S’abonner au mag
  • Euro 2022
  • Demies
  • Allemagne-France (2-1)

L’Allemagne torpille les rêves bleus

Par Adrien Candau
L’Allemagne torpille les rêves bleus

Ligotées en première période, plus libérées par la suite, les Bleues ont regardé les Allemandes dans le blanc des yeux. Sauf dans leur surface, où personne ne pouvait soutenir le regard d'une Alexandra Popp double buteuse. Encore une fois éblouissante, l'avant-centre hisse les siennes en finale de l'Euro.

Allemagne 2-1 France

Buts : Popp (40e, 76e) pour l’Allemagne // Frohms (45e, CSC) pour la France

Il paraît que tout le monde connaît l’histoire. À la fin, c’est l’Allemagne qui gagne et tutti quanti. C’est insupportable. C’est un poncif. Mais ça, les Frauen s’en tamponnent. Alors les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont raconté un récit bien connu : pas ridicule, voire plutôt à son aise en seconde période, la France a tenu son rang. Elle a aussi perdu, terrassée par une formation plus mature, plus efficace et portée par une joueuse, Alexandra Popp, qui s’affirme comme le grandissime Bomber de cette compétition.

Diani, du pot et du poteau

Un peu inhibées par l’enjeu, les deux sélections débutent piano-piano. L’Allemagne – qui n’a toujours pas encaissé le moindre but dans l’épreuve – préfère les possessions prudentes aux attaques verticales, tout en assurant une pression maximale dès que le cuir repasse entre les pieds français. Un peu plus discrètes, les Bleues s’en remettent aux projections de Geyoro, à la sérénité défensive de Renard et à la justesse technique de Cascarino. Neutralisée, la France ne sait dans l’ensemble pas trop quoi faire devant, à l’image de Diani. L’ailière du PSG pêche par excès malvenus d’individualisme, notamment en oubliant Malard, bien lancée dans l’axe à la demi-heure de jeu.

Les joueuses de Corinne Diacre bafouillent un peu trop leur football, et Alexandra Popp ne va pas se gêner pour les rappeler à l’ordre : l’avant-centre oblige d’abord Peyraud-Magnin à claquer une belle envolée sur coup franc. Puis profite d’un bon centre de Huth pour trouer les filets de la gardienne française, séchée d’une reprise de volée en première intention. Le cinquième but en autant de matchs pour la joueuse de Wolfsburg. Un sale coup sur la caboche des Bleues ? Oui, mais non. Pas dans son assiette jusqu’ici, Diani dégaine une merveilleuse frappe du droit aux 20 mètres, qui touche successivement le poteau, puis Frohms, pour finir son voyage derrière la ligne de but. Un pion splendide, qui lance une rencontre qui s’est soudainement embrasée.

Top of the Popp

Changement de cartes en seconde période. Diacre sort Malard pour Bacha pour gagner en maîtrise au milieu et lance Mateo dans l’arène à l’heure de jeu. La France y gagne en maîtrise collective, alors que Diani, replacée dans l’axe, fait quelques frayeurs à la défense allemande. Mais c’est bien Renard, d’une tête piquée sur corner, qui manque d’un rien de faire plier l’adversaire, sauvé par un arrêt réflexe de Frohms. L’Allemagne a laissé passer l’orage et peut à son tour faire souffler la tempête. Les Bleues n’y résisteront pas. Huth dessine un centre bombé dans la surface et Popp, irrésistible, domine son monde pour claquer une superbe tête dans la cage française. Un pion à la Gerd Müller, à la Klose, à la Rudi Völler. À l’allemande, quoi. Les ouailles de Diacre ne peuvent plus que s’incliner et laisser foncer l’Allemagne en finale face à l’Angleterre, dimanche prochain.


Allemagne (4-3-3) : Frohms – Gwinn, Hendrich, Hegering (Doorsoun-Khajeh, 81e) , Rauch – Magull (Dallmann, 68e), Oberdorf, Däbritz (Lohmann, 69e) – Huth, Popp, Brand. Sélectionneuse : Martina Voss-Tecklenburg.

France (4-3-3) : Peyraud-Magnin – Perisset, Mbock, Renard, Karchaoui – Geyoro, Bilbault, Toletti (Sarr, 80e) – Diani, Malard (Bacha, 45e+3), D. Cascarino (Mateo, 61e) Sélectionneuse : Corinne Diacre.

Résultats et classements de l’Euro 2022
Revivez Allemagne – France (2 – 1)
Dans cet article :
Les bonnes questions des Bleus avant l’Euro 2024
Dans cet article :

Par Adrien Candau

La fin du rêve pour les Bleues
Articles en tendances
Poland's Robert Lewandowski, Jakub Kiwior and team-mates celebrate after winning the penalty shoot out during the UEFA Euro 2024 Qualifying play-off final at the Cardiff City Stadium, Wales. Picture date: Tuesday March 26, 2024.   - Photo by Icon Sport
Poland's Robert Lewandowski, Jakub Kiwior and team-mates celebrate after winning the penalty shoot out during the UEFA Euro 2024 Qualifying play-off final at the Cardiff City Stadium, Wales. Picture date: Tuesday March 26, 2024. - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic Pologne Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Pologne Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Pologne Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France