Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. F
  3. // Allemagne-Suède

Quand le champion en titre se fait embrocher d'entrée

L'Allemagne n'est pas la première nation championne du monde à se faire taper pour son premier match comme tenant du titre. Mais, historiquement, cet échec n'augure souvent rien de bon pour la suite...

Modififié

Brésil 1950 : l'Italie a pris la poussière

Douze ans, une éternité. Le temps durant lequel l'Italie aura endossé le costume de double tenante du titre du Mondial. Pas forcément dans le meilleur contexte pour savourer, avec une Seconde Guerre mondiale qui a laissé des traces sur la carte du football mondial. L'Italie a d'autant plus de mal à défendre son titre qu'elle est affaiblie par le drame aérien de Superga en 1949. Elle se retrouve amputée de dix internationaux évoluant au Torino. Après avoir rejoint le Brésil en bateau, elle doit se farcir la Suède, le champion olympique sortant. Défaite 3-2, d'ailleurs les buteurs suédois Hasse Jeppson et Sune Andersson poursuivront une partie de leur carrière dans le championnat italien. Dans un groupe à trois (l'Inde s'est retirée, car ses joueurs n'avaient pas le droit de jouer pieds nus), cette défaite s'avère insurmontable, dès lors que les Scandinaves s'assurent un nul pépouze contre le Paraguay. À peine arrivées, les Azzurri sont déjà repartis pour quelques semaines de bateau en direction de la Botte.

Espagne 1982 : l'Argentine trop courte

Championne du monde à la maison quatre ans plus tôt, l'Argentine lance son tournoi à Barcelone contre la Belgique. Les curieux venus observer la nouvelle recrue du Barça, Diego Maradona, en sont pour leurs frais. Le meneur de jeu de 21 ans passe à côté de son match, et l'Albiceleste perd 1-0, sur une réalisation signée Erwin Vandenbergh. Ça passe quand même pour l'Argentine après des victoires sur la Hongrie et le modeste Salvador, mais ça casse au second tour face à l'Italie et le Brésil. Tellement frustrant que Diego Maradona finit son Mondial avec un carton rouge après avoir foutu un énorme chassé dans le buffet du milieu défensif auriverde João Baptista.

Italie 1990 : l'Argentine à l'arrache

Le Mondial 1990 reste marqué par la sensation camerounaise, première équipe africaine à atteindre les quarts de finale d'un Mondial, emmené par le vétéran Roger Milla. Première victime de l'épopée : les champions du monde argentin, défaits 1-0 sur un but de François Omam-Biyik. L'Albiceleste ne brille pas, mais se redresse contre l'URSS (2-2) avant d'arracher le nul contre la Roumanie (1-1). Huit ans plus tard, l'Argentine serait rentrée à la maison, mais jusqu'en 1994, la Coupe du monde se joue à 24, et les meilleurs troisièmes sont repêchés. Maradona et ses potes enclenchent alors les succès étriqués contre le Brésil (1-1), la Yougoslavie et l'Italie (aux tirs au but), avant de chuter contre l'Allemagne de l'Ouest dans l'une des finales les plus indigestes de l'histoire du Mondial.

Japon/Corée du Sud 2002 : la France redescend de son nuage

Quelques semaines avant le Mondial, Frank Lebœuf admettait passer sous les échelles, pour mesurer à quel point la réussite des Bleus était immuable. Sauf qu'après avoir tout dévoré sur leur passage (Mondial 1998, Euro 2000, Coupe des confédérations 2001), les Bleus ne se doutent pas que le retour dans le rang est tout proche. Éreinté par une longue saison en club, Zinédine Zidane se pète en amical contre la Corée du Sud, un match joué davantage pour des considérations marketing que sportives. Mais le numéro 10 n'est pas le seul Français vidé : contre le Sénégal, les champions du monde prennent une leçon d'impact physique et d'humilité. David Trezeguet touche le poteau et quelques minutes plus tard, sur un râteau foiré de Youri Djorkaeff, les Lions récupèrent, contre-attaquent et ouvrent le score. Les hommes de Roger Lemerre ne marqueront pas un but du Mondial asiatique et termineront bons derniers de leur groupe.

Brésil 2014 : l'Espagne prend une claque

En débarquant au Brésil, la Roja reste sur un titre de champion du monde et deux sacres à l'Euro. En clubs, le Real Madrid vient de claquer sa Décima, et la co-suprématie partagée avec le Barça sur la scène européenne est toujours de mise. Plus dure sera la chute pour le football espagnol... Une manita 5-1 par les Pays-Bas en ouverture du Mondial ! Ce qui devait être l'apothéose de Vicente del Bosque, ayant enfin trouvé un avant-centre avec Diego Costa, se transforme en film d'horreur. Après le carnage orange, c'est le Chili qui se charge de la mise à mort, dans le deuxième match. Malgré un baroud d'honneur 3-0 sur la pauvre Australie pour son dernier match, l'Espagne repart du Brésil la queue entre les jambes. Une fin de règne confirmée deux ans plus tard quand elle se fait barrer la route par l'Italie en huitièmes de finale de l'Euro 2016.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

Henry : le retour

Vidéo



Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 28

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24