France - Ligue 1 - 4e journée

Par Christophe Gleizes

Lille piétine, Toulouse fulmine

Triste samedi soir. Dans le match des prétendants à l'Europe, Rennes et Lille ont offert un spectacle affligeant et n'ont pu se départager (0-0). Reims n'a pas su confirmer ses bonnes dispositions actuelles face à Nantes (0-0), tandis que Bastia, devant son public, a pu trouver les ressources pour s'imposer en infériorité numérique contre Toulouse (2-1).

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Lille tenu en échec par Rennes
Lille tenu en échec par Rennes
Rennes / Lille : 0-0

Les statistiques annonçaient une rencontre riche en buts, entre deux formations au parcours similaire en ce mois d'août. Et c'est bien la preuve qu'elles ne servent à rien. En effet, le rythme fait rapidement défaut dans ce match engagé, entre des Lillois peu tranchants et des Rennais à peine mieux coordonnés. Seules les fulgurances du jeune Saïd, auteur d'un joli festival à la 10e minute, sont à signaler dans une première période affligeante en matière d'intensité. Visiblement pas gênées, les deux équipes repartent sur les mêmes bases en seconde période. La rencontre s'anime tout de même en fin de match grâce à Enyeama. Déjà bien sorti dans les pieds du Turc (40e) avant la mi-temps, le portier lillois dégoûte une seconde fois le maladroit Mevlüt Erding en détournant sa frappe à bout portant (68e). Faute d'ambition dans le jeu, les deux équipes se séparent finalement sur ce match nul vierge d'émotion et de buts. Il faudra faire mieux pour prétendre à l'Europe. Quoique...

Reims / Nantes : 0-0

Le match s'annonçait plaisant à Auguste-Delaune, entre des Rémois efficaces depuis le début de saison et des Nantais convaincants face au PSG. Les occasions se font pourtant rares en début de rencontre, invitant le public à la léthargie. Bien organisées, les défenses prennent le pas sur des attaquants imprécis et maladroits. Adeptes du contre, les Canaris tentent d'animer la partie, mais se révèlent globalement dominés par une équipe champenoise qui conserve le ballon. Buteur chanceux mais décisif à Lyon (1-0), Odair Fortes se signale sur son côté droit par quelques centres bien roulés, mais tout cela reste insuffisant pour inquiéter le brave Rémy Riou. La seconde période marque l'avènement de Nantais plus offensifs. À la 65e minute, Djordjevic croit même ouvrir le score de la tête, mais son ballon heurte le poteau d'un Kossi Agassa impuissant. À court d'idées, les Rémois plient sans rompre. Jusqu'au bout, ils parviennent à contenir sans broncher les montées de Cichero et de Bessat. Le match nul est finalement mérité, même si les hommes de Michel Der Zakarian, plus dangereux, peuvent avoir des regrets.

Lorient / Valenciennes : 1-0
Buts : Aboubakar (14e) pour Lorient

Facilement battus la semaine dernière à Guingamp (0-2), les Merlus avaient à cœur de se racheter devant leur public face à une formation nordiste à la peine. Motivés et précis, les hommes de Christian Gourcuff sont récompensés de leur entame de match par l'intermédiaire de Vincent Aboubakar, qui ouvre la marque à la 14e minute face à ses anciens coéquipiers. Inoffensifs, les Valenciennois subissent et n'inquiètent pas des Lorientais bien organisés, qui restent en place malgré la blessure rapide d'Alain Traoré. La seconde période se révèle néanmoins plus ouverte, mais les tentatives de Melikson (53e) ou de Nguette (77e) ne trouvent pas le cadre. C'est finalement Lorient qui est tout proche d'inscrire le but du KO par l'intermédiaire de Kevin Monnet-Pacquet (81e), mais Peneteau se couche bien. L'expulsion de Rudy Mater, dans les dernières minutes, ne changera rien. Plus efficace défensivement, Lorient se relance au Moustoir et savoure un succès bien construit. Valenciennes poursuit au contraire sa sombre série de trois défaites d'affilée.

Bastia / Toulouse : 2-1
Buts : Keserü (42e) et Romaric (67e) pour Bastia, Braithwaite (57e) pour Toulouse

Toujours sans victoire cette saison, Toulouse s'avançait dans le piège de Furiani avec les certitudes d'une équipe en transition. Porté par Chantôme, auteur d'un coup franc bien détourné par Landreau (28e), le TFC subit sans surprise le début de match d'un Sporting plus à l'aise à domicile qu'à l'extérieur. Longtemps, cette domination reste stérile, et l'on craint le pire pour les Corses lorsque Toulouse muscle son jeu et provoque l'expulsion directe de Palmieri (36e). C'est pourtant le moment choisi par Claudiu Keserü pour ouvrir le score d'une frappe sèche et bien placée (42e). Un coup d'arrêt qui ne perturbe pas la montée en puissance des hommes d'Alain Casanova. Déjà dangereux avec Ben Yedder (48e), ils égalisent finalement à la 57e minute par l'intermédiaire de Braithwaite. Le Danois conclut en taclant une belle action collective initiée par Aurier et Didot. Plus fringant, le TFC prend petit à petit le dessus et se prend à rêver d'une victoire en Corse. C'était sans compter sur l'ancien Manceau Romaric, qui redonne l'avantage à son équipe d'un puissant coup de tête sur corner (67e). Toulouse ne se remettra pas de ce second but encaissé en plein temps fort. Trop imprécis, les hommes d'Alain Casanova frôlent la correctionnelle en fin de match, mais la jolie frappe de Raspentinho est stoppée par Ahamada. Avec ce succès à l'arrachée, Bastia confirme sa solidité à Furiani et laisse Toulouse à ses interrogations et à la dernière place du classement.

Sochaux / Ajaccio : 0-0

Privé de Ryad Boudebouz et Mathieu Peybernes, tous deux priés d'aller s'entraîner avec la réserve, le FC Sochaux se présentait amoindri contre l'AC Ajaccio de Ravanelli. Ce sont pourtant les Corses qui reculent en première période, pressés par des Sochaliens pleins d'envie. Par deux fois, Cédric Bakambu inquiète la défense sur une belle talonnade (15e) et une tête placée (18e). Le jeune attaquant français, bien soutenu par un surprenant Roy Contout, est dans tous les bons coups avec pas moins de quatre occasions franches en première période, mais il pèche encore à la finition. Il faut dire qu'il doit composer en face avec Guillermo Ochoa. Déjà brillant il y a deux semaines contre le PSG, le gardien mexicain réalise une nouvelle parade décisive devant Roudet (73e). Visiblement émoussés, les Sochaliens continuent pourtant d'attaquer. À peine entré en jeu, le prometteur Dias se signale sur deux coups francs bien tirés (79e et 80e), qui passent de peu à côté. C'est finalement Ajaccio qui a la balle de match, mais la tentative de Popescu est contrée au dernier moment par Carlao (90e+4). Sochaux a eu chaud, mais s'en tire finalement avec un match nul encourageant.


Par Christophe Gleizes


 





Votre compte sur SOFOOT.com

13 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par DannyOcean le 31/08/2013 à 23:02
      Note : 4  /


  • Message posté par Azathoth le 31/08/2013 à 23:03
      Note : 3  /

    Journée chargée en buts en Ligue !

  • Message posté par Neus le 31/08/2013 à 23:04
      Note : 1 

    Ooh les beaux 0-0!

  • Message posté par Sochaux Stern des Ostens le 31/08/2013 à 23:23
      Note : 1 

    Dégueulasse, j'ai cru que j'étais devant un match de Newcastle ou Stoke.

  • Message posté par Rosbifle le 31/08/2013 à 23:29
      Note : 1 

    "Triste samedi soir"
    Tout est dit

  • Message posté par Davethesith le 31/08/2013 à 23:42
      

    Hé oui, Paris joue "mal" mais marque !!

  • Message posté par ankourage le 01/09/2013 à 06:55
      Note : 2 

    allemagne: 6m/19b
    italie: 2m/11b
    autriche: 4m/21b (!!)

    ps: belgique: 4m/4b je crois qu'on les a contaminé l'autre jour

  • Message posté par magueule le 01/09/2013 à 09:02
      Note : 2 

    "Pendant ce temps là à vera cruz..."

  • Message posté par saddam_usain_bolt le 01/09/2013 à 10:39
      

    Message posté par ankourage
    allemagne: 6m/19b
    italie: 2m/11b
    autriche: 4m/21b (!!)

    ps: belgique: 4m/4b je crois qu'on les a contaminé l'autre jour


    De l'autre côté de la manche, 9 buts en 7 matchs. Pas mieux...

  • Message posté par ferenk29 le 01/09/2013 à 10:52
      

    Tiens, Bastia a acheté un brésilien, je connaissais pas Raspentinho. Sinon, je pleure peut-être avant d'avoir mal, mais les matches d'aujourd'hui ne promettent pas une pluie de buts, notamment le Sainté-Bordeaux, et puis le Nice-Montpellier, et aussi le Marseille-Monaco. On atteindra piteusement une quinzaine de buts, et encore.

    Quant à Roy Contout, je plussoie, pour avoir vu un match entier de Sochaux et des résumés, le gars à l'air plutôt en jambes, ce qui est effectivement 'surprenant'.

  • Message posté par aberdeen fc le 01/09/2013 à 11:21
      

    "(...)purple light in the canyons
    that's where i long to be
    with my three good companions
    just my rifle,pony and me(...).

  • Message posté par sempreturchinu le 01/09/2013 à 17:59
      Note : 1 

    Réaction de CASANOVA après le match :" A 11 contre 10, on aurait dû jouer pour pas encaisser de but"... Assurer le nul en supériorité numérique, belle mentalité...

    Une maladie symptomatique de la ligue non???

    Bon courage aux supporters toulousains en tout cas.....



  • Message posté par defoxa le 04/09/2013 à 17:40
      

    D'après le résumé de Reims-Nantes, j'ose émettre l'hypothèse que personne à SoFoot n'a vu le match.
    Ce n'est pas un crime mais c'est un peu trop visible.


13 réactions :
Poster un commentaire