S’abonner au mag
  • C1
  • Demies
  • PSG-City (1-2)

Et encore, Manchester City n’a joué que 45 minutes contre le PSG

Par Florian Cadu
Et encore, Manchester City n’a joué que 45 minutes contre le PSG

Auteur d'une première mi-temps complètement ratée, Manchester City n'a finalement eu besoin que de 45 minutes de jeu pour renverser totalement le score, ce mercredi au Parc en demi-finale aller de la Ligue des champions. Et (presque) sans forcer, comme si l'équipe de Pep Guardiola disposait d'une grosse marge de manœuvre sur son adversaire. Flippant pour le Paris Saint-Germain, avant de retrouver les Skyblues chez eux dans une semaine ?

Ceux qui ne s’intéressent pas à la Premier League ont certainement tous eu la même réflexion en regardant la première période du match de ce mercredi soir. C’est donc ça, le Manchester City qui roule sur le championnat anglais ? L’équipe qui terrorise soi-disant toutes les formations de la planète ressemblerait donc à un bloc faisant inutilement tourner le ballon, sans jamais changer de rythme et se montrant frileux en défense ?

Malheureusement pour le Paris Saint-Germain, le constat n’est pas aussi simple, et les 45 minutes suivant l’entracte l’ont rapidement prouvé. Car au Parc des Princes, les Skyblues qui se sont présentés lors du premier acte face au champion de France en titre n’étaient pas vraiment les Skyblues. Juste une pale copie du leader britannique, qui a loupé sa prestation avant la pause et qui avait seulement besoin d’un peu de temps (et d’un changement tactique) pour récupérer sa prestance.

Séance de rattrapage activée

C’est ce qui semble assez effrayant pour le PSG : alors qu’ils ont dans un premier temps dévoré City, les hommes de Mauricio Pochettino n’ont réussi à faire trembler les filets qu’une seule fois et ont quitté le terrain avec une défaite à domicile. En face, les temps faibles ont été assez bien gérés, et l’impression de facilité observée demeure flippante : sans puiser dans leurs ressources et sans briller, les Mancuniens ont renversé leur hôte lorsque le chronomètre le leur a ordonné, en deux temps-trois mouvements. Ni affolement ni énervement au moment où ils ne voyaient pas le jour, de l’efficacité et de l’expérience pour retrouver la lumière : la bande de Pep Guardiola s’en est sortie (quasiment) sans aucun dommage, à une semaine du retour prévu à l’Etihad Stadium.

En d’autres termes, les Skyblues ont réussi à battre des Parisiens irréguliers en évoluant à un niveau très éloigné de leur standard. Avec un tel réalisme combiné à un levelplus conforme à leur réputation, Kevin De Bruyne et ses potes peuvent donc envisager la suite de la bataille avec un optimisme certain. Et ce, même s’ils ne sont statistiquement pas meilleurs à la maison cette saison.

Un avertissement pour le retour ?

En réalité, et malgré l’ouverture du score précoce de Marquinhos au quart d’heure de jeu, le PSG s’est liquéfié dès que Manchester a accéléré. Comme tétanisés, les Français n’ont alors plus osé attaquer – ou très mal – et n’ont frappé qu’une unique fois dans le second acte. Derrière, le sérieux a laissé place à la fébrilité, et Paris a alors encaissé deux buts de l’extérieur de la surface (du jamais-vu en C1 pour le club de la capitale depuis septembre 2004). Comme si City avait récupéré son costume de monstre, à la suite du discours de son entraîneur et à son réajustement tactique avec un İlkay Gündoğan davantage dans le cœur du jeu.

« En deuxième période, on les a mis dans leur camp, c’est notre force. On a fait tourner, et on a attendu l’ouverture. On a de la chance sur les deux buts, même mon coup franc passe entre deux joueurs, mais c’est le foot. On prend. Après, on a toujours des occasions. On n’était pas encore au top selon moi, mais on gagne 2-1 », a très justement résumé Ryiad Mahrez au micro de RMC Sport. Son coach, lui, n’a pas dit autre chose : « On a produit un jeu qui nous ressemble en deuxième période, c’est là qu’on a fait la différence. L’équipe a su se réadapter, et j’ai vraiment apprécié cette réaction générale. On a retrouvé de l’agressivité et de l’intensité en deuxième période, avec et sans le ballon. On a réussi à trouver les bonnes solutions, on a retrouvé cette fluidité dans notre jeu qui met le danger. J’espère qu’on fera cela tout au long du prochain match. » Ce qui pourrait faire très, très mal aux Parisiens.

Mbappé-Neymar, frères en galère

Par Florian Cadu

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Manchester City

Logo de l'équipe Manchester City
Manchester City's Erling Haaland celebrates scoring the opening goal during the Premier League match at the Etihad Stadium, Manchester. Picture date: Saturday November 25, 2023. - Photo by Icon sport
Manchester City's Erling Haaland celebrates scoring the opening goal during the Premier League match at the Etihad Stadium, Manchester. Picture date: Saturday November 25, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic Manchester City Copenhague : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions

Pronostic Manchester City Copenhague : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions

Pronostic Manchester City Copenhague : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions
Logo de l'équipe Manchester City
Manchester City's Erling Haaland celebrates scoring the opening goal during the Premier League match at the Etihad Stadium, Manchester. Picture date: Saturday November 25, 2023. - Photo by Icon sport
Manchester City's Erling Haaland celebrates scoring the opening goal during the Premier League match at the Etihad Stadium, Manchester. Picture date: Saturday November 25, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic Manchester City Manchester United : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Manchester United : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Manchester United : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Kevin De Bruyne

Actus J. Guardiola i Sala