Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FC Barcelone-Inter

Icardi, l'éclipse barcelonaise

Avant de devenir co-meilleur buteur de la Serie A 2017-2018, Mauro Icardi est passé par différentes étapes pour atteindre les hautes cimes du football. Parmi elles, son passage de trois ans au FC Barcelone entre 2008 et 2011. Sept ans plus tard, le capitaine de l’Inter va fouler pour la première fois la pelouse du Camp Nou. Attention danger.

Modififié
Les yeux revolver, Mauro Icardi ne fait aucun détour au moment d’évoquer avec franchise ses points de contrôle acquis en cours de route. « J’aurais pu jouer avec l’Espagne ou l’Italie, mais j’ai toujours voulu jouer pour l’Argentine, explique le capitaine de l’Inter pour le magazine italien Undici. Et je l’ai réussi. C’était difficile, mais j’ai atteint cet objectif. » Aussi ambitieux que talentueux, le buteur de l’Internazionale s’est mis au diapason pour enfiler les pions à partir de son passage à l’UD Vecindario, aux Îles Canaries. À l’été 2008, le natif de Rosario a l’embarras du choix, pisté par des clubs prestigieux comme le Real Madrid, Valence, le FC Séville, La Corogne, Arsenal ou Liverpool. Ignorant tout cela, Icardi va rentrer dans l’une des meilleures écoles de football au monde : La Masia de Barcelone. Une période durant laquelle le joueur va apprendre qu'entrer dans la cour des grands ne signifie pas encore le devenir.

Chasse aux buts, Deulofeu et le concurrent Etock


Au sein de La Masia, l’Argentin voit déjà défiler à cette époque la tornade Lionel Messi dans l’équipe de Pep Guardiola. Son heure doit attendre. Installé dans un environnement qui l’éloigne pour la première fois de sa famille du haut de ses 15 ans, Icardi possède un contrat de cinq ans avec le Barça. Un statut d’apprenti auquel le buteur s’adapte vite : 20 buts pour sa première saison chez les Juvenil B, puis un titre de meilleur buteur de sa catégorie l’année suivante. En début de saison 2010-2011, Óscar García le prend alors sous son aile dans l'équipe des Juvenil A. « Icardi était dans la lignée de ce qu’il démontre aujourd’hui, affirme l’ancien entraîneur de l’AS Saint-Étienne. C’était un pur neuf qui ne jouait jamais sur les ailes, un joueur de surface excellent de la tête et ambidextre. Dès qu’il y avait un ballon dans la surface, c’était but ou occasion de but. Physiquement, il était déjà puissant et c’était le plus grand joueur de mon équipe. » Voilà pour la présentation du phénomène alors âgé de 17 ans.


Dans la vie quotidienne, son entraîneur de l’époque décrit un garçon aux antipodes de son étiquette de vilain petit canard émergée à la suite de son histoire d’amour avec Wanda Nara, l’ancienne compagne de Maxi López. « C’était un garçon très ouvert, décrit Óscar García. Bien sûr, il existe des amitiés plus fortes que d’autres... Je me souviens par exemple que dans l’équipe, il était proche de Gerard Deulofeu ou Pepe Palau (aujourd’hui en D4 au CD Eldense, N.D.L.R.). Du point de vue de la discipline, son comportement était excellent. C’était une année où nous n’avions pas connu de transferts, les jeunes se connaissaient bien entre eux. » Avec ses amis, Icardi maintient le même rendement, malgré une concurrence mise en place par García. « Mauro était l’un de mes attaquants favoris, mais il partageait son temps de jeu d’avant-centre avec Gaël Etock (aujourd’hui au FC Riga, N.D.L.R.), un jeune issu de la Samuel Eto’o Academy, confesse Óscar García. Le poste de titulaire changeait entre eux deux. » Si le Camerounais végète aujourd’hui dans l’obscur championnat letton, Icardi a finalement fait son trou ailleurs, conscient qu'il était condamné à se heurter à un énorme embouteillage pour le poste d'avant-centre du Barça.

Óscar García : « Imaginer Icardi avant-centre du Barça était impossible »


Au courant de la situation délicate vécue par Icardi, la Sampdoria passe à l’offensive avec un prêt de six mois, avec à la clé une option d’achat de 400 000 euros qui sera évidemment levée. « Son choix n’était pas surprenant, avoue Óscar García. Mauro est venu me voir pour m’expliquer la situation, l’offre de la Sampdoria et les perspectives d’avenir offertes. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est d’aider le joueur à ce que cette nouvelle étape démarre dans les meilleures conditions possibles. J’étais heureux pour lui, vraiment. Et puis le Barça devait être aussi satisfait d’obtenir une compensation financière. Pour un joueur de son âge, c’était une chose plutôt rare... » Rare, comme le talent d’Icardi dont les facultés n’auront jamais bénéficié au Barça de Messi. Là encore, Óscar García y voit une explication logique : « Au Barça, Mauro s’est rendu compte qu’un avenir en équipe réserve était compromis. L’équipe première, ce n’était même pas la peine de l’envisager. Dans toutes les époques, le Barça s’est toujours construit à l’aide d’une superstar en avant-centre : Romário, Ronaldo, Sonny Anderson, Kluivert, Saviola, Eto’o, Suárez... Ces joueurs étaient déjà des stars mondiales. Dès lors, imaginer Icardi avant-centre du Barça était juste impossible. »


Suivre un destin à la Bojan Krkić était de toute façon loin de la perspective d’avenir envisagée par Icardi, qui laisse un certain vide au moment de quitter Barcelone pour Gênes. « Le fait de nous retrouver en cours de saison avec la perte d’un joueur de son calibre était problématique, se souvient Óscar García. Nous n’avions aucun autre joueur de son profil, notamment dans le jeu aérien. À partir de ce moment-là, nous avons joué avec Rafinha en faux numéro neuf. » Un changement tactique fidèle à l’ère de Pep Guardiola au Barça, symbole d'une période où Icardi aura observé le Camp Nou de loin, sans avoir l’opportunité d’y marquer un seul but. « Sa motivation contre le Barça sera énorme, imagine Óscar García. Il va avoir le désir de montrer au Camp Nou le joueur qu’il est devenu, ce sera un sentiment spécial parce que c’est la première fois qu’il affrontera le Barça. » Avec, dans le fond, un certain goût d’inachevé.

Par Antoine Donnarieix Propos d'Óscar García recueillis par AD.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 24 il y a 2 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 89 il y a 3 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 9

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 7
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 24 Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1