Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Caen (2-0)

Marseille fait valser Malherbe

Stabilisé par le retour d'Adil Rami en charnière, l'OM s'est imposé en douceur face à Caen (2-0). Florian Thauvin a mis un coup de nitro en fin de première période pour permettre aux siens de se mettre à l'abri, et de s'installer ce soir sur le podium du championnat.

Modififié

Marseille 2-0 Caen

Buts : Mitroglou (36e), Thauvin (45e) pour Marseille.

« En venant ici, on voulait faire autre chose que ça. » À la mi-temps, Paul Baysse parlait au passé, comme s'il était déjà trop tard pour renverser la tendance d'une première période à sens unique, où l'OM a complètement effacé Malherbe. Il avait raison : trois jours après l'échec Limassol, l'OM ne s'est, cette fois, pas fait rattraper. Mérité, et encourageant pour la suite.

Qui peut stopper Flotov ?


Comme un serpent s'enroule autour de sa proie, l'OM aura mis une bonne demi-heure pour enlacer le Stade Malherbe de Caen, avant de finalement croquer dedans. Les joueurs de Garcia, incapables de marquer dans les trente premières minutes de jeu depuis le début du championnat, commencent pourtant le match de façon à casser cette série noire : Thauvin enroule une première spéciale à la 8e dans les bras de Samba, puis reprend de la tête un coup franc de Payet (10e) et un centre de Strootman (13e), sans réussite. Si le champion du monde est bien la principale source de lumière sur le terrain en première période, c'est Mitroglou qui va faire tourner le tableau des scores, en déviant du crâne une nouvelle frappe enroulée sortie du pied gauche de... Thauvin (1-0, 36e). Caen n’existera jamais durant ce premier acte, qui prend fin sur une nouvelle spéciale estampillée Flotov : contrôle pied gauche, crochet sur Paul caravane Baysse et frappe, croisée et au sol cette fois, pour le 2-0 (45e). Quatorze tirs à deux, 70% du ballon.

La VAR superstar


Plus équilibrée, la deuxième manche commence comme un temps additionnel, à coups de grands espaces et de balles de match qui traînent dans la surface. Thauvin, servi par un Gustavo retrouvé au milieu de terrain, ne convertit pas la sienne seul devant Samba (56e). De l'autre côté du terrain, Steve Mandanda bosse les abdos en sortant deux gros arrêts bien gainés devant Crivelli, en position idéale devant le gardien marseillais (53e), puis sur une reprise couchée par Beauvue depuis le coin droit de la surface (58e). Une réponse toute personnelle du remplaçant de Lloris à la petite saillie du capitaine caennais Prince Oniangué, qui lâchait dans le tunnel des vestiaires avant le match : « On sait que, derrière, ils ne sont pas très bons. » L'OM va quand même frôler le petit coup de froid tardif, en concédant un but de Djiku sur corner (89e). Mais celui-ci sera finalement retiré par l'arbitre pour une main et après une énième intervention de la VAR, déjà utilisée deux fois plus tôt dans le match. Clean sheet enfin au rendez-vous, donc, pour Marseille, qui grimpe sur le podium du championnat au prix d'une prestation consistante. Charge à eux de savoir la renouveler.



Marseille (4-2-3-1) : Mandanda - Sarr, Rami, Kamara, Sakai - Strootman, Luiz Gustavo - Thauvin (Radonjić, 90e), Payet (Lopez, 79e), Ocampos - Mitroglou (Germain, 67e). Entraîneur : Rudi Garcia.

Caen (4-3-3) : Samba - Guilbert, Baysse, Djiku, Argoumom - Fajr, Oniangué, Peeters (Deminguet, 80e) - Beauvue, Crivelli (Tchokounté, 62e), Ninga (Bammou, 62e). Entraîneur : Fabien Mercadal.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE