S’abonner au mag
  • Serie A
  • J2
  • Sampdoria 0-0 Juventus

La Juventus à l’arrêt contre la Sampdoria

AF
La Juventus à l’arrêt contre la Sampdoria

Sampdoria 0-0 Juventus

Il y avait de la soupe au menu ce lundi soir.

Si un match pouvait résumer les plaintes des supporters de la Juve des dernières saisons, ce serait bien celui-ci. Avec un système assez difficile à lire, tant les joueurs semblaient ne pas comprendre leur position ni comment interagir avec leurs coéquipiers, Allegri a encore une fois ravivé les doutes quant à sa capacité à mener une équipe offensive. Et la défense bianconera a bien failli être punie dès la sixième minute, quand Sabiti, d’un joli geste au milieu de terrain, se met dans les meilleures conditions pour envoyer un caviar à Léris. Malheureusement pour le Français, sa tentative est touchée par Perin qui dévie le ballon sur la barre. S’ensuivront quelques occasions pour Cuadrado en solo (15e) puis Kostić, qui a essayé de mener l’attaque à plusieurs reprises (22e, 37e), sans grande réussite.

La seconde période commence sur un rythme un peu plus soutenu, et s’emballe même à l’entrée du jeune Miretti à l’heure de jeu. Le milieu de 19 ans grappille un beau ballon qu’il parvient à transmettre à Vlahović, qui passe en retrait pour Rabiot. Les nuages semblent se dissiper quand l’ancien Parisien envoie la balle au fond, mais l’arbitre annule le but : Vlahović était hors jeu (65e). Puis la mèche s’est encore une fois éteinte, et presque plus rien ne viendra inquiéter Audero dans ses cages. Seul Kostić, le plus en jambes côté Juve, lui adjugera une dernière frayeur (90e+2). Perin avait lui aussi eu droit à un ultime frisson quand la frappe de Verre est passée juste à côté de son poteau (88e). Le tableau d’affichage ne bougera pas d’un pixel : la Vieille Dame a encore du travail.

Qu’il semble loin, le match-fleuve de la semaine dernière où tout marchait comme sur des roulettes pour les Juventini. Vivement le retour de Di María, pour redonner un peu de couleurs à ces Bianconeri.


Sampdoria (4-1-4-1) : Audero – Bereszyński, Ferrari, Colley, Augello (Murru, 73e) – Vieira (Depaoli, 78e) – Léris, Rincón (Verre, 68e), Sabiri, Đuričić (Villar, 73e) – Caputo (Quagliarella, 79e). Entraîneur : Marco Giampaolo.

Juventus (4-3-3) : Perin – Danilo, Bremer, Rugani, Alex Sandro (De Sciglio, 46e) – McKennie (Moretti, 62e), Locatelli (Rovella, 85e), Rabiot – Cuadrado (Kean, 76e), Vlahović, Kostić. Entraîneur : Massimilano Allegri.

Résultats et classement de Serie A
Dans cet article :
Dans cet article :

AF

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Juventus

ÍA