Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Résumé

Dijon et Montpellier cartonnent, Rennes et Angers assurent

Il ne faisait pas bon être outsider, cet après-midi.

Modififié

Dijon 5-0 Nîmes

Buts : Cadiz (18e sp), Mavididi (75e et 89e), Chouiar (79e), Ecuele Manga (86e) pour Dijon

Partout, la logique a été respectée. Le match le plus indécis a priori se déroulait sur la pelouse de Gaston-Gérard. Mais les Dijonnais se sont épargné une fin de match stressante en rentrant quatre buts aux jeunes Nîmois dans le dernier quart d'heure. Mention spéciale à Mavididi, à l'ouverture et à la fermeture de ce quart d'heure américain. En face, les Nîmois, 22 ans de moyenne d'âge au coup d'envoi, étaient trop tendres. Le penalty tiré tranquillement par Cadiz en début de match les avait obligés à courir après le score. Mavididi et consorts leur ont épargné 15 dernières minutes de fatigue inutile.


Montpellier 5-0 Caen

Buts : Savanier (24e sp), Laborde (37e), Delort (40e, 64e), Mollet (59e) pour Montpellier

Autre gifle collée par les receveurs du côté de Montpellier. Mais les Caennais, eux, n'ont pas eu grand-chose à espérer en seconde période. Avec trois buts de retard et un homme en moins, c'était quasiment mission impossible pour les hommes de Pascal Dupraz. Pourtant, un homme aurait pu tout changer : Jessy Pi. En touchant le poteau à 0-0, puis en étant expulsé pour deux cartons jaunes en dix minutes, le capitaine caennais a été le grand bonhomme de la première période. Il a tout de même eu le temps de voir Savanier transformer un penalty bêtement concédé, et Laborde et Delort montrer toute la complicité de leur association. Depuis les vestiaires, il sera impuissant face au quatuor offensif montpelliérain, dont tous les membres ont été décisifs. Ils sont là, les quatre fantastiques.


(N2) Rouen 1-4 Angers

Buts : Sidibé (13e) pour Rouen // Alioui (5e), El-Melali (19e, 23e), Bahoken (81e)

Ils en ont rêvé... ils ne l'ont pas fait. Les Rouennais la voulaient, cette qualif' dans leur stade Robert-Diochon. Las, en dépit d'un engagement sans faille, les hommes de David Giguel n'ont pas fait le poids face au réalisme angevin. Ils y ont cru quand Sidibé a mis tout son cœur pour allumer un second ballon au fond des filets. Mais se sont fait punir sur trois situations quasiment identiques : un long ballon dans l'axe, une remise, une frappe, un but. Mention spéciale au doublé signé El-Melali, d'une jolie reprise et d'une frappe clinique dans un but déserté par un Monteiro aux fraises. Voilà, c'est fini pour Rouen. Dembi ou pas.



Athlético Marseille 0-2 Stade rennais

Buts : Traoré (29e), Raphinha (45e+2) pour Rennes

Premier commencé, dernier terminé : des supporters agités ont interrompu le match le temps d'une dizaine de minutes. Ce qui a permis, et ce n'est pas rien, de voir Mamadou Niang sur un terrain de foot. Mais ce n'était, pour le directeur sportif de l'Athlético, que pour inviter ses supporters à rester calmes. Chose qu'ils ont faite, en échange de quoi Driss Zidane leur a offert une roulette. Oui, le neveu du double Z, entré en même temps que deux coéquipiers et deux Rennais (Niang et Camavinga, excusez du peu) à un petit quart d'heure du terme. L'essentiel des jeux était fait depuis le but du break signé Raphinha, qui a fait très mal aux locaux juste avant la pause. Bien entrés dans leur match, ils s'étaient déjà fait punir par une demi-volée fouettée façon Pavard, signée Traoré à la demi-heure. Deux flèches encaissées en une mi-temps, c'en était trop pour les hommes de Farid Fouzari. Le tenant du titre, lui, reste en course.

  • Résultats de la Coupe de France 2019-2020 EC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 18:05 La Ligue des Pays de la Loire condamne l'agression d'un arbitre en U18 3
    Hier à 16:04 Un coach de MLS démissionne après un incident raciste 39 Hier à 15:59 L'audit caché sur les abus au sein de la FIFA 13 Hier à 14:29 Inscris-toi à la 2e soirée quiz So Foot x Opta Jean 1
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 12:49 CHAN : on connaît les quatre groupes 11
    Hier à 11:05 Un joueur de district suspendu cinq ans pour avoir mordu le sexe de son adversaire 84 Hier à 09:27 Aulas envisage d'attaquer beIN Sports 69 Hier à 06:34 Canto, Ronaldo 97, PSG... découvrez la nouvelle collection photos! 5