• Amical
  • France-Côte d'Ivoire

France-Côte d’Ivoire : les années de Sébastien Haller chez les Bleus

Par Clément Gavard

En novembre 2020, Sébastien Haller a choisi de défendre les couleurs de la sélection de la Côte d'Ivoire, le pays de sa mère, après avoir attendu en vain une convocation en équipe de France. Ce vendredi soir, l'attaquant de l'Ajax retrouve les Bleus, dont il a porté le maillot une cinquantaine de fois dans sa jeunesse. La Côte d'Ivoire s'en souvient, Jordan Pickford aussi.

le 25/09/2022 à 20:45
Diffusion sur

Pour beaucoup, la rencontre entre la France et la Côte d’Ivoire qui doit se tenir ce vendredi soir au Vélodrome n’est qu’un amical. Un match pour du beurre. Pour Sébastien Haller et sa famille, c’est plutôt la promesse d’une soirée spéciale. Le 10 novembre 2016, l’attaquant qui rêvait encore d’un futur en Bleus avait survolé la partie jouée au stade Pierre-Brisson, à Beauvais, signant un triplé avec l’équipe de France Espoirs contre la Côte d’Ivoire. Trois buts de pur numéro 9, de renard, dont le deuxième offert sur un plateau par un certain Lucas Hernández, qu’il retrouvera dans le camp d’en face ce soir.

« Je suis franco-ivoirien, mon père est français, ma mère est ivoirienne. Quoi qu’il arrive, ce sont mes deux pays. Mon cœur est là-bas et il est en France. Il est dans les deux pays. Il est partout, philosophait récemment dans L’Équipe celui qui a finalement choisi le camp des Éléphants en novembre 2020. Un choix comme ça, c’est une concertation, avec des joueurs, des anciens, des gens de la Fédération, le coach, la famille. Pour les enfants, pour la famille, représenter la Côte d’Ivoire, ça avait aussi du sens. » Douze capes plus tard, Haller va retrouver son autre sélection, l’équipe de France, dont il a porté la tunique une cinquantaine de fois pendant plus de cinq ans passés entre les U16 et les Espoirs. Un amour de jeunesse.

 Il était dans la bonne moyenne, mais il n’était pas non plus au-dessus du lot.

Haller, option buteur

Au début des années 2010, Haller est un joueur prometteur comme un autre : il répète ses gammes au centre de formation de l’AJ Auxerre, profitant parfois des conseils du taulier Guy Roux, et emmagasine de l’expérience en passant dans toutes les catégories jeunes de l’équipe de France, des U16 aux Espoirs avec lesquels il joue ses derniers matchs à l’automne 2016. « Il était dans la bonne moyenne, mais il n’était pas non plus au-dessus du lot, pose Ludovic Batelli, qui l’a côtoyé pendant quelques rassemblements avec les U20. Il avait le profil de ces grands attaquants de pivot. Il était très doué dans la surface, habile et adroit. Mais son gabarit faisait qu’il manquait encore un peu de vitesse d’exécution dans les petits périmètres. C’est quand même un garçon sur lequel on était capable de s’appuyer. »

Ce n’est pas un hasard si les sélectionneurs Patrick Gonfalone, Francis Smerecki, Ludovic Batelli, Willy Sagnol ou Pierre Mankowski ont à chaque fois fait appel au grand Haller dans leurs groupes respectifs. Résultat, l’actuel buteur de l’Ajax facture 25 buts avec la liquette tricolore, dont 13 plantés avec les Espoirs. « Son gros point fort, ça a toujours été de savoir marquer des buts dans n’importe quelle équipe, c’est ce qui le caractérise », résume Raphaël Calvet, qui l’a accompagné dans le groupe France des U16 aux U20 ainsi qu’à l’AJA. Batelli : « Oui, il était déjà très adroit devant le but. C’était l’attaquant capable de la mettre au fond dès la première ou la deuxième occasion. » Près de dix ans plus tard, les choses n’ont pas vraiment changé.

On jouait un peu aux cartes, on traînait dans les chambres, il n’y avait pas encore les téléphones d’aujourd’hui pour s’occuper, et surtout on avait déjà plein de choses à faire avec le foot.

Brésil de Marquinhos, doublé à Pickford et escorte policière

Il est cependant difficile de créer des souvenirs impérissables lors de simples rencontres amicales ou de matchs de qualification. Si Haller fait partie de l’aventure au tournoi de Toulon à l’été 2014, où l’équipe de Batelli s’incline dans une finale très prolifique (2-5) contre le Brésil de Marquinhos, auquel le gamin de Ris-Orangis peut seulement se frotter une vingtaine de minutes en fin de match, il faut remonter trois ans plus tôt pour trouver les deux grands rendez-vous internationaux dans la jeune carrière d’Haller. Un Euro U17 en Serbie, en mai 2011, « pas un grand souvenir » selon Calvet, même si l’attaquant plante deux caramels à l’Angleterre et au jeune Jordan Pickford en ouverture de la compétition.

Vidéo

Surtout, une Coupe du monde au Mexique le mois suivant que les jeunes Bleus ont vécu dans les mêmes conditions « que les grands » en passant près d’un mois au pays de la Tri à ne penser qu’au foot. « On jouait un peu aux cartes, on traînait dans les chambres, il n’y avait pas encore les téléphones aussi développés qu’aujourd’hui pour s’occuper, et surtout, on avait déjà plein de choses à faire avec le foot, rembobine Calvet, qui partage alors la chambre d’Haller. Les hôtels, c’étaient des centres commerciaux, c’était énorme pour nous. Puis, on a passé deux semaines à Monterrey à une période où ça craignait un peu. On avait interdiction totale de sortir de l’hôtel. Quand on se rendait à l’entraînement, c’était sous escorte policière. » Des conditions particulières qui n’ont pas empêché Haller de briller dans le premier match, encore une fois, en signant un but et une passe décisive contre l’Argentine de Lucas Ocampos (3-0). « Leur meilleur match en sélection » pour Calvet, qui n’oublie pas non plus le huitième de finale remporté contre… la Côte d’Ivoire (3-2) après avoir été mené de deux buts. La belle histoire s’est arrêtée au tour suivant contre le pays organisateur, le Mexique, dans une partie où Haller a la particularité d’être sorti à l’heure de jeu après être entré à la 12e minute pour remplacer Abdallah Yaisien. Probablement « un choix du coach » pour Calvet, qui se souvient surtout d’un « stade plein à craquer(plus de 20 000 personnes dans les tribunes de l’Estadio Hidalgo à Pachuca, NDLR). C’était une première pour nous, c’était impressionnant. »

Il a attendu l’équipe de France peut-être, comme d’autres. Il est à l’Ajax, il est épanoui, il est performant. Peut-être aussi que le fait d’être international ivoirien l’a libéré.

De la Marseillaise à l’Abidjanaise

À moins de 20 ans, ce sont des expériences qui marquent ces jeunes joueurs promis à un bel avenir, dont a fait partie Sébastien Haller. Ils sont pourtant peu à pouvoir se vanter d’avoir déjà reçu une convocation chez les A dans la dernière décennie. Parmi ceux présents au Mondial U17 au Mexique en 2011, seuls Kurt Zouma, Benjamin Mendy et Aymeric Laporte ont eu la chance de monter les marches menant au château de Clairefontaine. « À l’époque, on passait les rassemblements à quelques mètres du château, ça nous arrivait de croiser les Bleus, rien que ça, c’était trop bien, déroule Calvet, aujourd’hui à Sedan. Mettre le survêtement de l’équipe de France et jouer contre l’Espagne, l’Italie, tout ça, c’est un rêve éveillé. » Pour beaucoup, le rêve ne dure qu’un temps, et Haller, passé à Utrecht, l’Eintracht Francfort et West Ham, n’a jamais eu l’opportunité d’aller voir à l’étage au-dessus. « C’est compliqué parce qu’il y a beaucoup d’attente, d’impatience et l’envie de sauter une étape, mais seuls les phénomènes comme Kylian Mbappé ou Ousmane Dembélé font ça. Être international A, c’est autre chose », explique Batelli. En février 2019, Haller avait laissé la porte grande ouverte dans une interview accordée à So Foot en estimant qu’une « convocation serait une belle récompense ».

Didier Deschamps, lui, n’a pas l’impression d’être passé à côté de quelque chose et respecte le choix de l’attaquant régulièrement comparé à Olivier Giroud. « C’est peut-être plus facile à dire aujourd’hui, car sa trajectoire n’a pas forcément été linéaire, lâchait DD cette semaine au micro de RFI. Il fait partie des très bons attaquants au niveau international. Il a fait son choix. Il a attendu l’équipe de France peut-être, comme d’autres. Il est à l’Ajax, il est épanoui, il est performant. Peut-être aussi que le fait d’être international ivoirien l’a libéré. » Ce vendredi soir, pour la première fois de sa carrière, Sébastien Haller va jouer contre l’équipe de France. Son maillot ne sera pas bleu, il sera orange ; son hymne national ne sera pas « La Marseillaise » , mais « L’Abidjanaise » . « On chantait déjà « La Marseillaise » chez les jeunes, s’enthousiasme Calvet. On avait même une prof qui nous apprenait les paroles parce que certains ne pouvaient pas la chanter par cœur. Ça va être un moment spécial, c’est sûr, mais ensuite il va entrer dans son match. Puis, s’il marque, il va pouvoir célébrer gentiment ! » Attention au triplé pour équilibrer la balance.

Pour Ivoire plus clair

Par Clément Gavard

Tous propos recueillis par CG, sauf mentions

Dernières actus

4
Le Mans bat Concarneau sur le fil Le Mans bat Concarneau sur le fil

Le Mans bat Concarneau sur le fil

Le Mans bat Concarneau sur le fil

4
Metz scotche Amiens et se replace Metz scotche Amiens et se replace

Metz scotche Amiens et se replace

Metz scotche Amiens et se replace

3
La Lazio tenue en échec à Vérone La Lazio tenue en échec à Vérone

La Lazio tenue en échec à Vérone

La Lazio tenue en échec à Vérone

22
Nantes perd un conflit juridique avec Michel Der Zakarian Nantes perd un conflit juridique avec Michel Der Zakarian

Nantes perd un conflit juridique avec Michel Der Zakarian

Nantes perd un conflit juridique avec Michel Der Zakarian

32
Selon l'entraîneur de Palmeiras, « Endrick doit aller à Disneyland » Selon l'entraîneur de Palmeiras, « Endrick doit aller à Disneyland »

Selon l'entraîneur de Palmeiras, « Endrick doit aller à Disneyland »

Selon l'entraîneur de Palmeiras, « Endrick doit aller à Disneyland »

France

5
Varane : "Le joueur est en train de bouffer l'homme" Varane : "Le joueur est en train de bouffer l'homme"

Varane : "Le joueur est en train de bouffer l'homme"

Varane : "Le joueur est en train de bouffer l'homme"

28
Randal Kolo Muani raconte son occasion en finale Randal Kolo Muani raconte son occasion en finale

Randal Kolo Muani raconte son occasion en finale

Randal Kolo Muani raconte son occasion en finale

45
Messi raconte ses retrouvailles avec Mbappé et sa nuit avec la coupe du monde Messi raconte ses retrouvailles avec Mbappé et sa nuit avec la coupe du monde

Messi raconte ses retrouvailles avec Mbappé et sa nuit avec la coupe du monde

Messi raconte ses retrouvailles avec Mbappé et sa nuit avec la coupe du monde

30
Varane, le poids des capes Varane, le poids des capes

Varane, le poids des capes

Varane, le poids des capes

28
Raphaël Varane annonce sa retraite internationale Raphaël Varane annonce sa retraite internationale

Raphaël Varane annonce sa retraite internationale

Raphaël Varane annonce sa retraite internationale

Côte d'Ivoire

19
Sébastien Haller de nouveau opéré Sébastien Haller de nouveau opéré

Sébastien Haller de nouveau opéré

Sébastien Haller de nouveau opéré

29
Jean-Louis Gasset sélectionneur de la Côte d'Ivoire Jean-Louis Gasset sélectionneur de la Côte d'Ivoire

Jean-Louis Gasset sélectionneur de la Côte d'Ivoire

Jean-Louis Gasset sélectionneur de la Côte d'Ivoire

26
Antoine Kombouaré devrait rester en poste à Nantes Antoine Kombouaré devrait rester en poste à Nantes

Antoine Kombouaré devrait rester en poste à Nantes

Antoine Kombouaré devrait rester en poste à Nantes

25
Éliminé au premier tour, Didier Drogba ne sera pas président de la Fédération ivoirienne Éliminé au premier tour, Didier Drogba ne sera pas président de la Fédération ivoirienne

Éliminé au premier tour, Didier Drogba ne sera pas président de la Fédération ivoirienne

Éliminé au premier tour, Didier Drogba ne sera pas président de la Fédération ivoirienne

7
Fédération ivoirienne : l'autre élection présidentielle du week-end Fédération ivoirienne : l'autre élection présidentielle du week-end

Fédération ivoirienne : l'autre élection présidentielle du week-end

Fédération ivoirienne : l'autre élection présidentielle du week-end

Actus S. Haller

1
Dortmund rince Fribourg, l'Union Berlin leader provisoire Dortmund rince Fribourg, l'Union Berlin leader provisoire

Dortmund rince Fribourg, l'Union Berlin leader provisoire

Dortmund rince Fribourg, l'Union Berlin leader provisoire

1
Le Borussia Dortmund maîtrise le Bayer Leverkusen Le Borussia Dortmund maîtrise le Bayer Leverkusen

Le Borussia Dortmund maîtrise le Bayer Leverkusen

Le Borussia Dortmund maîtrise le Bayer Leverkusen

0
Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

19
Dortmund : Sébastien Haller, retour au foot Dortmund : Sébastien Haller, retour au foot

Dortmund : Sébastien Haller, retour au foot

Dortmund : Sébastien Haller, retour au foot

28
En amical, Sébastien Haller claque un triplé en sept minutes En amical, Sébastien Haller claque un triplé en sept minutes

En amical, Sébastien Haller claque un triplé en sept minutes

En amical, Sébastien Haller claque un triplé en sept minutes