S’abonner au mag
  • Angleterre
  • Premier League
  • J33
  • Chelsea/Manchester United (1-0)

Chelsea endort Manchester United

Par Paul Piquard
Chelsea endort Manchester United

Solide mais ennuyeuse, l'équipe de Mourinho s'offre Manchester United grâce à un nouvel éclair d'Hazard (1-0). Et fait un immense pas vers le titre.

ChelseaMan. Utd (10)

E. Hazard (39′) pour Chelsea

« Je pense que c’est parce que nous sommes ennuyeux. Tout le monde préférerait que les quatre premières équipes de Premier League ne soient séparées que par quelques points. Et nous, nous faisons tout pour que ça n’arrive pas. » À la question de savoir pourquoi son club souffrait d’un certain désamour en Angleterre, José Mourinho avait eu cette réponse, honnête, en conférence de presse. Le match d’aujourd’hui lui a donné raison, sur tous les points. Oui, ce Chelsea de fin de saison est ennuyeux. Mais son équipe, comme la semaine dernière face à QPR, sait aussi faire preuve d’un froid réalisme pour conserver son avance au classement.

Hazard, efficacité 100 %

Les Mancuniens donnent le coup d’envoi dans un Stamford Bridge chantant et ensoleillé. Les Red Devils sont d’ailleurs les premiers à se mettre en évidence lorsque Young décale astucieusement Shaw sur la gauche, qui centre pour Rooney, mais la reprise sans contrôle du capitaine passe de peu à côté des cages de Courtois. La réponse des Blues ne se fait pas attendre, et Fàbregas, bien lancé en profondeur par Hazard, bute sur De Gea. Peu impressionnés par l’enjeu, les hommes de Van Gaal prennent possession du ballon, et Herrera puis McNair tentent leurs chances de loin, sans succès. Friands de ballon, les Red Devils multiplient les passes face à un Chelsea peu entreprenant, mais très bien organisé en défense, et renforcé par Zouma, titulaire en lieu et place de Ramires dans l’entrejeu.

Obligés de gagner pour conserver un espoir de titre, les Mancuniens poussent, en passant notamment par les côtés, mais se heurtent constamment au mur formé par la charnière Terry-Cahill. Cependant, sur un contre à dix minutes de la mi-temps, Fàbregas met une longue balle en hauteur vers Hazard, que De Gea intercepte en touchant le ballon avec son bras, alors que celui-ci est légèrement en dehors de sa surface, mais l’arbitre ne bronche pas. Ce n’est que partie remise. Sur une perte de balle de Falcao, Fàbregas transmet à Oscar, qui talonne astucieusement pour Hazard, lequel vient ajuster De Gea du gauche (1-0, 38e). Après un accrochage Terry-Falcao, les Mancuniens se remettent dans le sens de la marche, mais Courtois est vigilant devant Falcao.

Courtois solide, Falcao malheureux

La deuxième période reprend sur les mêmes bases que la première. Confiants grâce à leur but d’avance, les Blues laissent leur adversaire faire le jeu, en attendant de jaillir en contre grâce à la vitesse d’Hazard. Sur une passe mal assurée d’Herrera, Drogba est lancé en profondeur, sa frappe contrée arrive sur Hazard qui talonne, mais voit le ballon heurter le poteau de De Gea. Les Mancuniens tentent tant bien que mal de créer le danger, mais Shaw, trouvé par Mata sur coup franc, voit sa frappe contrée par la défense inoxydable des Blues. Entreprenants malgré tout, les Red Devils se procurent une grosse double occasion avec une frappe lointaine de McNair, repoussée par Courtois, suivie d’un centre sur lequel les attaquants sont trop courts. Très actif sur le côté gauche, Shaw adresse ensuite un centre parfait vers Fellaini qui remet pour Rooney, mais la frappe du numéro 10 est contrée et file en corner.

Les Red Devils ne baissent pas les bras malgré les occasions manquées, et sur une touche, Fellaini se retourne et sert Falcao, mais la frappe du Colombien est contrée par la défense une nouvelle fois. Malheureux, l’ancien buteur de Monaco et de l’Atlético Madrid voit ensuite son tir du gauche échouer sur l’arrête des montants de Courtois, après une belle passe en profondeur de Shaw. La colère d’Herrera suite à un accrochage de Cahill dans la surface à la dernière seconde n’y changera rien : au bout du compte, Chelsea file tout droit vers le titre. Grâce au seul tir cadré des Blues en première période, Chelsea s’octroie par cette courte victoire à Stamford Bridge dix points d’avance sur Arsenal, et onze sur son adversaire du jour, avec un match en moins. Bref, aujourd’hui, Chelsea a plié le suspense. Et tant pis pour les bâillements.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine