Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Zénith-Bordeaux (2-1)

Le Zénith enterre un peu plus Bordeaux

Volontaires et parfois même séduisants, les Bordelais ont malgré tout fini par s'incliner en Russie sur la pelouse d'un Zénith plus réaliste (2-1). L'ouverture du score de Jimmy Briand et le penalty sorti par Costil n'ont pas évité à Bordeaux une troisième défaite en autant de rencontres, qui condamne presque déjà définitivement les Girondins dans cette Ligue Europa.

Modififié

Zénith Saint-Pétersbourg 2-1 Bordeaux

Buts : Dzyuba (40e), Kuzyaev (84e) pour le Zénith // Briand (25e) pour Bordeaux

Ils étaient peu nombreux, ceux qui voyaient Bordeaux repartir de Saint-Pétersbourg avec le sentiment du devoir accompli. Il faut dire que sur la pelouse d'un Zénith invincible en Ligue Europa chez lui, qui fait office de favori du groupe C, cela ne semblait pas totalement ubuesque. Alors Bordeaux s'est battu, a ouvert le score et a tenté de résister. En vain. Une perte de balle de Koundé, une contre-attaque éclair conclue par Kuzyaev, et voilà les Girondins qui rentrent de Russie avec les poches vides. Zéro point après trois rencontres, inutile d'en rajouter en affirmant que l'aventure européenne bordelaise est déjà quasiment terminée.

Rennes sombre face à Kiev

Briand par instants


D'entrée de jeu pourtant, les joueurs d'Eric Bedouet font leur maximum pour ne pas donner l'impression de balancer ce fameux match du jeudi soir. Et ça marche plutôt bien. Le trio Kalu-Karamoh-Briand donne le tournis à la défense russe, jusqu'à trouver la faille. Karamoh délivre un bonbon sur la tête de l'ancien Guingampais qui ne se fait pas prier pour tromper Louniov (0-1, 25e). Le Zénith est vexé, et va mettre un petit quart d'heure avant de se reprendre totalement. Le schéma de l'égalisation russe est le même, Artem Dzyuba répond d'un coup de casque à Briand juste avant la mi-temps (1-1, 40e) et redonne un peu de baume au cœur à ses coéquipiers.

Costil est grand, mais ce n'est pas suffisant


Revenus sûrs de leur force, les hommes de Sergueï Semak mettent le bazar dans l'arrière-garde girondine et poussent Pablo à la faute ultime sur Daler Kuzyaev (52e). Dzyuba, en couverture du dernier GQ en Russie, car élu homme de l'année par le magazine, se charge de la sentence, mais tombe sur un Costil inspiré qui repousse sa tentative et maintient Bordeaux en vie. Une question de temps, car même si Bordeaux se reprend, c'est ce même Kuzayev qui viendra éteindre les derniers espoirs des Girondins (2-1, 84e). L'équipe de Ricardo n'est pas encore mathématiquement éliminée, mais nul doute que Younousse Sankharé et ses coéquipiers n'y croient plus vraiment.



Zénith (4-3-3) : Louniov - Mammana, Neto, Ivanović, Nabiullin - Erokhin, Paredes, Kuzyaev - Mak (Shatov, 75e), Dzyuba, Driussi (Ozdoev, 87e). Entraîneur : Sergueï Semak.


Bordeaux (4-3-3) : Costil - Lewczuk, Koundé, Pablo, Poundjé - Tchouaméni, Otavio, Sankharé - Kalu, Briand (De Préville, 78e), Karamoh (Youssouf, 66e). Entraîneur : Eric Bedouet.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa



    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C3 - J3 - Trois clubs français, trois défaites : bravo les gars !




    Dans cet article


    Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24
    À lire ensuite
    La Lazio enfonce l'OM