Pedro Caixinha : « Quand Mourinho est arrivé, tout a changé »

Pedro Caixinha, 43 ans, fait partie de cette nouvelle génération d'entraîneurs portugais influencés par José Mourinho. Dans un hôtel de Guadalajara, le lendemain d'une victoire face aux Chivas (0-2), l'entraîneur lusitanien du Santos mexicain se confie à propos de l'impact du Special One sur son travail et évoque son passé dans le monde de la tauromachie.

Modififié
Votre recrutement par Santos, fin 2012, a surpris. Comment êtes-vous arrivé au Mexique ?
Je faisais une formation d'entraîneur de l'UEFA Pro en Écosse, où j'ai rencontré le directeur sportif de Santos, un club qui a établi un partenariat avec le Celtic Glagow. Ensuite, nos agendas ont coïncidé : au moment où je me trouvais libre, le club voulait prendre un nouveau virage, et a décidé de miser sur moi. Franchement, je ne connaissais rien au football mexicain, je ne savais pas qu'on jouait quasiment chaque semaine à un horaire différent, à des altitudes diverses, mais le projet m'a séduit. Les infrastructures de Santos sont excellentes, le club est très ambitieux et donne beaucoup d'importance au facteur humain.

Pour votre première saison, vous amenez le club en demi-finale du championnat, cette année vous vous situez en deuxième position du championnat (il reste une journée de la saison régulière à disputer). L'adaptation à cette nouvelle réalité semble avoir été facile ...
En fait, je ne suis pas arrivé avec des solutions clefs en main, car en tant qu'entraîneur, tu dépends toujours du footballeur. Je me suis donc adapté, mais je suis aussi venu pour changer les choses. Par exemple, je donne aux joueurs une liberté maximum, mais qui est liée à une responsabilité maximale. Chacun a la liberté de s'exprimer, de dire les choses en face, mais ensuite il faut se montrer à la hauteur sur le terrain.

Peut-on dire que votre méthode ressemble à celle de José Mourinho ?
Mourinho je l'admire, c'est un ami, mais je ne calque pas sa manière de faire et d'être. Au-delà de mon cas, je crois que l'on peut dire que Mourinho a exercé une immense influence sur tous les entraîneurs de ma génération, spécialement au Portugal. Sa personnalité, son caractère nous ont marqués, mais ce que je retiens avant tout de lui, c'est le choc méthodologique qu'il a incarné.

C'est-à-dire ?
Quand j'ai commencé à étudier le football, on m'a enseigné la périodicité traditionnelle. On divisait la saison en période préparatoire, période de compétition, période transitoire… Il s'agissait de la même structure qu'une préparation d'athlète individuel. Quand arrive Mourinho avec son « méthodologue » , Rui Faria, ils introduisent la « périodicité tactique » , et là tout a changé. La saison n'était plus divisée en diverses périodes, mais dès le premier jour d'entraînement, tu devais travailler une seule chose : ton modèle de jeu. Tout devait graviter autour de la tactique. La tactique devenait le point de départ, pas le physique. Ce qui est lié au physiologique est évidemment travaillé, mais est subordonné au travail de tes principes de jeu. Tu fais de la régénération, du travail de contraction musculaire, de l'endurance, mais en ayant toujours en tête ton idée de jeu.

Comme Mourinho, vous ne travaillez donc pas avec un préparateur physique proprement dit ?
En effet, je dispose également de mon « méthodologue » . Son travail se concentre avant tout sur les charges d'entraînement. Je fais la programmation de mes séances, de l'échauffement à leur conclusion, mais ma planification est contrôlée par mon méthodologue qui se concentre sur l'impact physiologique de mes exercices. Il me donne également toutes les données physiologiques nécessaires à la planification de mes entraînements. En général, si on a joué le dimanche, j'aime organiser le mardi un travail de régénération à dominante tactique, mais si mon méthodologue me dit qu'il vaut mieux éviter de solliciter les appuis des joueurs, je peux les envoyer à la piscine ou sur des vélos. De toute manière, tu dois toujours t'adapter à tes joueurs et innover. Je ne dispose pas d'un livre où je pioche des exercices.

Les pré-saisons à la plage sont une tradition au Mexique. Comment vos joueurs ont-ils réagi en apprenant que vous passeriez outre ?
Bien, je crois. Au final, les joueurs aiment avant tout toucher le ballon. Mourinho a cette phrase où il dit que la formation d'un pianiste n'a jamais consisté à courir autour d'un piano. Au football, c'est pareil, il faut, avant tout, beaucoup toucher le ballon. Ici, on dispose, en moyenne, de cinq semaines de préparation. Si je vais à la plage, quand vais-je commencer à enseigner à mes joueurs mon modèle de jeu ? Pendant un match, tu ne travailles pas le tactique, puis le physique, le technique, puis le psychologique, non ? Donc il faut tout travailler en même temps. Même un toro doit être réalisé selon une orientation pour continuer à travailler ton modèle de jeu.

« Face au taureau tu n'as pas le droit à l'erreur »

Votre profil est similaire à celui de José Mourinho, Leonardo Jardim ou André Villas-Boas. Au-delà de votre nationalité commune, vous avez commencé à entraîner avant vos trente ans et vos carrières de joueurs ont été médiocres. Pourquoi le Portugal produit-il des entraîneurs de ce profil ?
Je ne sais pas vraiment, mais je crois qu'il existe deux moments-clés pour notre génération. Le premier, quand Carlos Queiroz nous a éduqués académiquement, nous a dit qu'il fallait étudier le football, que tout n'avait pas encore été inventé. Queiroz a organisé la formation des entraîneurs, ses contenus. Le deuxième grand moment : quand la périodicité tactique a commencé à être enseignée à l'université de Porto. Notre génération a étudié énormément. Personnellement, j'ai fait un master (cinq ans), puis une thèse de doctorat. Même des entraîneurs qui n'appartiennent pas vraiment à notre école recherchent cette formation de la périodicité tactique, où utilisent ces outils via leurs adjoints. Je pense à Jorge Jesus ou Jesualdo Ferreira. Mais cette formation n'est pas une garantie de réussite. Comme dit Queiroz, au football ce sont les joueurs qui font la différence. Il faut savoir s'adapter à eux.

Avant d'être entraîneur, vous avez participé à des corridas en temps que forcado (nda : le rôle des forcados, au nombre de huit, est de contrôler le taureau à mains nues, le premier du groupe prenant le taureau par les cornes). Pourquoi avez-vous participé à des corridas et qu'en avez-vous retiré ?
En fait, mon père était forcado. J'ai grandi dans ce milieu. Vers 18 ans, j'ai commencé à devenir forcado. J'ai aimé l'ambiance ; la véritable amitié, je l'ai connue là. Être forcado m'a conduit à rechercher la perfection, car face au taureau, tu n'as pas le droit à l'erreur. Il faut s'améliorer constamment, regarder des vidéos. Ce fut très important pour moi comme homme, puis comme entraîneur d'avoir officié comme forcado. J'ai appris l'esprit de sacrifice, d'entraide. J'ai arrêté vers 30 ans. Au total, j'ai toréé contre environ quatre-vingt-dix fois.

Revenons au football. Alors que la sélection mexicaine est contrainte de disputer des barrages pour se qualifier pour le Mondial, comment évaluez-vous le niveau du football mexicain ?
J'aime beaucoup le championnat mexicain. Les tournois courts sont intenses, très disputés. Il n'y a jamais d'équipes invaincues. Je crois seulement que ce football manque encore de dirigeants qui savent planifier, ne pas tout changer du jour au lendemain comme ça se passe dans trop de clubs à la moindre contrariété. Cet équilibre relève aussi de l'émotionnel. Je prends l'exemple de la sélection. Ils gagnent contre la Côte d'ivoire en amical cet été (4-1) et on avait l'impression qu'ils étaient redevenus une superbe équipe. Résultat : El Tri perd le match éliminatoire suivant face au Honduras. Là, ils viennent de battre la Finlande (4-2), et c'était une Finlande B, et on a l'impression que le Mexique va facilement gagner les barrages. Reste qu'il y a énormément de qualité ici. À Santos, beaucoup de mes joueurs ont le potentiel pour aller en Europe, des plus jeunes aux plus expérimentés. Le Mexique a tout pour devenir une grande puissance du foot.

Vos ambitions pour le futur ?
Je suis là pour gagner des titres avec Santos. Ma famille est heureuse ici. Mais j'aimerais revenir en Europe un jour et disputer les trophées les plus prestigieux. Un jour, j'espère affronter Mourinho, et pouvoir gagner contre lui.

Propos recueillis par Thomas Goubin, à Guadalajara

Caixinha : entraîneur depuis 1999. A été adjoint au Sporting Portugal (2004-2006) et Panathinaïkos (2007-2008), entre autres. Comme entraîneur principal : Uniao Leira (2010-2011), Nacional Madère (2011-2012), Santos Laguna (depuis fin 2012).

Santos Laguna : club basé à Torreon. Fondé en 1983. Quatre fois champion (1996, 2001, 2008, 2012)


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Suis-je le seul fan de Football Manager qui connaît le club pour Darwin Quintero?
Sportinguista.31 Niveau : Loisir
L’école en Ecosse + la formation dans l'université de Porto = solution pratiquement miracle (qu'il a dailleurs souvent expliqué au Portugal pour que d'autres suivent sont parcourt).
Bref Mourinho pour le Portugal tu reste un magicien..
Georges Abitbol Niveau : CFA2
Super interview. J'essaeirai de retenir ce nom, voir si il debarque en Europe bientot...
Ouais,interview vraiment intéréssante!
D’ailleurs,il ne manque pas un peu de « périodicité tactique » aux entraineurs français?
Une interview qui cause football, coaching etc.

Un article donc très intéressant et 6 malheureux commentaires!
C'est assez rare de voir un article qui parle de périodicité tactique. Je suis content car ici,on voit l'évolution des préparations des équipes de foot et on voit qu'il y a encore des choses à améliorer et que ces méthodes ne sont qu'un début finalement... franchement génial!
il y a 4 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 2 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 2
il y a 6 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 28 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26
Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28