Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // Valence CF

Neville, les associés de Lim

Annoncé depuis quelques jours du côté de Fulham et alors que son frère assurait l'intérim à Valence, Gary Neville a finalement été nommé entraîneur des Blanquinegros mercredi. Le tout avec un arrière-goût de copinage qui passe mal.

Modififié
Les joueurs chés s’en étonnent encore. Calfeutrés dans le vestiaire visiteur du Sánchez-Pizjuán, ils apprennent, portable en main, la démission de leur entraîneur. Ce même Nuno Espirito Santo qui, cinq minutes plus tôt, ne leur annonce pourtant rien lorsqu’il prend la direction de la salle de presse. À une défaite humiliante face aux Sevillistas - le Valence CF n’a pas tenté la moindre frappe de la rencontre - se juxtapose donc la fin d’un cycle d’un peu plus d’un an à Mestalla. Un renversement de situation encore improbable en mai dernier, tant le coach portugais s’était mis l’exigeante aficion valencienne dans la poche. L’été et son marché des transferts sont passés par là, et ont provoqué une fracture irrémédiable entre les gradins et la guérite de l’antre ché. De ce funeste été, un seul élément, justement incorporé lors de ce mercato, en ressort grandi : Phil Neville. Débarqué en tant qu’adjoint, il se retrouve aujourd’hui avec les clés du camion en main. Des clés qu’il partage avec son frère, Gary, officiellement intronisé comme successeur de Nuno. Cette nouvelle, rassurante de par l’absence de Jorge Mendes, n’en demeure pas moins énigmatique pour la nébuleuse des Naranjas.

De Salford à Mestalla, c’est fifty-fifty


Car la nomination de Gary Neville à Valence est, à l’instar de celle de Nuno en son temps, l'histoire d’un arrangement entre amis intimes. Cette histoire trouve, elle, naissance de l’autre côté de la Manche, dans la grisaille mancunienne. Giggs, Scholes, Beckham, Butt et les frères Neville, Phil et Gary, l'ancien capitaine de cette Class of' 92, décident, une fois leur carrière terminée, de redonner vie à leurs racines. Après avoir tout connu à MU sous la houlette de Sir Alex Ferguson - pêle-mêle, ils remportent deux Ligues des champions (1999, 2008), une Coupe intercontinentale, trois FA Cup… -, ces icônes prennent possession de la rambarde du Salford City Football Club, club de la ville où la bande a grandi. Ensemble, ils veulent dépoussiérer la tristement célèbre Dirty Old Town, surnom décerné à cette ville par les Pogues dans les années 50. L'objectif est de rendre à Salford un club professionnel et, donc, de redresser rapidement le Salford City FC. Les gamins d'Old Trafford injectent alors leurs économies dans le club et acquièrent 50% des parts à l'été 2014. L'autre moitié est récupérée par le tout puissant Peter Lim.

Massivement engagé au FC Valence depuis octobre 2014, le milliardaire de Singapour devient de facto co-propriétaire du club avec les cinq anciens joueurs de Manchester United, dont Gary Neville. Loin des problèmes de Mestalla, l’ancien capitaine de l'ère Ferguson attend son heure pour retrouver le devant de la scène et s'offre des joutes verbales jouissives avec Jamie Carragher sur Sky Sports. La qualité d'analyse de Gary Neville est rapidement devenue une référence en Angleterre, où l’ancien latéral droit est depuis 2012 l'adjoint du sélectionneur national, Roy Hodgson. Un homme qui affirme même à plusieurs reprises face à la presse voir en Neville un successeur idéal. Autant de compliments qui n’arrivent pas à l’oreille de son frère, atterri à Valence durant l’été. La Paterna, centre d’entraînement des Chés, Phil s’y rend pour apprendre aux côtés de Nuno en remplacement de Ian Cathro, entraîneur adjoint britannique. Pour le Portugais, « il a des valeurs très claires qui vont très bien avec notre équipe et la philosophie que nous défendons : il a toujours été un homme d'équipe. Et nous, nous voulons justement être une équipe majuscule, un bloc » .

Première pour Phil contre le Barça, contre Lyon pour Gary


Un vœu qui se retrouve pieux dès le coup d’envoi de la saison : exaspéré par un mercato exclusivement concocté par Jorge Mendes, le public valencien demande la tête de Nuno, également membre de la diaspora Gestifute. D’abord sourd aux demandes populaires, Peter Lim fait volte-face à la suite du revers du Sánchez-Pizjuán et se sépare de l’entraîneur qui a ramené les matchs de Ligue des champions à Mestalla. La C1, justement, sera le théâtre de la première rencontre dirigée par Gary Neville, son frangin assurant l’intérim pour ce week-end et la réception du FC Barcelone. Deux premiers tests grandeur nature, tant pour Phil que pour Gary, qui donneront le la de l’ère Neville à Valence. Au fait de l’exigence des aficionados locaux, la fratrie anglaise devra trouver les mots justes pour ressouder un groupe en décrépitude. Surtout, elle devra balayer tout soupçon de piston de la part du big boss de Singapour, déjà rudement mis à l’épreuve par son amitié avec Jorge Mendes. Autant dire que pour sa première expérience en tant qu’entraîneur en chef, Gary Neville dispose d’une marge de manœuvre minime et devra rapidement trouver le remède miracle aux maux de Mestalla.


Par Maxime Brigand et Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre