Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Infiltré Nice-Lazio

On a parlé de Mario Balotelli avec des fans de la Lazio

Quelques heures avant la rencontre entre la Lazio et Nice, les 1700 tifosi romains se sont baladés dans le centre-ville niçois en van, bus ou à pied. L’occasion de savoir, à l’aube d’un barrage décisif de l’Italie contre la Suède, à quel degré se situe la cote de popularité de Balotelli chez les Laziali.

Modififié
L’après-midi bat son plein dans le cœur de Nice. Le soleil tape fort pour un mois d’octobre, et passer par la case terrasse devient une riche idée pour les personnes en quête d’un vent de fraîcheur. C’est le cas de Giorgio, sa petite amie américaine et son père, venus en France pour aller supporter leur équipe de cœur : la Lazio Rome. Canette de Fanta fraîche sur une table posée le long de la rue de la Préfecture, le jeune garçon tape la discute avec Alessandro, un homme plus âgé, mais visiblement achalandé du T-shirt « Why Always Me ? » que Mario Balotelli avait exhibé lors d’un derby mancunien en 2011, remporté 6-1 par Manchester City à Old Trafford. L’époque où Mario pétait des câbles à foison, en somme. « Je l’avais acheté à Londres il y a de ça trois ans, nous étions allés jouer un match amical à West Ham United, rappelle-t-il sourire aux lèvres. C’est un souvenir qui colle bien à l’actualité de notre club ! » En effet, Mario Balotelli croisait ce jeudi soir la route de la Lazio. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne laisse pas un grand souvenir dans la Ville Éternelle.

« C’était un idiot »


Interrogé sur Super Mario après qu’Alessandro est parti rejoindre d’autres tifosi, Giorgio sort la sulfateuse pour parler de l’ancien international italien. « Balotelli, c’était un trou du cul quand il jouait en Italie. On avait toujours l’impression qu’il faisait tout pour ruiner sa vie, sa carrière et qu’il s’en foutait. Aujourd’hui, c’est nous qui nous foutons de lui. Il n’est pas nécessaire à l’équipe nationale, et c’est tant mieux de le voir en dehors de la Squadra Azzurra. J’espère qu’il ne jouera plus avec la sélection, car ce n’est pas un bon exemple. Avec Immobile, nous sommes ravis. » À côté de son fils, le père adhère à la théorie du rejeton. « C’était un bad boy, mais pas dans le sens cool du terme. C’était un idiot, voilà le terme exact. Quand il cherchait un club où atterrir après Liverpool, on parlait de lui à la Lazio. Moi et mes amis étions tous du même avis : nous ne voulions pas de Balotelli au sein du club. »


Pour éviter tout quiproquo, le père coupe court. « Et que ce soit clair, ça n’a absolument rien à voir avec ses origines. C’est juste que Balotelli ne rentre pas dans un projet collectif. » Soit. Balotelli n’est pas apprécié par la famille. Mais le sentiment est-il le même ailleurs ? Un peu plus loin place Massena, Massimo et Francesco prennent quelques photos de la magnifique fontaine avant de filer en direction du stade. « C’est un bon joueur, mais il est trop fou, explique Francesco. Il avait les capacités pour devenir une grande star du football, et il a tout foutu en l’air. Nous pouvons nous qualifier pour la Coupe du monde sans son aide contre la Suède. » Le constat est donc froid et implacable : Balotelli est persona non grata.

L’amour niçois


En direction du stade par la ligne de bus 70 qui mène vers l’Allianz Riviera, Michele fait aussi partie des 1700 fans de la Lazio venus remplir l’enceinte niçoise. Installé au fond des transports en commun, son avis ne change pas la donne, même s’il remercie Mario pour service rendu à la nation. « Balotelli nous a rendu de bons services à l’Euro 2012 contre l’Allemagne, mais depuis, c’est le néant total, tranche le Laziale. Je vois beaucoup plus l’Italie réussir avec Belotti et Immobile associés en pointe que de mettre Balotelli. Mario, c’est un fainéant ! »


Visiblement, les supporters romains ne se sont pas penchés sur la récente métamorphose de Super Mario à l’OGC Nice, ce que n’oublie pas de rappeler Karim, supporter du Gym et à l'écoute de la discussion. « Moi, je ne comprends pas qu’il ne soit pas sélectionné ! C’est le meilleur Niçois en ce moment et ses stats sont bonnes. L’Italie devrait en profiter. C’est fini le Balotelli complètement dingue... Ici à Nice, il s’est calmé et on l’apprécie beaucoup. Je crois que ça l’aide à améliorer ses performances sur le terrain. » Le manque d’amour, c’est peut-être la raison principale de l’incompatibilité entre Balotelli, la Lazio et, à grande échelle, l’Italie.

Par Antoine Donnarieix, à Nice
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes