Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Paris Saint-Germain

Thiago Silva, roc parisien

Ce mercato était diablement plat : il a fallu l’intervention du PSG pour que celui-ci devienne totalement fou. Le club parisien vient d’engager Thiago Silva pour une somme variant entre 40 et 45 millions d'euros. En attendant Ibra...?

Modififié
On pensait que cela n’arriverait jamais. Et pourtant… Le refus de Silvio Berlusconi, il y a quelques semaines, semblait avoir mis un point final à la transaction qui aurait pu mener Thiago Silva à Paris. Or, comme le PSG, depuis l’arrivée des Qataris, a pris un bon paquet de rateaux, on se disait que personne n’allait insister. Faux. Paris est revenu à la charge, plus déterminé que jamais, et a fini par obtenir ce qu’il voulait : Thiago Silva est un nouveau joueur du PSG. C’est tout ? Non, évidemment. Comme Leonardo avait envie de bien faire les choses et de faire plaisir aux supporters, l’ancien du Milan AC est sur le point de se payer un pack qui contient également Zlatan Ibrahimović. Rien que ça ! Deux recrues pour le prix d’une ? Pas encore. Ce qui est sûr, en revanche, c'est que Thiago Silva est désormais, officiellement, un joueur du Paris Saint-Germain. Ce qui est étrange, c’est qu’en juin, Leo avait déjà proposé pratiquement la même somme pour le défenseur brésilien, et qu’il s’était pris un gros vent. Alors, que s’est-il passé entre temps ? Le Milan AC a-t-il fait ses comptes pendant le mois de juillet et s’est-il rendu compte qu’il fallait renflouer les caisses ? Qu’en est-il de la gronde des tifosi, qui avaient vivement protesté contre l’éventuelle cession du défenseur brésilien ? De nombreuses questions dont le PSG se fout, aujourd’hui, mais auxquelles les dirigeants milanais vont devoir apporter des réponses.

Silvio l’économe

En tout cas, pour le PSG, c’est une nouvelle complètement folle. En recrutant l'un des deux meilleurs joueurs du Milan AC (le deuxième s'appelant Zlatan), le club de la capitale effectue un saut de qualité exceptionnel, qui va, visiblement, détruire la concurrence en Ligue 1. Avec des Pastore, Lavezzi, Thiago Silva, Thiago Motta ou encore Verratti, le PSG va jouer dans une autre catégorie, et il semble désormais compliqué (même si rien n’est jamais impossible) qu’un autre « épisode Montpellier » ne se reproduise. Pourtant, ce transfert était loin d’être gagné d’avance. Si un accord entre les différentes parties (joueur, agent, PSG et Milan AC) avait déjà été trouvé il y a quelques semaines, il a finalement fallu convaincre Silvio Berlusconi de laisser partir sa pépite.

La somme proposée par les Qataris a fini par lui faire tourner la tête, et sa décision de renoncer à un joueur d’un tel niveau, envers et contre ses tifosi, a également été influencée par le montant de son salaire. Après le premier refus du Cavaliere de laisser partir son défenseur à Paris, Thiago Silva était parvenu à obtenir une jolie augmentation de salaire, atteignant ainsi 6 millions d’euros pour les cinq prochaines années, soit 30 millions d’euros de dépenses pour le Milan AC. En laissant filer le pilier de la Seleçao, la banque rossonera va donc économiser 30 millions d’euros, en plus d’encaisser les 45 millions pour le transfert. Soit une opération à 75 millions d'euros de bénéfice rien que pour un joueur. Et tout ça en attendant Zlatan... C’est sûr que, vu comme ça, c’était difficile de dire non. Même avec tout l’amour du monde pour ses propres supporters. Et même si une partie de la somme sera immédiatement réinvestie dans un autre défenseur. Le nom qui court actuellement est celui de Rolando, le défenseur du FC Porto. Sexy?

Leo le dépensier


Sauvegarde économique pour le Milan AC, d’accord. Et pour le PSG, alors, quels avantages ? Bah, double avantage. Sportif d’un côté et médiatique de l’autre. L’an dernier, l’équipe parisienne était déjà la star des médias, avec les arrivées de Pastore, Ménez, Sirigu, Lugano, Sissoko, Motta ou Matuidi. Mais cet été, c’est la vitesse supérieure. L’arrivée de deux des meilleurs joueurs de Serie A, cumulées, peut-être, aux futures signatures de Zlatan, Verratti et Modrić (oui, oui, Modrić !), donne sur le papier l’une des plus belles équipes d’Europe. Comment l’OM, qui recrute Raspentino, Montpellier, qui prend Mounier, ou Rennes, qui signe Alessandrini, vont-ils pouvoir faire le poids face à cette armada de stars ? Pour le moment, seul Lille, avec les arrivées de Marvin Martin et Salomon Kalou semble pouvoir rivaliser. Et encore… Sur le long terme, pas sûr. Avec ce recrutement XXL et l’arrivée de Thiago Silva, Paris veut non seulement assommer le championnat de France (et le gagner, hein !) mais aussi jouer sa chance en Ligue des champions.

C’est là que la patte d’Ancelotti va compter. Cette fois-ci, le coach parisien va pouvoir construire son équipe comme il le souhaite, sans devoir la prendre en cours de route. À lui d’inventer un schéma tactique qui, on peut déjà l’imaginer, pourrait compter en Zlatan un terminal d’attaque idéal (pour le moment, cela reste du conditionnel). Et autour ? Du Pastore, du Lavezzi, du Ménez. Du Nene ? À voir. En défense, l’arrivée de Thiago Silva, l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde, va forcément en pousser d’autres sur le banc. Certainement Lugano, sans parler de Mamadou Sakho, qui voit là son destin à Paris s’assombrir encore un peu plus. Maxwell à gauche, Jallet à droite : ça, c’est réglé. Quant aux autres, les Biševac, Camara, Armand, Tiéné, ils vont devoir se faire une raison : soit aller chercher meilleure fortune ailleurs, soit se résigner à jouer en Coupe de France contre Sannois Saint-Gratien ou un quart de finale de Coupe de la Ligue endiablé contre Angers. Mais ce soir, pas de place pour les états d'âme : le PSG a fait signer Thiago Silva, bordel.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Tous fous de Javi Martínez