Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Qabala-St-Étienne (1-2)

Saint-Étienne a azéri comme ça

Les Verts aiment visiblement se faire peur. Bousculant pendant vingt-cinq minutes, bousculé jusqu’à la fin, Sainté s’en sort une nouvelle fois avec un but d’écart face au petit Azéri. Pas vraiment convaincant, mais payant. Et c’est bien là tout ce qui compte.

Modififié

FK Qabala 1-2 AS St-Étienne

Buts : Gurbanov (39e) pour Qabala // Tannane (45e+1) et Berić (52e) pour l'ASSE

On dit souvent que les premières minutes d’une rencontre ne veulent pas dire grand-chose. Le petit est excité comme un rat, gonflé des espoirs d’arracher un résultat inespéré, tandis que le gros s’étire doucement, déployant ses griffes de carnivore en faisant le dos rond. Mais quitte à jouer au chat et à la souris, c’est plutôt le scénario de Tom et Jerry qu’a, le temps d’une mi-temps, semblé adopter ce Qabala–Saint-Étienne. Un match où les Verts – le gros matou – auraient pu attraper leur proie dès le début d’épisode, sans savoir que la petite souris avait plus de ressources que prévu. L’ASSE s’en sort sérieusement et creuse le trou avec Mayence, défait à Anderlecht, et c’est déjà suffisant. Alors si, en plus, un attaquant a pu marquer...

Changement de script


De toute évidence, Kévin Monnet-Paquet aurait aimé planter. Un but d’entrée et c’était l’assurance d’un match maîtrisé avec poigne, douchant les espoirs de la petite bête de ce groupe C. Mais sa frappe un poil trop centrée sur les coussinets de Bezotosniy, et voilà que le script était changé (1re). Pour ne pas être surpris, il convient de maîtriser les us des dessins animés pour enfants : le méchant ne meurt jamais et la petite bête trouve toujours un moyen de s’échapper. Pas étonnant d’assister alors à un ersatz de confrontation de Coupe de France entre Saint-Étienne et cette curieuse équipe au maillot rouge et noir à la guingampaise. EAG saison 2010-2011, plus exactement, époque National. Parce qu’au vu des premières minutes, il ne fait nul doute que les visiteurs sont au-dessus. 79% de possession après dix minutes, Sainté presse, récupère, passe à Tannane, est dangereux. Le jeunot, pour parler de lui, se démerde avec talent, pique des sprints, repique dans l’axe... épique.

Mais insidieusement, le bon gros chasseur à la liquette verte s’assoupit. Qabala respire, tente quelques sorties. Jerry reprend le dessus. Pogba évite miraculeusement le carton rouge après un accrochage de maillot en dernier défenseur (27e), Ruffier se couche (28e), Gurbanov tombe dans la surface (33e)... et marque, quelques minutes plus tard, sur un cafouillage consécutif à un coup franc flottant (38e). Tannane inscrit son premier but européen juste avant la mi-temps sur coup franc, ouf, il était temps. Mi-temps, même.

Berić met fin à la disette


Christophe Galtier n’avait déjà pas l’air de déconner en arrivant, là c’est plus qu’une impression. Robert Berić, effrayé par le courroux du dresseur de loups, décide d’arrêter de jouer à la baballe et marque enfin un but d’attaquant pour l’ASSE en reprise de seconde période, plein de spontanéité (53e). Là, c’est bon ? Ça va dérouler ? Eh bien non, c’est limite si les Azéris ne posent pas le pied sur le ballon. Rien ou presque à croquer, mais cette impression, détectable du bout des moustaches : Qabala peut marquer. Aurait pu marquer. Aux commentaires dans le dernier quart d’heure, on parle de « tenir » , « reprendre le contrôle du jeu » , symptomatique. Mais Sainté ne déconne plus. On ne voit plus personne, mais personne ne craque. Équitable. Galtier crie sur Pogba, Ruffier aussi. Avant de crier à l’unisson. Les Verts s’imposent aux forceps et prennent la deuxième place du groupe C derrière Anderlecht. Parce qu’il y a toujours plus gros matou que soi.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Théo Denmat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti il y a 32 minutes Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 4
    il y a 2 heures Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 42 il y a 6 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 55
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25
    À lire ensuite
    Nice se crashe à la maison