Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juve-Roma (1-3)

La Roma fait casquer la Juve

Face à une Roma assurée de sa cinquième place au coup d'envoi, la Juve n'a même pas jugé bon de se rassurer avant son 8e de finale retour de C1 contre Lyon, dans une semaine. Pire : elle a trouvé le moyen de concéder une défaite sèche et d'encaisser 3 buts après avoir ouvert le score. Quant à ses lancinantes lacunes dans le jeu, elles n'ont pas disparu, bien au contraire. Triste fin de championnat pour un champion décidément bien pâle.

Modififié

Juventus 1-3 Roma

Buts : Higuaín (5e) pour la Juventus // Kalinić (23e), Perotti (44e sp, 53e) pour la Roma

L'histoire aurait été belle. Elle aurait été une ode à la pugnacité, à la persévérance, à la résilience. 36e minute : à la suite d'un corner de la Roma repoussé par Szczęsny, Riccardo Calafiori arme sa volée à hauteur de hanche et envoie une émeraude d'une pureté absolue dans la lucarne adverse. Il y a un peu moins de deux ans, le jeune louveteau alors âgé de 16 piges était pourtant donné perdu pour le football, brisé par une infâme blessure qui lui avait rompu tous les ligaments du genou. 22 mois plus tard, Calafiori ne s'est pas contenté de réapprendre à marcher : le voilà qui croit marquer pour son premier match avec les pros, en Serie A, face à la grande Juventus de Turin. Quelques secondes de pure extase... que l'arbitre central anéantit brutalement : son assistant lui a signalé que le corner avait franchi la ligne de but et n'est donc pas valide. Douche froide pour Calafiori. Mais comme ce gamin est visiblement fait d'un autre bois, il ne lui faut pas plus de huit minutes pour se remettre en selle et repartir de plus belle alors que le score est de 1-1 : crochet sur Danilo dans la surface, penalty provoqué, 2-1 pour la Roma, qui ne sera plus rattrapée, et accentuera même son avance. Merci pour ce moment, Riccardo.

Le doublé de Perotti


Et l'histoire n'en est rendue que plus belle par son côté inattendu. 5e minute de jeu : la Juve prend déjà les commandes grâce à Higuaín, buteur de près à la suite d'une remise délicieuse de Rabiot sur corner (5e, 1-0). Cette Juve-là n'est évidemment pas à l'abri d'une mauvaise surprise, mais face à une Louve qui n'a plus rien à jouer et qui a envoyé ses seconds couteaux à l'Allianz Arena, on se dit que les locaux peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Erreur : c'est plutôt l'Olympique lyonnais qui peut pioncer tranquille, à une semaine du 8e de finale retour de C1 contre la Vieille Dame. Cette dernière, bien que remaniée elle aussi et privée d'un Cristiano Ronaldo préservé, a une nouvelle fois fait étalage de ses grosses carences actuelles : pas de créativité, pas de mouvement, pas de sérénité derrière. La Roma, ainsi, n'a même pas à pousser pour trouver l'égalisation, grattée par Kalinić d'une tête sur corner (23e, 1-1). La suite est connue : le spécialiste des penaltys Perotti fait fructifier l'opiniâtreté de Califiori (2-1, 44e) et voilà comment on retourne une Juve de ce faible standing sans même avoir à forcer.


Après la mi-temps, l'orage continue de gronder de plus belle et nulle doute que les Bianconeri préfèrent cela à la bronca que n'aurait pas manqué de lui réserver ses tifosi. Car ce ne sont pas les hommes de Maurizio Sarri qui daignent se réveiller, mais bel et bien ceux de Paulo Fonseca qui continuent leur forcing. Szczęsny est obligé de claquer la superbe volée de Kalinić (49e), mais le Polonais ne pourra rien devant Perotti, qui signe un doublé pépère à la suite d'un rush en solitaire du mastoc Zaniolo (53e, 1-3). Si la Juve fait semblant d'y mettre du sien et se rapproche des cages du débutant Fuzato, touchant même le poteau par l'entrant Ramsey à l'heure de jeu, le cœur et les qualités n'y sont pas. Drôle de fin d'exercice, et drôle de manière de préparer un 8e de finale retour de C1. Lyon peut sourire.




Juventus (4-3-3) : Szczęsny (72e, Pinsoglio) - Danilo, Rugani, Bonucci (51e, Demiral), Frabotta - Muratore, Matuidi, Rabiot (51e, Ramsey) - Bernardeschi (72e, Olivieri), Higuaín (79e, Vrioni), Zanimacchia. Entraîneur : Maurizio Sarri.

Roma (3-4-2-1) : Fuzato - Ibañez (56e, Jesus), Smalling, Fazio - Zappacosta, Villar, Cristante (56e, Santon), Calafiori - Zaniolo (56e, Ünder), Perotti (73e, Kluivert) - Kalinić. Entraîneur : Paulo Fonseca.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 17:37 La LFP dévoile son protocole sanitaire 8 Hier à 16:43 Donadoni quitte son poste d'entraîneur de Shenzhen 5
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 12:42 Sturridge espère un come-back en Premier League 3
    Hier à 12:25 Ciro Immobile veut rester à vie à la Lazio 9 Hier à 10:55 Le gouvernement écossais menace (déjà) d'arrêter le championnat 7
    À lire ensuite
    L'Inter croque l'Atalanta