1. //
  2. // 8es
  3. // Ajax-FC Copenhague

Quand Dennis Bergkamp mettait l'Europe d'accord

Il y a vingt-cinq ans, l'Ajax Amsterdam, Louis van Gaal et sa classe biberon, marchaient sur la Coupe de l'UEFA. Avec dans leurs rangs un jeune attaquant qui enfilait les buts comme les perles, Dennis Bergkamp, un enfant du football imaginé par Johan Cruijff.

Modififié

1992. Une autre époque, avec un autre football. Pas de Ligue des champions telle qu'on la connaît aujourd'hui, mais trois compétitions européennes bien distinctes dont une Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes qui vit ses dernières années. Les matchs à élimination directe sont le maître mot, et si les plus riches sont souvent gagnants, ils ne sont pas encore intouchables, et les surprises ne sont pas rares. À l'automne 1991, Manchester United, Marseille ou le Bayern Munich passent d'ailleurs à la trappe contre le Rotor Volgograd, le Sparta Prague et le FC Copenhague. En 1992, la Coupe de l'UEFA, ancêtre de l'actuelle Ligue Europa, est limite plus excitante que la C1, car elle compte un plus grand nombre de prétendants, des plateaux dignes de la coupe aux grandes oreilles, et une finale en format aller retour.


Dans cette orgie footballistique, des futurs grands se révèlent. Il y a un quart de siècle, c'est Dennis Bergkamp, futur magicien d'Arsenal, qui éclabousse le Vieux Continent de son talent sous les couleurs de l'Ajax Amsterdam. « À cette époque, c'était déjà l'un des meilleurs joueurs néerlandais » , se souvient Sonny Silooy, défenseur latéral dans l'équipe coachée par Louis van Gaal. L'attaquant va sur ses vingt-trois ans, « avec encore une grosse marge de progression, mais déjà inarrêtable en championnat » . En Eredivisie, il va planter 24 pions, auxquels il faut ajouter six réalisations essentielles dans le parcours européen victorieux. Pour Wim Jonk, l'un des tauliers de cet Ajax 2.0, « Dennis était important pour l'équipe, mais aussi favorisé par notre schéma, avec trois purs attaquants » . Dennis donc, mais aussi Bryan Roy et le Suédois Stefan Pettersson, particulièrement important dans l'épanouissement de l'artiste.

« Il réfléchissait vite »


« Pettersson accaparait l'attention de deux défenseurs à lui seul, donc cela laissait beaucoup d'espace à Dennis qui en profitait au maximum » , estime Silooy, d'accord pour dire que Bergkamp était l'arme ultime de la machine de guerre pensée par Van Gaal. « Une équipe jeune, mais qui savait s'appuyer sur ses forces, et Dennis était l'une des plus décisives » , appuie Wim Jonk, buteur en finale contre le Torino, puis partant pour l'Inter en 1993 en compagnie de l'attaquant. Bergkamp marque à chaque tour, sauf en finale, où il provoque néanmoins un penalty crucial à Turin, après s'être engouffré à coups de dribbles serrés dans la surface du Torino. « Il jouait déjà comme il a pu le faire ensuite à Arsenal » , rembobine Silooy, « mais il n'évoluait pas au même poste. Pour nous, il était un attaquant qui pouvait éventuellement décrocher pour créer des actions. Puis il est devenu plus un milieu offensif assez libre en Angleterre. Mais l'important n'était pas la position qu'on lui donnait, mais la vitesse à laquelle il réfléchissait sur le terrain, sa capacité à créer des espaces pour lui ou pour les autres. »


Autre force : sa faculté à être décisif, notamment lors d'un huitième de finale âpre contre les Espagnols d'Osasuna, où les Ajacides s'imposent deux fois par la plus petite des marges grâce à leur buteur providentiel. Une frappe sèche du droit à l'aller, une chevauchée conclue par un duel gagné contre le gardien au retour. « Cette qualification contre Osasuna nous a fait réaliser que l'on pouvait aller au bout » , soutient Jonk, selon qui cette campagne victorieuse « a eu un grand écho au pays » . Et qui a peut-être fait un appel d'air pour le triomphe en Ligue des champions de 1995. Sans lui ni Bergkamp, tous les deux transférés à l'Inter à l'été 1993.

Bergkamp, émanation de la pensée de Cruijff


« Je n'ai pas trop de regrets, et pareil pour Dennis, je pense, car on a gagné la Coupe de l'UEFA une seconde fois en 1994 avec l'Inter » , assure l'ancien international. Pour Silooy en revanche, le choix de carrière en Italie était une erreur pour l'attaquant : « Aux Pays-Bas, c'était très offensif, le jeu porté vers l'avant, alors qu'en Italie, la priorité est à la défense. Pour l'argent et la qualité de vie, il a été gagnant, mais pas question football. Mais bon, vous ne savez jamais à l'avance si vous avez raison, et c'est aussi cela qui fait avancer. Finalement, il a rebondi à Arsenal et restera comme l'un des meilleurs joueurs de sa génération, c'est exceptionnel. »


Pas au point, cependant, de pouvoir supporter les comparaisons avec la valeur de référence du foot batave Johan Cruijff, « car Dennis était très fort, mais Cruijff extraordinaire et au-dessus de tout le monde » , s'enflamme Jonk. Quand Silooy préfère voir une filiation au milieu des différences entre les deux légendes : « Johan était un leader sur et en dehors du terrain, alors que Dennis était introverti. Mais à chaque fois que Dennis parlait football, c'était pertinent, et il pensait le football comme Johan. Bergkamp, c'est une émanation du football inventé par Cruijff. »



Par Nicolas Jucha Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Quel joueur... Je crois que c'est lui qui m'a fait aimer le football en premier. Avec les Kluivert, Overmars, les frères De Boer,etc. Les Pays-Bas avaient une vraie génération dorée
Marek Jankulalaneige Niveau : District
QUand je pense que ce mec avait une phobie de l'avion et a raté je ne sais combien de matchs ...
Je me dis que sans phobie, Arsenal aurait pu (peut-être) prétendre à mieux en Champions League. Et Bergkamp aurait probablement pu mérité mieux qu'une seconde place au Ballon d'Or de 93.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  09:45  //  Tifoso della AS Rome
Note : 6
Sûrement, mais pas en 93.
Le ballon d'or 93, c'est Baggio, au cas où...
Note : 1
Il a pas raté tant de matches que ca vu qu'il faisait les deplacement en voiture ou train à l'avance..

Mais vraiment un joueur hors du temps, inclassable. J'adorais vraiment son duo avec Ian Wright. Le Arsenal de 97 et 98 restera mon equipe preferée
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  09:50  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Sûrement un des plus beaux joueurs en tout cas.
Quelle élégance, quelle classe!
Avec Redondo, Zidane et Rui Costa, ils font partie de ces joueurs des années 90/00 qui dégageaient un truc en plus à ce niveau-là, pas forcément les meilleurs (question de goûts et d'efficacité aussi) mais parmi les plus beaux à voir jouer.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Oui mais bien en-deçà de Franceeeeeeeeeeeesco Totti-Totti-Totti ! :-)
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  10:22  //  Tifoso della AS Rome
Note : 2
Pour le coup, Totti est bien moins classe que ces joueurs-là.
Sa conduite de balle n'est pas aussi élégante, sa gestuelle non plus.
Par contre, niveau physique, frappe de balle, efficacité et yeux dans le dos, il n'a rien à leur envier.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 2
Pardon mais je crois que tu oublies notre ami Baggio dans cette liste, qui était d'une élégance toute cristalline.
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  15:23  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Je ne l'ai pas oublié, je le considère au-dessus de tout sur tous les points, élégance, grâce, classe, mais aussi efficacité, etc.
Tu l'as compris, c'est mon joueur préféré. Avec Totti bien sûr, mais qui lui a l'avantage d'être le capitaine et joueur le plus emblématique de mon club de coeur. Donc du coup, je mets Baggio devant. Aucun joueur ne dégageait autant d'émotions pour moi.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
On est d'accord !
C'est vrai que Baggio, c'était même plus beau, c'était purement gracieux...
Quel joueur, il me manque.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:51  //  Aficionado de l'Argentine
Ahah c'est marrant, je viens justement de faire une petite liste des joueurs les plus classes et élégants de ces 30 dernières années sur l'articles des notes de Monaco (à propos de l'analogie Bernardo Silva/Rui Costa) :
Baggio, Redondo, Rui Costa, Bergkamp, Laudrup, Pirlo, Zizou, Riquelme, Nesta, Aimar, Valeron, Francescoli, Zico, Socrates, Zanetti, Maldini, Litmanen, Forlan, Butragueño, Stojkovic, Hoddle, Ruben Paz, Rai...
Liste évidemment non exhaustive (j'en vois venir certains, "tu as oublié untel ou untel" ^^).
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:56  //  Aficionado de l'Argentine
C'est pas pour rien que Baggio et Redondo sont mes deux joueurs préférés (avec Rui Costa, Bergkamp ou Riquelme pas loin derrière) !

Et s'il fallait inclure des joueurs actuels, je penserais en premier lieu à Modric, Iniesta, Pastore, Valdivia... Même si on reste un petit cran en-dessous selon moi (je ne parle que de classe et élégance donc de critères purement esthétiques).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Perso, si on parle uniquement et exclusivement de beauté esthétique, actuellement, outre les noms que tu as cités, évidemment, j'ai assez envie d'ajouter Ljajic, Hamsik et Illicic. Voire Bonucci, Valero et Badelj.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  23:15  //  Aficionado de l'Argentine
Oui assez d'accord, d'ailleurs j'ai oublié Borja Valero dans ma liste et évidemment Hamsik ou Ljajic sont pas mal non plus... Même si on est encore loin selon moi des Baggio, Redondo, Rui Costa et autres monstres cités plus haut.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
En terme de niveau, incontestablement.
En terme de classe balle au pieds, aussi, encore que très franchement je suis vraiment sans cesse ébahi quand Ljajic prend la balle.
Je saurais pas comment le classer relativement aux joueurs sus-cités, probablement en dessous, mais bordel de dieu c'est absolument magnifique. Je regarde souvent les matchs du Toro pour la simple raison qu'il est sur le terrain.
Je le trouve à la fois d'une élégance et d'une arrogance fabuleuses dans son toucher.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Y a Konoplyanka aussi qui est très beau aujourd'hui.
15 réponses à ce commentaire.
 //  10:25  //  Supporter des Pays-Bas
Il n'y en a plus des joueurs qui font l'unanimité comme lui.
Le dernier en date, c'était Pirlo.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  10:30  //  Tifoso della AS Rome
Actuellement, t'en as aussi... Iniesta, Modric, Buffon, Messi et Ronaldo (pas de jaloux) malgré les polémiques de leurs fans respectifs, à l'image (stupide) de la guéguerre entre fans de Nadal et de Federer au tennis.
 //  10:41  //  Supporter des Pays-Bas
Bah justement, le principe de "faire l'unanimité" c'est de n'avoir aucune polémique ou de débat sur le joueur.

Buffon oui effectivement.
Les autres non.
Jeu est un autre Niveau : DHR
J'ajouterai Iniesta quand même, qui s'attire le respect de tous sur et en dehors du près.


Par contre Totti, y'a vraiment débat entre Federer et Nadal?!
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  11:31  //  Tifoso della AS Rome
C'est pas qu'il y a débat, c'est que les fans se font la même guerre à qui (à la plus grosse) sur Internet qu'entre fans de Messi et de CR7.
 //  11:46  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Donc il n'y a pas unanimité.
Tu sais ce que ça veut dire unanimité?
Scatos, Portos & Adilramis Niveau : CFA
Note : 2
Il y en a un qui fédère tout le monde, l'autre non.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  15:31  //  Tifoso della AS Rome
J'entends ce que tu dis, c'est juste que je pense que l'unanimité n'existe pas.
Regarde, le simple fait de voir fleurir des polémiques Messi/Ronaldo, Federer/Nadal, Pif/Hercule, etc... prouve que les uns et les autres reconnaissent implicitement le statut de légende de l'autre, du paria, de l'ennemi,
Seul digne d'être comparé à leur poulain. Moins fort bien sûr, mais comparable quand même !
C'est aussi une façon de reconnaître la grandeur de l'autre, une forme rageuse ou trollesque de faire l'unanimité si tu veux.
ajaxforever Niveau : DHR
Federer est le plus grand. Aucun débat possible là-dessus!
8 réponses à ce commentaire.
 //  10:33  //  Supporter du Red Star
Note : 3
Je suis nostalgique de ce foot des années 90, pré-Bosman, avec une vraie ligue des champions, une coupe UEFA hyper costaude et une coupe des coupes sympatoche aussi ! Le foot ne dégoulinait pas le fric et on avait des surprises dans ces différentes compétitions !

L'Ajax des années 90-95 était superbe à voir jouer avec un Van der sar impressionnant dans les buts, Seedorf, Davids le pitbull, Bergkamp, des joueurs classes !
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 2
Paradoxalement la victoire de l'Ajax avec une équipe du cru était le début de la fin pour les coupes d'europe à la papa.
1 réponse à ce commentaire.
La légende de la C3 aussi relevée que la C1... regardez le plateau des quarts franchement:

Torino, Liverpool, Ajax, Real, ok rien à dire bien qu'aucun de ces clubs ne gagne son championnat cette année là.

A côté: La Gantoise qui n'est un cador que pour les lyonnais, Genoa qui fait 14eme de Serie A, Olomouc et B1903...

La C3 aurait pu être de quelques fois de niveau comparable à la C1 s'il n'y avait pas eu la C2 pour diluer son plateau (la C2 avait priorité sur la C3 au niveau des qualifiés).
Tres bonne remarque. Le fait que la C2 avait la priorité attenuer parfois le niveau, exemple du PSG 93 qui gagne la CDF et fini 2eme. Mais elle etait pas mal cette coupe, plutot pour les equipes un peu artistes. Et le son nom etait magnifique je trouve
1 réponse à ce commentaire.
Dennis_Bergkamp Niveau : DHR
Inutile de préciser que je suis un grand fan du joueur. Quelle classe ce type, et quelle intelligence !

Je ne vois aucun joueur comparable à lui dans les temps qui court.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  15:33  //  Tifoso della AS Rome
Avec toi, c'était tellement beau qu'on avait l'impression de voir tous tes gestes au ralenti alors que tu les exécutais à très grande vitesse...
Ce commentaire a été modifié.
Déjà des chefs d'oeuvre de but à l' Ajax:



Bergkamp, le roi des lobs !
Note : 1
J'adore le troisième, ce petit air de pas y toucher qui rajoute encore à la classe de l'ensemble...

Encore merci pour cette salve, ZsizsouGabor!
3 réponses à ce commentaire.
Rappelons que Bergkamp et cet Ajax qui émerveillait l'Europe se fera sortir un an plus tard par l'AJA !
Ce qui amènera d'ailleurs Cruyff, déjà en conflit avec Van Gaal et voulant lui faire un pied de nez, à citer les bourguignons comme l'équipe l'enthousiasmant le plus en Europe, avec Parme.

Définitivement une autre époque !
En plus tous les buts auxerrois avaient de la gueule ! La reprise de Verlaat, le corner direct de Vahirua (bon, Menzo se troue un peu aussi !), le CF de Martins, et le finish de Dutuel ... C'était le seul rayon de soleil durant cette semaine européenne, durant laquelle l'OM avait concédé un nul 1-1 à Moscou, et Paris avait perdu au Bernabeu 3-1.

Bon j'arrête, la nostalgie me prend.
1 réponse à ce commentaire.
A votre service !
Pour moi Bergkamp c'est un peu comme un chat.
Démarche soyeuse, toucher de balle agile et léché. Sans compter que sur youtube ces buts font autant l'unanimité que les vidéos de bébés chats
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Ce combo sweat rentré dans le jeans + ceinture bien apparente sur la photo rappelle furieusement les années Beverly Hills 90210 (l'ami Dennis a des airs de Ian Sharknado Ziering en +).
Sinon, quel joueur soyeux c'était Bergkamp... Le but contre l'Argentine en CM 98 résume le mec à lui tt seul: contrôle de dingo sur une passe de 60m, petit crochet puis lucarne.
lev_yachine Niveau : DHR
C'est le seul but dont je connais les commentaires sans parler un mot de néerlandais !
1 réponse à ce commentaire.
AlvaradoRecoba Niveau : DHR
Bergkamp, la classe incarnée tout simplement..
Le major galopant Niveau : District
venant d'un autre classieux comme El Chino ça a encore plus de valeur
1 réponse à ce commentaire.
En voilà un qui a effectivement fait l'unanimité vis à vis de tous les amoureux de ce sport.

C'était un esthète.
 //  21:52  //  Amoureux du Rwanda
THERE IS BEAR CUM!
THERE IS BEAR CUM!
THERE IS BEAR CUM!
1 réponse à ce commentaire.
MariAnn
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/UIlN7y
Il a échoué en Serie A avec l'Inter. Ils l'ont jeté au bout de deux saisons.
A Arsenal, il servait Henry.
C'était un joueur très classe mais il lui manquait quelque chose pour atteindre le sommet.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  23:28  //  Aficionado de l'Argentine
Le duo Bergkamp-Ruben Sosa à l'Inter (avec Berti et Jonk derrière), ça avait quand même de la gueule !
Ouais sur le papier et contre des pétites équipes en coupe UEFA mais en Serie A on ne voyait que Ruben Sosa.
Super joueur d'ailleurs ce Ruben Sosa!
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:47  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Je confirme pour Ruben Sosa, magnifique attaquant de poche, très complet, avec une patte gauche sublime !

L'Uruguay des années 80/début 90 (vainqueur des Copa America 83, 87 et 95) avait vraiment une belle génération : la star Francescoli, deux grands attaquants avec Ruben Sosa et Alzamendi, deux meneurs de jeu excellents avec Bengoechea et Ruben Paz, deux immenses défenseurs centraux avec Dario Pereyra et Hugo Leon...

Il ne leur aura manqué qu'un beau parcours en CDM : ça aurait pu être au Mondial 86 où le groupe était de qualité mais le sélectionneur Omar Borras était une vraie pipe aux choix souvent incompréhensibles (notamment le fait de laisser Ruben Paz et Dario Pereyra sur le banc alors que tous deux étaient des idoles au Brésil, respectivement à l'Internacional et Sao Paulo) !
Ruben Paz!!! Il avait signé au Matra mais je ne sais même pas s'il y a fait un match.
Par contre, je me rappelle de lui au Genoa.
C'est vrai que cet Uruguay avait des très bons joueurs mais on la voyait comme une petite équipe en Coupe du Monde.
Le 1-6 contre le Danemark (équipe énorme) en 86 n'a pas dû aider...
4 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  23:26  //  Aficionado de l'Argentine
Je profite de cet article sur Bergkamp et l'Ajax 92 pour évoquer son adversaire malheureux en finale de Coupe UEFA, le Torino, battu après deux nuls selon la règle des buts à l'extérieur.

Très belle équipe du Toro, qui avait sorti le Real en demie : Enzo Scifo en maître à jouer, le buteur brésilien Walter Casagrande (auteur d'un doublé en finale), ancien camarade de Socrates au sein de la démocratie corinthiane, Lentini, alors l'un des grands espoirs du foot italien (mais qui ne confirmera jamais), l'ex de la "Quinta del Buitre" Martin Vazquez, le futur défenseur de Parme Roberto Mussi, etc...

Même si j'aime bien l'Ajax, dommage pour le Toro qui, au vu de son histoire légendaire et dramatique (le Grande Torino, la catastrophe de Superga), aurait bien mérité d'accrocher une Coupe d'Europe à son palmarès !
Joueur xxl niveau talent...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 7 heures Valdés lance sa société de production 8 il y a 8 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4