Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Trophées UNFP du football 2019

Trophées UNFP : Mbappé joueur et espoir de l'année, Galtier meilleur entraîneur

Des noeuds pap', des costards, des sourires forcés et des discours prêt-à-dérouler, c'est le programme de cette 28e édition des Trophées UNFP, le gala du foot français. Et la razzia promise à Kylian Mbappé s'est belle est bien réalisée, même si le LOSC a tout de même pu croquer dans un gros bout du gâteau, avec Christophe Galtier, Mike Maignan et Loïc Rémy.

Modififié

Palmarès 2019 :

Ligue 1 :


Meilleur joueur : Kylian Mbappé (PSG)
Meilleur espoir : Kylian Mbappé (PSG)
Meilleur gardien : Mike Maignan (Lille)
Meilleur entraîneur : Christophe Galtier (Lille)
Onze type de l'année : Mike Maignan (Lille) - Kenny Lala (Strasbourg), Thiago Silva (PSG), Marquinhos (PSG), F. Mendy (Lyon - Ndombele (Lyon, Verratti (PSG), Di Maria (PSG) - Pépé (Lille), Mbappé (PSG), Neymar (PSG).
Plus beau but de l'année : Loïc Rémy (Lille)

Vidéo

Ligue 2 :


Meilleur joueur : Gaëtan Charbonnier (Brest)
Meilleur gardien : Vincent Demarconnay (Paris FC)
Meilleur entraîneur : Pascal Gastien (Clermont)
Onze type de l'année : Demarconnay (Paris) - Fabien Centonze (Lorient), John Boye (Metz), Stoppila Sunzu (Metz), Thomas Delaine (Metz) - Farid Boulaya (Metz), Renaud Cohade (Metz), Alexis Claude-Maurice (Lorient) - Opa Nguette (Metz), Habib Diallo (Metz), Gaëtan Charbonnier (Brest).
Plus beau but de l'année : Wilfried Moimbé (Nancy)

D1 féminine


Meilleure joueuse : Dzenifer Marozsán (Lyon)
Meilleure espoir : Marie-Antoinette Katoto (PSG)

Autres


Meilleur arbitre : Clément Turpin
Prix de l'engagement social : Féthi Harek (Nîmes)
Trophée d'honneur : Didier Drogba


23h11 : Sur ce, je n'ai plus qu'à vous remercier d'avoir passé ce moment avec moi et vous souhaite une excellente fin de soirée. Et n'oubliez pas, nous vivons dans un monde où le futur est aussi le présent. C'est ce que je retiendrai de tout ce Barnum.

23h06 : Bon on ne va pas jouer au perdreau de l'année, mais c'est quand même un peu dommage, quitte à désigner le Parisien meilleur joueur, de ne pas avoir profité du trophée du meilleur espoir pour récompenser un autre jeune joueur.

23h03 : Le meilleur espoir est donc aussi le meilleur joueur... Kylian Mbappé est donc élu et récupère « le seul trophée qui (lui) manquai(t) » .

23h01 : Drogba Didier revient pour donner le Trophée du joueur de l'année. Sont nommés : Angel Di Maria (PSG), Neymar Junior (PSG), Nicolas Pépé (Lille), Kylian Mbappé (PSG) et donc Hatem Ben Arfa (Rennes).

23h00 : Donc deux Lyonnais, deux Lillois, un Strasbourgeois et six Parisiens. Pourquoi pas, mais pas de Hatem Ben Arfa.

23h00 : Et voilà le onze-type de l'année :
Mike Maignan (Lille) - Kenny Lala (Strasbourg), Thiago Silva (PSG), Marquinhos (PSG), F. Mendy (Lyon - Ndombele (Lyon, Verratti (PSG), Di Maria (PSG) - Pépé (Lille), Mbappé (PSG), Neymar (PSG).

22h57 : Après la razzia du FC Metz en Ligue 2, on enchaîne avec la Ligue 1. Accrochez vous.

22h55 : Oh qu'ils commencent à me gonfler avec leurs pastilles nulles !

22h52 : On passe à l'équipe-type de Ligue :
Demarconnay (Paris) - Fabien Centonze (Lorient), John Boye (Metz), Stoppila Sunzu (Metz), Thomas Delaine (Metz) - Farid Boulaya (Metz), Renaud Cohade (Metz), Alexis Claude-Maurice (Lorient) - Opa Nguette (Metz), Habib Diallo (Metz), Gaëtan Charbonnier (Brest).

22h48 : Et c'est pour Loïc Rémy et sa reprise de filou contre Bordeaux. Ouais, pas ce que j'aurais mis.

22h47 : La frappe de mule d'Otero, je l'avais oubliée, mais quelle praline.

Vidéo

22h46 : Merde, Sonny Anderson a oublié ses lunettes dans son sac. Compliqué de déchiffrer le prompteur du coup.

22h45 : On change complètement de combat, pour passer au but de l'année en Ligue 1. Miam.

22h43 : Le discours est long, mais c'est superbe de laisser un joueur s'exprimer devant ses collègues à propos du monde extérieur. On a pas beaucoup vu Féthi sur les pelouses, mais quand on voit son action sur d'autre genre de terrains, il mérite d'être mis en en valeur.

22h37 : Tiens, le Nîmois Féthi Harek est mis en lumière pour son engagement auprès des orphelins en Algérie. Joli coup de projecteur pour ce joueur.

22h36 : Ça manque clairement de fun tout de même cette soirée... Ok, on ne s'attend pas à ce que ça soit les NRJ Music Awards, mais bon...

22h32 : Oh les choux blancs pour les champions messins : c'est le Parisien Vincent Demarconnay qui est récompensé...

22h29 : Le PSG des pizzas à emporter sort du fout Gaëtan Charbonnier. En costard, il pourrait très bien être un des héritiers du trône en Angleterre. Team Prince Harry pour lui.

22h27 : Au milieu des trois messins Habib Diallo, Renaud Cohade et Farid Boulaya, on trouve le Lorientais Alexis Claude-Maurice et le Brestois Gaëtan Charbonnier. Un match est-ouest donc. Pour les gardiens, ça se joue entre Mamadou Samassa (Troyes), Alexandre Oukidja (Metz), Jean-Louis Leca (Lens), Vincent Demarconnay (Paris FC) et Gautier Larsonneur (Brest).

22h26 : On revient avec l'immense Daniel Narcisse pour récompenser le joueur de l'année en Ligue 2 et le meilleur gardien.

22h19 : Petite pub, on va se rincer le gosier avant de clôturer cette soirée.

22h19 : C'était le fil rouge depuis le début de la soirée, mais c'est le moment de l'hommage à Emiliano Sala... Aaaah, ça renvoie à des souvenirs pas des plus sympathiques.

22h14 : Le plus beau but de la Domino's Ligue 2 ? Il est là, il est signé Wilfried Moimbé de Nancy.


22h06 : Et Adil qui termine son numéro en déclarant son soutien à l'équipe de France féminine. Donnez lui la présentation l'année prochaine, svp.

22h06 : Le meilleur arbitre central de l'année « sans high kick, sans low kick sans rien » est donc Clément Turpin et ses assesseurs. Et évidemment, le discours de Turpin est bien moins fun. Digne d'un toast porté lors d'un pot de départ dans une administration.

22h04 : Je sais pas à quoi on aura droit comme reconversion pour Adil Rami. Mais je sens qu'on va se marrer. La preuve : « Une chose me différencie de Ronaldo : la vitesse, j'ai préféré le ralenti de Pamela Anderson. » (mime à l'appui)

22h02 : On passe aux arbitres et beIN pousse le truc encore plus loin en demandant à Adil Rami à venir le prix, avouant qu'il ne « risquai(t) pas d'en prendre un » . Voilà pourquoi les joueurs en activités se contentent en général de rester assis. Cela dit, Adil fait le taf.

22h00 : Pudique, le Pascal, mais touchant, surtout quand il pose son petit mot pour Emiliano Sala.

21h58 : En Ligue 2, c'est le Clermontois Pascal Gastien qui est honoré, lui qui déteste être mis dans la lumière.

21h54 : Meilleur entraineur de Ligue 1 : Monsieur Christophe « Galette » Galtier. Qui n'aura pas à partager cette fois-ci avec celui du PSG. Même si le coach lillois souhaite partager ce trophée avec son président, Gérard Lopez, son staff, mais aussi son épouse. Belle hommage de Christophe pour madame. Quel homme.

21h52 : En Ligue 2, Gastien, Antonetti, Furlan, Hinschberger et Ollé-Nicole. Sympa pour Vincent Hognon qui a fait une bonne partie du boulot à Metz.


21h51 : Donnez-moi mon Laurey juste pour le speech ! ( « Vous n'aurez ni l'Alsace ni le Laurey ? » , dit la voix-off, sérieusement ???)

21h50 : Ah ! À Arsène Wenger de venir récompenser les entraîneurs de l'année. Gentleman reconnaît gentlemen ?

21h49 : Oh et pour la meilleur joueuse, c'est pour Dzenifer Marozsán ! Bah, d'accord,merci pour le soutien de nos Bleues ! (Très belle joueuse cela dit, l'Allemande de l'OL)

21h47 : Pour les espoirs, ça se jouera entre Selma Bacha (OL), Elisa De Almeida (PFC), Léa Khelifi (Metz), Sandy Baltimore PSG et Marie-Antoinette Katoto (PSG). Et c'est un doublé pour la « Mbappé féminine » .-

21h44 : Pour le Trophée de meilleur joueuse, on a le choix entre Amandine Henry, Dzenifer Marozsán, Amel Majri, Eugénie Le Sommer et Kadidiatou Diani. Quatre Lyonnaises et une Parisienne donc.

21h42 : D'une pierre deux coups, on va récompenser la meilleure joueuse et l'espoir féminine. Pas de temps à perdre avec les gonzesses sur beIN ? Par contre, la double dose de Issa Doumbia, on aurait pu s'en passer.

21h39 : Alex Ruiz rappelle que ce sont les téléspectateurs qui votent pour le but de l'année. On est d'accord qu'on va tous prendre son petit téléphone et apporter sa voix au Maestro Savanier !

Vidéo

21h37 : Une vraie dégaine à la Will Smith pour Mike, et un bon gros flow. Peut-être qu'Alphonse Aréola pourra lui se rattraper en double avec Gigi Buffon, et profiter des conseils de Mladenovic qui a su surpasser ses embrouilles avec Caroline Garcia.

21h36 : Alphonse Aréola ? Édouard Mendy ? Mike Maignan ? Benjamin Lecompte ? Anthony Lopes ? Et c'est pour le Lillois !

21h34 : On attaque avec le prix du gardien, avec le gênant Issa Doumbia et Kiki Mladenovic.

21h33 : Juste pour faire le lien avec la nuit qui va attendre certains.


21h29 : Je sais pas si il faut être content pour la Benz' ou être triste de se dire que c'est le seul trophée qu'il remportera cette saison, au-delà de la Coupe du monde des clubs.

21h28 : J'ai oublié de préciser que ce sont les joueurs eux même qui votent pour ces trophées. Pas les petits jeunes montrés sur tablette tactile à KB9 pour lui tirer des larmes.

21h27 : L'effet téléportation a superbement bien fonctionné, ce trophée est pour Karim Benzema ! Le seul qui n'a pas gagné la Coupe du monde. Lloris, finaliste de la Ligue des champions aurait mérité sa statuette, non ?

21h25 : Pendant ce temps-là, Adil Rami fait des mamours au fond de la salle. Qu'est-ce que ça doit être gênant pour les voisins de tables !

21h23 : Malin, on a invité Rudy Gobert pour récompenser le meilleur joueur français à l'étranger. Qui pourra serrer son énorme paluche, entre Lloris, Kanté, Pogba, Benzema et Griezmann, sachant qu'aucun n'est présent ?

21h20 : Ô JOIE IL EST POUR KYKY ! Bah ça alors ! Perso, il y avait là l'occasion de récompenser un jeune qui a crevé l'écran, sans remettre une couche sur Mbappé qui mérite lui de concourir avec les grands ! Tant pis pour ma pépite Ismaïla Sarr.

21h19 : Ce même Didier qui reste du coup sur scène pour décerner le trophée du meilleur espoir. Ça se joue entre Houssem Aouar, Bouba Kamara, Jonathan Ikoné, Ismaïla Sarr et Kylian Mbappé.

21h16 : Je ne sais pas si c'est une bonne idée pour inciter les jeunes à suivre l'exemple de Didier (qui oeuvre contre l'illettrisme en Afrique), que de leur montrer que la récompense au bout du bout est de devoir se farcir un monologue de Sylvain Kastendeuch.

21h15 : Et on commence avec le trophée d'honneur qui, surprise, est décerné à Didier Drogba. Quinze an après avoir raflé les Trophées UNFP du meilleur joueur et du plus beau but de la saison, avec l'OM.

21h12 : Philippe Piat, président du syndicat UNFP, met les pieds dans le plat en remettant une couche sur les difficultés des clubs français en Europe. Il va pas se faire que des potes lui ce soir...

21h09 : Les premiers mots sont pour Nathalie Boy de la Tour, qui a la bonté d'adresser un hommage appuyé à Emiliano Sala. Merci.

21h05 : Je profite de la pub pour vous rappeler que 13 prix seront décernés, sans compter les équipes type de Ligue 1 et de Ligue 2. Sinon, on aura du meilleur arbitre, du meilleur espoir, du plus beau but, du meilleur joueur, du meilleur coach, etc. que ça soit en Ligue 1, Ligue 2 et D1 féminine.

21h02 : Comédie toujours, Pamela Anderson et « sa moustache » débarquent juste avant la fermeture des portes.

21h00 : La tristesse de Lionel Abelanski, comédien qui regrette à demi-mot d'être là plutôt qu'à Cannes, tout en s'excusant de ne pas trop avoir suivi la Ligue 2 parce qu'il jouait au théâtre... T'inquiètes pas vieux, Frank Leboeuf fait ça tous les jeudis soirs.

20h58 : Heureux d'apprendre que Hatem Ben Arfa n'a « pas trop forcé sur le kouign-amann, parce que ça fait trop grossir » .

20h56 : Bordel, il a pas changé Stéphane Dalmat.


20h55 : Elle dégage une telle empathie Marie-Antoinette Katoto... Je commence à comprendre pourquoi ça ne l'a pas fait avec Coco Diacre.

20h52 : Bon, c'est ultra long cette montée des marches, entre jeux de mots pourris et discours de circonstance... On attaque la cérémonie dans 8 minutes. Allez, zou !

20h50 : Les Lyonnaises, même en gueule de bois après leur victoire en Ligue des champions à Budapest hier, elles devraient être les vraies stars de cette soirée. 2019, année des meufs je vous rappelle.

20h48 : Tiens, Drogba Didier qui passe faire coucou ! Un retour à Marseille, politique en Côté d'Ivoire, calvitie, tous les sujets y passent... Rhalala, ils ont pas peur de créer des polémiques ce soir, bordel.

20h44 : Et le prof Loïc Rémy organise sa sortie de classe avec les élèves Mike Maignan, Jonathan Ikoné, Nicolas Pépé. Quel veston !

20h43 : Sympa d'avoir invité Christophe Galtier au pot de fin d'année du PSG.

20h39 : Je vous le dit tout de go, mes chouchous sont présents alors que, d'habitude, ils ne sont pas connus pour joueur en costard :


20h36 : Premier coucou, avec Kylian Mbappé, nommé pour être le joueur de l'année et espoir de l'année (oui ce ne serait pas antinomique). Et après avoir débriefé la saison du PSG, le Golden Boy avoue au micro que son prochain rêve est d'ordre « personnel » .

20h33 : Pour les images, ça se passe sur BeIN, mais au-delà du grand sourire flippant d'Alexandre Ruiz, on semble avoir choisi le parti prit de l'humour. Première blague : la femme de terrain est confondue avec une serveuse par un techos. Bah, y a pas à dire, ça promet.

20h30 : Un seul match de Ligue 1 dimanche vous manque et tout serait dépeuplé ? Pas si vite les petits lapins ! On va s'occuper en suivant la cérémonie de remise des Trophées UNFP. C'est comme ça et pas autrement.

Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures L’énorme craquage de fumigènes pour les 94 ans de Göztepe 6 il y a 8 heures José Mourinho prêt à diriger une sélection 50
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 10 heures L'étau se resserre autour de Raúl Bravo 23 VRAI FOOT DAY L'appel du 18 juin de Steve Savidan il y a 12 heures Lee Bowyer reste l'entraîneur de Charlton 4 il y a 13 heures Ils jouent à FIFA sur la façade d’un immeuble 17 il y a 13 heures Régional 1 : Saint-Leu perd sa montée sur tapis vert 17