Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Demi-finales
  3. // Allemagne/Italie (1-2)

Mais bordel, c'est quoi ces bandes bleues sur le dos de Balotelli ?

Après avoir inscrit son deuxième but, hier soir, Mario Balotelli a ôté son maillot pour laisser admirer sa musculature. Mais le buteur de la Squadra a également laissé apparaître trois bandes bleues dans le bas de son dos. Euh, c'est quoi ?

Modififié
Ce sont des décalcomanies

Pour être encore plus exact, il s'agit là de « transferts » . Chaque bande est porteuse d'un mot, et a besoin d'être appliquée pendant plusieurs heures avant de pouvoir être enlevée. Lorsqu'une bande est retirée, le mot voulu apparaît sur la peau, comme un tatouage Malabar. Mais Mario avait mal prévu son coup. Il a oublié que le temps de pose était si long. Du coup, il s'est retrouvé comme un con, avec ses trois bandes, alors qu'à la base, il voulait arborer trois mots dans le bas du dos. Trois mots en guise de message, pour tous les Italiens, mais aussi pour toute la planète. Ces trois mots, bah on vous les donne en mille : Why. Always. Me. Et le point d'interrogation juste en dessous, au début de la raie des fesses.

Ce sont des patchs géants pour arrêter de fumer

On le sait : SuperMario et la clope, c'est une grande histoire d'amour. Le joueur avoue griller deux paquets par semaine, au grand dam de son entraîneur à Manchester City, Roberto Mancini, qui a déjà tout tenté pour le faire arrêter. « Oui je sais qu'il fume. Ce n'est pas correct mais je ne suis ni son père ni sa mère. Si c'était mon gamin, je lui aurais mis un coup de pied au cul mais ce n'est pas le mien » avait assuré le coach en décembre dernier. Mais désormais, le nouveau Balo a décide de se prendre en main. Comme les petits patchs ronds n'ont pas eu l'effet escompté, Mario utilise la méthode forte. Des patchs géants, bleus, qui lui diffusent de la nicotine à chaque fois qu'il met une frappe. Voilà pourquoi il est l'attaquant qui a cadré le plus de frappes dans cet Euro… Tout s'explique…

Ces sont des pansements pour cacher des cicatrices

« Oooh Balotelli, he's a striker, he's good at darts » . Oui, c'est vrai, il est bon aux fléchettes, le Mario. A tel point qu'il lui arrive souvent, dans les bars de Manchester, de venir défier les clients du rade à ce petit jeu. Oui, sauf qu'en équipe d'Italie, certains sont vraiment nuls aux fléchettes. Ainsi, quand Mario a voulu triper un peu, en posant une cible dans la salle de réception de l'hôtêl de la Squadra, le buteur a oublié que Cassano avait encore quelques troubles de la vision dus à son AVC. Alors qu'il était en train d'aller récupérer ses fléchettes sur la cible, Mario reçoit une mini-flèche dans le dos, puis une deuxième, puis une troisième. Bah ouais, Antonio a encore fait n'importe quoi. Heureusement que Mario avait gardé son t-shirt. La légende raconte que, pour se venger, Balo a foutu le feu à la salle de bain de Cassano. Comme ça. Pour rigoler.

C'est un dispositif réfléchissant pour qu'il puisse rentrer en vélo le soir

Tout comme la clope, Mario Balotelli connaît une véritable histoire d'amour avec les belles bagnoles. Lorsqu'il était à l'Inter, les tifosi le croisaient souvent au volant de sa caisse dans les rues de Milan. A Manchester, c'est pareil. Sauf que Balo est un adepte des amendes et des accidents. Depuis son arrivée en Angleterre, il a déjà planté son Audi R8 (accident avec un BMW) et a reçu quelque 11 000 euros d'amendes en PV. Du coup, Mario dit basta aux grosses bagnoles. Désormais, il rentrera en Vélib, ou en Velibenko, comme on les appelle en Ukraine. Mais comme les routes peuvent être dangereuses, la nuit, Mario a eu la bonne idée de se mettre des bandes réfléchissantes dans le dos, afin d'être visibles des autres automobilistes. Bonne idée, quand même. Et surtout, s'il pète son vélo, il n'aura même pas besoin de sortir le triangle rouge : ses bandes bleues font aussi office de triangle de sécurité. Nickel.

Ce sont des bandes de cire laissées volontairement par son ex, Rafaella Fico


Rafaella Fico et Mario Balotelli. Une histoire de sentiments, de haine, de tendresse. Une histoire qui les mène à se foutre sur la gueule dans la presse, après que Mario avait pourtant déclaré sa flamme à sa dulcinée sur un t-shirt, après un but. Comme Rafaella est rancunière (et que, selon la presse italienne, Mario l'a quittée parce qu'elle lui a annoncé qu'elle était enceinte…), elle s'est pointée un soir chez son ex, pendant qu'il dormait. Hop, ni vu ni connu, elle lui pose trois bandes de cire sur le dos. Pour enlever des poils ? Non non. Mario n'a pas de poils. C'est juste pour lui faire mal. Les bandes sont tellement collées que l'attaquant n'ose désormais plus les enlever. Va falloir retirer tout ça avec de l'eau chaude et de la vapeur. La galère...

C'est un truc pour cacher les piles, comme sur une télécommande

On l'a tous eue, un jour, la télécommande qui se pète et dont on ne peut plus fermer le cache qui maintient les piles. La solution est la même pour tous : un bon vieux bout de scotch pour maintenir tout ça, voire un élastique, pour les puristes. Mario, qui marche sur courant alternatif, a dû faire la même chose. Quand il ne met pas ses piles, il rate des occasions folles, comme contre l'Espagne en poules ou l'Angleterre en quarts. En revanche, hier, les piles étaient bien en place grâce à ce système D. Ou plutôt ce système B, comme Balo. Chargé à bloc, Balotelli a pu dérouler son jeu comme il souhaitait. Non mais sérieusement, vous pensez vraiment que le lapin Duracell, avec sa queue rose qui sort du short, aurait pu envoyer une telle sacoche dans la lucarne de Neuer ?

* En réalité, la vérité est moins barrée. Ces trois bandes, c'est un emplâtre américain. Il s'agit de l'équivalent d'un strap. En gros, un joueur les appose sur un muscle en particulier (Buffon en avait mis sur son cou et Gameiro sur sa jambe) pour éviter toute déchirure. Pratique : cela colle, et c'est plus souple que l'Elastoplast (bande adhésive). Par contre, ça fait toujours aussi mal quand on les enlève...


Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 55 minutes Ongenda débarque en Roumanie 2
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur