Le onze de rêve d'Andreas Zikos

Premier Grec à avoir disputé une finale de Ligue des champions, en 2004, avec l'AS Monaco, Andreas Zikos n'a pas oublié ses coéquipiers de la fameuse épopée au moment de dessiner son Onze de rêve. Sans oublier des anciens de l'AEK Athènes, son club de cœur.

Modififié
4 21
Flavio Roma
:

Flavio Roma :

« Une très gentille personne. On était du même âge, on était les plus vieux, on avait 28 ans. On s'entendait bien, et puis c'était très important d'avoir un gardien fort comme lui, sur comme en dehors du terrain. »

Hugo Ibarra
:

Hugo Ibarra :

« Il était tranquille, il ne parlait pas beaucoup, mais très fort sur le terrain. Un peu comme moi. Du coup, je comprends sa façon de penser. »

Carlos Gamarra
:

Carlos Gamarra :

« Il était vieux quand il est arrivé à Athènes. Il m'a vraiment impressionné. Il était fort dans les duels, toujours lucide. Il était pas grand, mais il sautait très haut. »

Traianos Dellas :

« Même s'il était très grand et très lent, c'était difficile de le passer. »

Michalis Kasapis
:

Michalis Kasapis :

« Il aurait pu jouer dans n'importe quel club européen. Mais peut-être qu'il était déjà vieux au moment de l'arrêt Bosman. Donc il n'a pas eu l'occasion de montrer ses qualités. »

Ludovic Giuly
:

Ludovic Giuly :

« Il n'était pas toujours constant. Il avait des hauts et des bas. Mais quand il était au top, il était exceptionnel. Un cauchemar pour les adversaires. »

Kostas Katsouranis
:

Kostas Katsouranis :

« Il n'a pas toujours joué à ce poste-là. C'est un joueur très intelligent. Il peut jouer encore quelques années à ce poste. »

Theodoros Zagorakis :

« J'aurais voulu mettre Bernardi, mais Zagorakis a gagné l'Euro en tant que capitaine de la Grèce. »

Vassilis Tsiartas
:

Vassilis Tsiartas :

« Trop fort. Il mettait le ballon où il voulait. » (Paraît qu'il faut taper « Tsiartas Casillas » sur Youtube...)

Dado Pršo
:

Dado Pršo :

« Un grand bosseur, un professionnel. C'était impressionnant comment il faisait galérer les défenseurs. Généralement, le mec sur lui finissait le nez en sang. Il jouait pour l'équipe, pas pour lui. »

Fernando Morientes :

Fernando Morientes :

« Un exemple. Il est arrivé à Monaco en provenance du Real Madrid. Il avait déjà gagné beaucoup de titres, mais ce qui m'a frappé, c'est qu'il ne s'en vantait pas. Il était très timide. Il a travaillé sans relâche, que ce soit à l'entraînement ou en match. »

Flavio Roma : « Une très gentille personne. On était du même âge, on était les plus vieux, on avait 28 ans. On s'entendait bien, et puis c'était très important d'avoir un gardien fort comme lui, sur comme en dehors du terrain. »

Hugo Ibarra : « Il était tranquille, il ne parlait pas beaucoup, mais très fort sur le terrain. Un peu comme moi. Du coup, je comprends sa façon de penser. »

Carlos Gamarra : « Il était vieux quand il est arrivé à Athènes. Il m'a vraiment impressionné. Il était fort dans les duels, toujours lucide. Il était pas grand, mais il sautait très haut. »

Traianos Dellas : « Même s'il était très grand et très lent, c'était difficile de le passer. »

Michalis Kasapis : « Il aurait pu jouer dans n'importe quel club européen. Mais peut-être qu'il était déjà vieux au moment de l'arrêt Bosman. Donc il n'a pas eu l'occasion de montrer ses qualités. »

Ludovic Giuly : « Il n'était pas toujours constant. Il avait des hauts et des bas. Mais quand il était au top, il était exceptionnel. Un cauchemar pour les adversaires. »

Kostas Katsouranis : « Il n'a pas toujours joué à ce poste-là. C'est un joueur très intelligent. Il peut jouer encore quelques années à ce poste. »

Theodoros Zagorakis : « J'aurais voulu mettre Bernardi, mais Zagorakis a gagné l'Euro en tant que capitaine de la Grèce. »

Vassilis Tsiartas : « Trop fort. Il mettait le ballon où il voulait. » (Paraît qu'il faut taper « Tsiartas Casillas » sur Youtube...)

Dado Pršo : « Un grand bosseur, un professionnel. C'était impressionnant comment il faisait galérer les défenseurs. Généralement, le mec sur lui finissait le nez en sang. Il jouait pour l'équipe, pas pour lui. »

Fernando Morientes : « Un exemple. Il est arrivé à Monaco en provenance du Real Madrid. Il avait déjà gagné beaucoup de titres, mais ce qui m'a frappé, c'est qu'il ne s'en vantait pas. Il était très timide. Il a travaillé sans relâche, que ce soit à l'entraînement ou en match. »



Par Ali Farhat, à Athènes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Tsiartas est trop fort !
Barton_fink Niveau : DHR
Jamais compris pourquoi il n'avait pas été sectionné dans le groupe grec de l'euro 2004 alors qu'il avait été finaliste de la C1 1 mois avant..
« Même s'il était très grand et très lent, c'était difficile de le passer. »
En fait c'est Pierre Menès.
nasser aimkelesfill
Ca m'etonne qu il ait oublié ses potes Cuitas lesbananas et Decoupeendos lespototos. Ou lattaquant Jnik Tarass...
J'espérais qu'il inclue Morientes dans son onze, j'ai adoré ce mec qui vient du Real et qui continue à bosser à Monaco, au contraire d'autres stars (Vieri par exemple) qui ont débarqué dans le championnat français en se disant "j'ai claqué des buts chez moi, je vais pouvoir me la couler douce en France" ... Super mec ce Morientes!
ClchnrAtm7 Niveau : DHR
Hugo Ibarra ! Je l'avais oublié, quel joueur! Je me souviens de ses centres en coup du foulard et de ses déboulés coté droit. Meme pas titulaire a l'époque, il était barré par la défense 100% francaise: J.Rodriguez - Givet - Squilacci - Evra
ClchnrAtm7 Niveau : DHR
Hugo Ibarra ! Je l'avais oublié, quel joueur! Je me souviens de ses centres en coup du foulard et de ses déboulés coté droit. Meme pas titulaire a l'époque, il était barré par la défense 100% francaise: J.Rodriguez - Givet - Squilacci - Evra
Utain ibarra que des bon souvenir ! Un sacré latéral je me souviens encore de ses coup du foulard.
Mince désolé j'avais pas vu ton poste qui mentionnait ibarra et ses coup du foulard lol. Sacré équipe monégasque quand même.
ClchnrAtm7 Niveau : DHR
No soucy ;)

Je me souviendrai toujours de cette épopée et surtout du match face au Réal.

Mi-temps du match retour (1-1 , 5-3 pour le Real sur les 2 matchs): Giuly et Zidane:

Giuly: O Zizou stp laissez-nous en marquer au moins pour l'honneur

Zidane: Mais Ludo tu vois pas qu'on est complètement à la rue là?
Inversion des photos de Katsouranis et Zagorakis
On retrouve beaucoup de joueurs du périple rouge. Quelle équipe, bordel! La première qui m'ait donné des frissons! Le quadruplé de Dado face à la Corogne le jour de son anniversaire, le quart de finale retour héroïque (avec un Giuly monstrueux) face au Real, la demi aller (le retour super tendu) face au Chelsea déjà nouveau riche et la désillusion de Gelsenkirchen, ça mettait des étoiles dans les yeux. Sans oublier une belle équipe avec Cissé, la charnière Squillacci-Givet,Zikos,Giuly,Rothen (monstrueux face à Chelsea), Morientes (qui ne faisait que prendre la place d'un Nonda blessé), Roma, Evra,Rodriguez, Plasil et le coaching de fou de Deschamps

Une des dernières équipes modestes à avoir réalisé un exploit de ce type dans le foot européen
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par clashico
On retrouve beaucoup de joueurs du périple rouge. Quelle équipe, bordel! La première qui m'ait donné des frissons! Le quadruplé de Dado face à la Corogne le jour de son anniversaire, le quart de finale retour héroïque (avec un Giuly monstrueux) face au Real, la demi aller (le retour super tendu) face au Chelsea déjà nouveau riche et la désillusion de Gelsenkirchen, ça mettait des étoiles dans les yeux. Sans oublier une belle équipe avec Cissé, la charnière Squillacci-Givet,Zikos,Giuly,Rothen (monstrueux face à Chelsea), Morientes (qui ne faisait que prendre la place d'un Nonda blessé), Roma, Evra,Rodriguez, Plasil et le coaching de fou de Deschamps

Une des dernières équipes modestes à avoir réalisé un exploit de ce type dans le foot européen


Je suis d'accord avec toi, cette équipe était étincelante, et très sympathique en plus!
joueà2dansle4-4 Niveau : District
En bref, il se fait un grec arrosé d'un monaco.
On a tous tapé Tsiartas Casillas
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par Barton_fink
Jamais compris pourquoi il n'avait pas été sectionné dans le groupe grec de l'euro 2004 alors qu'il avait été finaliste de la C1 1 mois avant..


Bah en fait ce bon vieux Zikos, qui avait tout de même un petit melon, avait surtout décidé de pas joué pour la Grèce tant qu'Otto serait Coach. Les deux s'étaient bien pris la tête lors d'un amical en 2003 si je me souviens bien. Bref une idée de génie de la part de notre bon vieux Andreas. Sinon ce 11 de rêve, envoie vraiment du bois...ou pas...
Une belle partition de Zykos.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Message posté par ClchnrAtm7
Hugo Ibarra ! Je l'avais oublié, quel joueur! Je me souviens de ses centres en coup du foulard et de ses déboulés coté droit. Meme pas titulaire a l'époque, il était barré par la défense 100% francaise: J.Rodriguez - Givet - Squilacci - Evra


Et parmi ces 4 là tu mets qui en latéral droit ??? Hormis Evra (qui est déjà à gauche), aucun ne sait courir...
Maître Kanter Niveau : DHR
Message posté par imaginaire
J'espérais qu'il inclue Morientes dans son onze, j'ai adoré ce mec qui vient du Real et qui continue à bosser à Monaco, au contraire d'autres stars (Vieri par exemple) qui ont débarqué dans le championnat français en se disant "j'ai claqué des buts chez moi, je vais pouvoir me la couler douce en France"


ça c'est ce que Morientes a fait quand il a signé à l'OM
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ligue 1 : la fiche de Reims
4 21