1. //
  2. // Juventus
  3. // Anniversaire de Fabio Grosso

Grosso, 37 ans de réserve

Fabio Grosso fête aujourd'hui ses 37 ans. Le héros du Mondial 2006 est vite retombé dans l'anonymat ensuite, malgré des passages à Lyon et la Juve. Que devient-il ?

Modififié
Son regard ne laisse transparaître aucune émotion, parfaitement concentré sur son objectif. Fabio Grosso prend sa course d'élan, quelques petits pas et un gauche bien placé qui prend Barthez à contre-pied. S'ensuit une course effrénée vers la gloire, la même que celle contre l'Allemagne quelques jours plus tôt, après avoir inscrit le premier but de la victoire en demi-finale de ce Mondial 2006. Des images qui n'ont d'égales que celles de Tardelli contre la RFA, 24 ans plus tôt. Les exultations de Grosso, véritable inconnu avant le début de la compétition, ont fait le tour de la planète pendant des semaines. Une génération entière de tifosi a été marquée, en Italie et au-delà. Les vidéos de ces moments commentés par Fabio Caressa sur Sky continuent d'être cliquées et de hérisser les poils. L'Italie sort de deux éliminations au premier tour du Mondial pour finalement faire triompher son collectif dans lequel plusieurs noms sortent du lot : les parades de Buffon, le sans-faute de Cannavaro, les exploits de Materazzi et le visage de Fabio déformé par les souffrances d'une joie intervenue au bout d'une tension extrême. Comme d'autres avant lui, Grosso restera finalement l'homme d'un été. À cette compétition exceptionnelle succédera une carrière en club difficile et une retraite dans l'anonymat le plus total. Il fête aujourd'hui ses 37 ans. Tu deviens quoi, mon Fabio ?

Une fin de carrière en tribunes


Lorsqu'il transforme ce penalty décisif, Fabio Grosso a 28 ans, est champion du monde et a un joli contrat en poche avec l'Inter. C'est le club qu'il a choisi avant le Mondial et après ses deux belles saisons palermitaines. Dans une équipe qui s'apprête à dominer de la tête et des épaules un championnat détruit par le Calciopoli, Grosso a tout pour continuer sur sa lancée, mais Burdisso, Zanetti ou Maxwell lui sont régulièrement préférés au cours de la saison de tous les records. Un an après le sacre mondial, le voilà déjà à l'OL pour la coquette somme de 7,5 millions d'euros. À l'époque, les Gones font presque partie du gratin européen, mais son plan de carrière ne prévoyait pas de finir si tôt en Ligue 1. Ses deux saisons rhodaniennes seront faites de haut et de bas, nous faisant comprendre que l'on a définitivement affaire à un Toto Schillacci.

Aulas le refourgue ainsi à la Juventus deux ans plus tard pour à peine 2 millions d'euros. Grosso a encore la cote et ne s'en sort pas si mal. Mais il arrive dans une équipe mal dirigée - Blanc, Cobolli Gigli et Secco - et mal entraînée - Ferrara et Zaccheroni. Évidemment, ses performances quelconques - quand il joue - n'aident pas à relever la tête d'un club qui s'enfonce dans la médiocrité avec deux septièmes places consécutives. Pis, lorsqu'Antonio Conte débarque à l'été 2012 pour s'apprêter à faire sa révolution, Grosso est mis à l'écart du groupe pro dans un premier temps. Invendable, il est réintégré et même titularisé lors de deux des quatre premiers matchs, puis passe finalement le reste de la saison en tribunes à regarder ses coéquipiers remporter le championnat invaincus. Sans moufter toutefois.

À l'école des champions du monde


C'était sa dernière année de contrat avec les Bianconeri, ce sera également sa dernière saison de footballeur. L'été 2012, des rumeurs l'ont envoyé au Qatar ou en Chine, mais, à 34 ans, il préfère se concentrer sur son avenir. Grosso participe ainsi à la formation d'entraîneur organisée spécialement pour les champions du monde 2006. Une promo' composée de sept joueurs de l'effectif de Lippi. Studieux, Fabio est assis au premier rang avec Pippo Inzaghi. Du fond de la classe, Gattuso et Materazzi leur envoient des boulettes de papier avec leur sarbacane-effaceur. Nesta somnole, Oddo cuve et Barone se demande ce qu'il fout là. Mais jusqu'en novembre de cette même année, Grosso laissera planer le doute quant à un éventuel nouveau contrat de joueur, avant de se résigner. C'est lors d'une triste journée d'automne que l'on apprend la fin de sa carrière. Sans aucune annonce officielle ni conférence de presse, dans l'anonymat le plus total, à 35 ans. Presque déplorable lorsqu'on sait ce qu'il représente, mais finalement fidèle à la discrétion du personnage.

Si son histoire s'est mal terminée avec la Juve, elle reprend vite en tant qu'entraîneur. Ses diplômes passés à l'été 2013, Grosso est nommé adjoint d'Andrea Zanchetta de la Primavera de la Vieille Dame, dernière catégorie de jeunes avant de passer chez les pros. Devant les résultats décevants, il est promu entraîneur principal en mars dernier. Le voilà seul à la barre. D'ailleurs, il réussit à la redresser pour sauver les meubles en qualifiant ses jeunes pour le final eight. Confirmé à son poste en juillet passé, la suite est moins bonne. Son équipe vient d'ailleurs de passer à la trappe dans la Youth Champions League U19, devancée par l'Atlético et l'Olympiakos. Le centre de formation de la Juve bat de l'aile ces derniers temps et la mission de Fabio est délicate. Tout comme ses joueurs, il est encore en apprentissage avant d'embrasser probablement une carrière chez les professionnels.


Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Cette arnaque et son statut de champion du monde 2006 a coûté l'éclosion d'un joueur nettement plus talentueux que lui qui avait intégré Lyon à la même époque : Nadir Belhadj. Merci président Aulas.

Fumisterie sans nom. Un Arbeloa italien ni plus ni moins. Et encore.
Note : 15
Message posté par MagicBougy
Cette arnaque et son statut de champion du monde 2006 a coûté l'éclosion d'un joueur nettement plus talentueux que lui qui avait intégré Lyon à la même époque : Nadir Belhadj. Merci président Aulas.

Fumisterie sans nom. Un Arbeloa italien ni plus ni moins. Et encore.


Ah oui Belhadj. J'ai pas le souvenir qu'il ait été si talentueux que ça mais bon si tu le dis
JunMisugi86 Niveau : DHR
"L'Italie sort de deux éliminations au premier tour du Mondial pour finalement faire triompher son collectif dans lequel plusieurs noms sortent du lot "

Je ne comprend pas. En 1998 quart de finale et en 2002 pareil non ?
Message posté par JunMisugi86
"L'Italie sort de deux éliminations au premier tour du Mondial pour finalement faire triompher son collectif dans lequel plusieurs noms sortent du lot "

Je ne comprend pas. En 1998 quart de finale et en 2002 pareil non ?


8ème de finale en 2002, avec le superbe arbitrage de Moreno (pourtant je suis pas du tout supporteur italien mais c'était tellement gros).
mackallaway Niveau : CFA2
Associer le nom de Belhadj et le terme talent...ce qu'il ne faut pas entendre. S'il avait eu du talent, il n'aurait pas terminé au Qatar en passant par Porstmouth non plus. C'est un bon joueur rien de plus.

Grosso, tout le monde se fout de sa gueule mais bon en attendant, il est arrivé au début du déclin lyonnais, pas sur que sous Le Guen ou à la bonn époque Houllier, il aurait été autant à la ramasse
Message posté par MagicBougy
Cette arnaque et son statut de champion du monde 2006 a coûté l'éclosion d'un joueur nettement plus talentueux que lui qui avait intégré Lyon à la même époque : Nadir Belhadj. Merci président Aulas.

Fumisterie sans nom. Un Arbeloa italien ni plus ni moins. Et encore.



C'est pas une arnaque du tout. Tu te trompes totalement dans ton raisonnement.
Pour être une arnaque, il faut déjà être un bon joueur, Grosso a toujours été un joueur moyen. (Sauf..) C'est pour ça qu'on l'aime.
Ben... si Lippi l'emmène au Mondial, c'est qu'il n'était pas si moyen que ça, non?

Je ne connaissais pas ce joueur avant la coupe du monde de 2006. Mais il aura été déterminant! C'est le moins qu'on puisse dire. Je pense notamment au péno qu'il obtient à la dernière minute face à l'Australie.

Bidon ou pas, ce penalty a permis à la Nazionale de s'en sortir ce jour-là sans prolongations et sans la loterie des tirs-au but. Et aura contribué à la victoire finale.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Grosso a la chance de faire une énorme année l'année ou il faut.

Tant mieux pour lui, au final.
Sinon, lors de ses années à l'OL, je pense qu'il n'était pas si mauvais que ça. On était extrêmement sévère avec lui.

Comme si on voulait lui faire payer la défaite de l'EdF en finale.
L'un des bons moments du séjour de fabio grosso en france...les commentaires qui suivent la video sont très "instructifs" !

http://www.dailymotion.com/video/x550gc … osso_sport
kris prolls Niveau : CFA2
Ayant vu tous ses match à Lyon , si on compare avec cishoko, vaut mieux avoir un grosso dans ton équipe.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Note : 3
Message posté par MagicBougy
Cette arnaque et son statut de champion du monde 2006 a coûté l'éclosion d'un joueur nettement plus talentueux que lui qui avait intégré Lyon à la même époque : Nadir Belhadj. Merci président Aulas.

Fumisterie sans nom. Un Arbeloa italien ni plus ni moins. Et encore.


Arbeloa n'est pas une arnaque.
napolisound Niveau : Loisir
On oublie aussi souvent son magnifique but en demi contre l'Allemagne, et le fait que grâce à lui, Ray a eu la décence de ne pas soulever la coupe du monde.

Quant à Belhadj....en allant à Gerland, je préférais voir Grosso sur la feuille !!
vinnyroma Niveau : CFA2
son but en demi avec la passe merveilleuse de Pirlo, c'est l'un des sommets du foot pour moi.

Sinon oui, il faut très grand lors de cet été 2006, protagoniste alors que le reste fut quelconque comme à Lyon, mauvais non mais oui quelconque.
Message posté par europa
L'un des bons moments du séjour de fabio grosso en france...les commentaires qui suivent la video sont très "instructifs" !

http://www.dailymotion.com/video/x550gc … osso_sport


Ben c'est la classe des entraineurs Français de LFP quoi;

Le survêt de beauf qui gueule comme une truie au bord du terrain.

Ce te choque toi ?

Moi ça me choque plus.
kickandbrush Niveau : DHR
On s'en bat un peu les couilles de ce cave. Parlez nous plutôt de Luyindula si vous voulez nous parlez d'un grand peintre du début du 21ème siècle.
Message posté par europa
L'un des bons moments du séjour de fabio grosso en france...les commentaires qui suivent la video sont très "instructifs" !

http://www.dailymotion.com/video/x550gc … osso_sport


A quoi on peut ajouter un "En plus, on ne peut pas dire que l'Italien a renié ses gènes ou sa race" d'après-match.
Furlan, lui, il semble les renier, sauf quand Cinto Caomaggiore dont sont originaires ses parents lui propose de devenir citoyen d'honneur en compagnie de Patrick Battiston.
Lippi a plusieurs fois dit qu'une coupe du monde c'était quelques semaines, et que du coup l'age ou la carrière n'était pas aussi important que pour un championnat... qu'il faut des joueurs qui puissent avoir le meilleur rendement sur les semaines de compétitions, qu'ils viennent d'éclore ou que ça soit de vieux briscards...

Ce que j'aime chez Grosso c'est aussi son coté réaliste. Dans un entretien il disait "le foot est étrange vous savez, par exemple moi je suis champion du monde, alors qu'un joueur comme maldini ne l'est pas".
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21
À lire ensuite
À la roulette russe !