : Analyse, cotes et prono du match de Ligue Europa

    Pronostic Rennes AEK Larnaca : Analyse, cotes et prono du match de Ligue Europa

    Pronostic Rennes AEK Larnaca : Analyse, cotes et prono du match de Ligue Europa

    36
    Rennes règne sur Larnaca au bout du suspense Rennes règne sur Larnaca au bout du suspense

    Rennes règne sur Larnaca au bout du suspense

    Rennes règne sur Larnaca au bout du suspense

    22
    Ces trois infos du week-end vont vous étonner Ces trois infos du week-end vont vous étonner

    Ces trois infos du week-end vont vous étonner

    Ces trois infos du week-end vont vous étonner

    14
    La Coupe du monde féminine se jouera à 32 équipes en 2023 La Coupe du monde féminine se jouera à 32 équipes en 2023

    La Coupe du monde féminine se jouera à 32 équipes en 2023

    La Coupe du monde féminine se jouera à 32 équipes en 2023