Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Mbappé, le droit de retrait

Le départ de l’attaquant parisien s’annonce de plus en plus probable, si ce n’est imminent. Naturellement, du coup, beaucoup glosent sur sa stratégie louvoyante vis-à-vis du club, son manque de respect envers les supporters ou encore cette épineuse question du « partir libre » . Comme si la liberté d’un joueur était conditionnée, non pas par ses envies ou ses rêves professionnels, mais sous condition d’hypothétiques devoirs envers son patron. C’est peut-être une erreur, mais Kylian a le droit d’aller voir ailleurs...

Modififié
Dans l’actuel charivari autour du transfert de Kylian Mbappé se joue d’abord une guerre (des nerfs) de communication entamée jeudi par Leonardo dans les colonnes de L’Équipe. Le club sait inévitable la fuite de son prodige. Il y perd un grand joueur et également son petit storytelling vantant le fabuleux destin du petit môme de Bondy devenu champion du monde et buteur du PSG. Un beau récit pour ancrer ce dernier dans son territoire. Toutefois, la réalité économique prime dans le capitalisme sportif.

Et l’urgence pour les dirigeants parisiens consistent surtout à réaliser une bonne affaire, ou au moins à amortir leur investissement, celui consenti quand il l’avait arraché à prix d’or du côté de la Principauté. Par ailleurs, les finances parisiennes ont besoin d’un apport rapide d’argent frais, avec le fair-play financier et la DNCG en ligne de mire. Le chantage au « ne pas partir libre » tient à ce paramètre qui révèle, en outre, une part de l'hypocrisie de la direction à l’égard de Mbappé. Sans oublier que cette direction a, depuis le début de l'été, parfaitement su effectuer ses emplettes grâce à cette même opportunité (Messi, Ramos, etc).

Une étape parisienne...


Peut-on accuser Kylian Mbappé ne pas avoir été suffisamment clair ? Ou juste d’avoir gardé sa meilleure carte dans sa manche pour ne se fermer aucune possibilité ? Peut-on critiquer un salarié de réfléchir à son parcours professionnel, d’abord pour lui plutôt que pour le bien de son entreprise ? Certes, un club de foot ne se résume pas à cela. Mais l’international n’a jamais caché, dès son arrivée dans la capitale, que pour lui, son passage dans la plus belle team de Ligue 1, la seule capable de rêver d’une Ligue des champions, ne constituait qu’une étape dans sa carrière. Le malentendu avec les supporters provient peut-être de là. Si sur le terrain, il n’y pas matière à lui reprocher grand-chose, il n’a jamais, de son coté, prétendu incarner cet idéal type du joueur estampillé pour toujours « PSG » , à l’image de Sušić ou de Pauleta.


Il a évolué dans le plus grand club français du moment. Désormais, il désire, au regard de son statut, découvrir de nouveaux horizons et surtout d’autres championnats. Un départ qui, au passage, intervient alors que la L1 se retrouve rétrogradée derrière le Portugal au classement UEFA. Si le Real semble en pleine reconstruction, la place qu’il occupera et les adversités auxquelles il va devoir se frotter constituent un challenge légitime, en tout cas émoustillant. Enfin, il sait pertinemment qu’il n’y perdra, bien au contraire, rien en ce qui concerne ses émoluments.

De l’ombre au soleil


Naturellement, on se souvient d’un Nasser Al-Khelaïfi qui, lors de la présentation de Lionel Messi, affirmait qu’il serait incompréhensible, au vu des efforts consentis par le PSG dans son recrutement, que Kylian songe à le quitter. Apparemment, l’incompréhension est aussi tangible de ce côté. Les échecs du club en C1, ou face au LOSC la saison dernière, ont dû semer le doute sur les difficultés structurelles de l’institution. Et l’arrivée de Messi, dont on sait la proximité avec Neymar, a dû le convaincre qu’il allait encore devoir patienter quelque temps avant de pouvoir s’affirmer et se poser en n°1. Il y a sûrement infiniment de vanité et d’ego dans le choix de Mbappé. Toutefois, ses ambitions sont validées par le désir ardent du Real.

En partant, Kylian se rend finalement service. Il use d’un droit étonnement mis sous condition pour les footballeurs, surtout les « stars » , de décider d’abord pour lui-même. Il est l’enfant d’une génération pour laquelle l’amour du maillot ou l’attachement au club sont surtout liés au contrat. Il l’a plutôt bien rempli. Pour le reste, en s’en allant de la sorte, si cela venait à se confirmer dans les prochaines heures, peut-être aussi ouvre-t-il un espace dans l’avenir du PSG. Le discours autour d’un projet construit autour du petit génie pouvait devenir stérilisant et, qui sait, ankyloser les choix, quand il en fera, de Pochettino. Le départ de Mbappé n’est pas un drame, pas plus que n’importe quelle rupture conventionnelle. Il a le droit de partir, et les supporters de lui répondre : « Bon vent. »

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 21:19 Viens mater PSG – City lors d’une projection So Foot !
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 11:33 Samir Nasri explique pourquoi il a raccroché les crampons 66