Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Cristiano Ronaldo a-t-il eu raison de quitter le terrain contre la Serbie ?

Une question, deux points de vue : aujourd'hui, Alexandre Aflalo et Nicolas Jucha s'écharpent sur le geste d'humeur de Cristiano Ronaldo, qui a quitté le terrain après s'être vu refuser un but totalement valide dans les arrêts de jeu du match contre la Serbie. Jugeote, mauvaise foi, méchanceté et arguments bien pesés, tous les coups sont permis. Surtout ceux en dessous de la ceinture.

Modififié

C'est un geste puéril et déplacé

Par Alexandre Aflalo

Parce que l’arbitre a toujours raison, même quand il a tort


Perso, c’est vraiment la toute première chose qu’on m’a apprise quand j’ai foutu un pied sur un terrain de football. Alors je veux bien qu’on ait fait nos gammes dans deux pays différents, mais cette règle paraît quand même assez universelle : l’arbitre a TOUJOURS raison. Toujours. Même quand il fait une erreur manifeste qui peut s’apparenter à une injustice, l’arbitre est l’autorité suprême sur un terrain de football, et il faut la respecter. Or, Cristiano Ronaldo l’a ostensiblement méprisée avec son geste. La réaction du Portugais à cette décision, certes mauvaise, est beaucoup plus grave qu’une simple contestation un peu zélée : c’est un refus de reconnaître la légitimité de l’arbitre. Une façon de dire « si c’est comme ça, moi, je ne joue plus » . C’est une réaction de gamin, un caprice indigne d’un immense professionnel comme le bon Cristiano.

Jeter son brassard, ce n’est pas anodin


Plus que le fait de quitter le terrain, c’est le jet de brassard de Cristiano Ronaldo qui m’a surpris. Ou, plutôt, l’accumulation des deux. Cristiano qui jette son brassard en quittant le terrain, ça rappelle forcément les jets de maillot de Mateja Kežman ou d’Éric Cantona. Avec une symbolique forte : ta rage, ton émotion, te fait rejeter ton équipe et tes responsabilités. Le brassard n’est pas qu’un bout de tissu qui met en valeur ton biceps, Cristiano, il te confère un rôle, un devoir d’exemplarité, un certain état d’esprit collectif, une responsabilité vis-à-vis de tes coéquipiers que tu dois mener. Jeter ton brassard, c’est renvoyer l’image d’un capitaine de navire qui quitte la barre à la moindre contrariété, en disant à ses moussaillons : « Démerdez-vous ! » Si l’image égoïste du Portugais est souvent injustifiée, surfaite, ce geste-là trahit une autolâtrie inouïe, et surtout un abandon total du collectif.

Parce que si tout le monde réagissait comme ça, on ferait comment ?


Finalement, le plus ridicule avec cette réaction d’humeur, c’est sans doute le contexte dans lequel elle s’est produite. Ce n’était que le deuxième match de qualification à la Coupe du monde d’une phase de groupes qui en comptera dix. C’était certes contre un concurrent à la première place, mais dans un groupe largement à la portée du Portugal, qui aura pléthore d’occasions de se refaire. Est-ce que l’enjeu méritait vraiment une telle explosion ? On aurait dit qu’il s’était fait refuser un but décisif en finale de Ligue des champions. Certains y verront un esprit compétitif à toute épreuve, j’y vois beaucoup de ridicule et de bruit pour pas grand-chose. Des décisions arbitrales injustes, il y en a des dizaines toutes les semaines. Vous imaginez si tout le monde se barrait du terrain pour un oui ou pour un non ? Qu’est-ce qui fait croire à Ronaldo que son petit cas l’autorise à quitter le terrain et à bafouer les valeurs de ce sport ? « Se lever et se barrer » comme Adèle Haenel pourquoi pas, mais que ce soit pour une raison qui en vaille vraiment la peine. Et puis par ailleurs, on devrait être content : sans la VAR, sans la goal-line technology, l’arbitre a, et on en avait perdu l’habitude, pris une décision basée seulement sur ses deux yeux et sur son jugement. Une décision imparfaite, mais humaine, et surtout assumée, de celles qui ont fait jadis le sel de ce sport.

Alexandre Aflalo
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
5.6Moyenne de 262 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Je ne veux pas faire la balance, mais sachez que Nicolas a été l'un des premiers à se procurer un caleçon CR7 lorsque la collection est sortie. Difficile de faire moins impartial.



Un geste pour se rapprocher du peuple

Par Nicolas Jucha

Ronaldo ne veut pas être un dieu vivant


Il a marqué plus de buts en matchs officiels que quiconque, remporté cinq Ligues des champions, cinq Ballons d'or, tous les championnats où il a évolué sauf celui du Portugal. Le tout en préservant, à 36 ans, sa masse grasse à 7%. En clair, Cristiano Ronaldo a une maîtrise ultime de son corps et de ses émotions. Sauf que le Portugais, parangon de modestie, préfère laisser au commun des mortels l'illusion qu'il est imparfait. Ce pétage de durite à la fin de Serbie-Portugal n'en était pas un, simplement un immense jeu d'acteur - un indice sur sa future reconversion ? - pour montrer à l'arbitre du match le ressenti psychologique du supporter portugais lambda. Et accessoirement des victimes collatérales, les parieurs qui avaient misé sur son pion décisif.

Que celui n'a jamais fait de caca nerveux...


Soyons clair, au sein du tribunal médiatique qui accable Cristiano Ronaldo aujourd'hui, combien d'inquisiteurs n'ont jamais pété le moindre câble ? Insultes envers la maman de l'entraîneur de son équipe de cœur, rage quit après une énième défaite contre un pote à FIFA, PES ou Animal Crossing, pire, dispute avec sa moitié à propos de l'identité de celui qui doit sortir les poubelles... Chaque jour, des milliards d'humain craquent nerveusement comme CR7 a pu le faire - en apparence, hein - contre la Serbie. Certains esprits mal intentionnés - voire intellectuellement malhonnêtes - vont parler de non-respect du collectif, de la fonction de capitaine ou même du football. Et pourquoi pas de crime contre l'humanité tant qu'on y est ? Ronaldo n'est qu'un homme, avec de gros muscles et un petit cœur qui bat...

Parce qu'il est anti-VAR et aime la ponctualité


Et si CR7 était tout simplement un défenseur du football à l'ancienne, et que ce but refusé l'avait indigné parce qu'il faisait le jeu des pro-VAR ? De plus, au moment de quitter la pelouse, le temps réglementaire était dépassé depuis quatre minutes, quand l'arbitre avait indiqué trois minutes d'arrêts de jeu. Non, Ronaldo n'est pas un enfant capricieux, c'est un homme qui ne plaisante pas avec la ponctualité.

Nicolas Jucha
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
4.2Moyenne de 229 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Alexandre Aflalo se retranche derrière des sous-vêtements alors qu'il se fournit exclusivement chez Kahmo Sutra, la marque de Mathieu Valbuena. Petit, comme son argumentaire...


Par Alexandre Aflalo et Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 09:08 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 2