Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Metz-Marseille (1-0)

Metz refroidit Marseille

Malgré une importante domination, les Marseillais se sont fait surprendre en fin de rencontre par un coup franc de Yann Jouffre.

Modififié

Metz 1-0 Marseille

But : Jouffre (82e) pour Metz

On joue la 82e minute de jeu. Dominateurs pendant tout le match, les Olympiens n'ont toujours pas trouvé la faille dans la défense de Metz. Pire, ils enchaînent les erreurs et les fautes, laissant aux locaux l'opportunité de repartir vainqueurs. Et cette opportunité, Yann Jouffre ne s'est pas privé de la saisir. Sur un coup franc malicieux où il prend à contre-pied le malheureux Pelé, le papy grenat offre un succès capital à ses coéquipiers.

Sarr isolé


Depuis le début de la saison, Marseille base son jeu offensif sur le point de fixation qu’est Gomis. Mais pour taper Metz, Rudi Garcia a décidé de se priver de la panthère. Bouna Sarr hérite donc de l’axe. Et c’est lui qui lance les premières hostilités. Après un gros coup de rein, l’ex-Messin se présente face à Didillon qui remporte le duel (16e). Bref, l’entame de match de l’OM est réussie et Sarr n’y est pas étranger. Ses incessants décrochages perturbent l’arrière-garde des Grenats. Des brèches se forment et Thauvin en profite pour s’y faufiler, sans succès (26e).

Les hommes de Philippe Hinschberger galèrent au milieu de terrain. Le déchet technique est flagrant et quand les transmissions sont potables, Sertic se charge d’intercepter le cuir. Pour sa première sortie sous le maillot marseillais, la sentinelle réalise une performance efficace, tout en sobriété. En dépit de cette domination, l’OM ne trouve pas l’ouverture. Sarr se démène toujours autant, mais l’inactivité de Cabella et Thauvin l’empêche de combiner avec ses coéquipiers. La mi-temps est sifflée sur ce score vierge. Les Olympiens n’ont pas à s’inquiéter. Ils ont plus d’une cartouche sur le banc.

Le joker Jouffre


Quelques minutes après le début du second acte, Rudi Garcia sort l’artillerie lourde. Dans le plus grand des calmes, le technicien fait entrer simultanément Payet et Gomis, aux dépens de Sarr et Thauvin. Ces deux changements permettent aux Marseillais de prendre l’ascendant sur Metz. Gomis pense même ouvrir le score avant que le signalement d'un hors-jeu ne le prive de son rêve (56e). L'euphorie olympienne s'essouffle pour laisser place à une fébrilité surprenante. Les pertes de balle s'enchaînent, et la barre transversale touchée par Payet ne suffit pas à masquer cet état de fait (77e). Les Grenats ont remarqué ce coup de mou et en profitent pleinement. Les offensives s'enchaînent et la lumière finit par jaillir du pied de l'entrant Yann Jouffre. Sur un coup franc parfaitement botté, l'ancien Lorientais trompe Pelé, coupable d'une anticipation mal sentie (82e). L'OM pousse pour revenir, mais le mal est fait. Metz l'emporte et sort provisoirement de la zone de relégation.

  • Résultats et classement de la Ligue 1

    Par Lhadi Messaouden
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 70 il y a 7 heures Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    il y a 14 heures Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 122