S’abonner au mag
  • International -Euro 2016
  • Éliminatoires
  • Italie/Malte (1-0)

Une impure Italie bat Malte

Par Hadrien Mathoux
Une impure Italie bat Malte

Longtemps, les Italiens ont cru à la catastrophe au stade Artemio-Franchi : incapable de créer du jeu face aux Maltais regroupés derrière, la Squadra Azzurra a dû s'en remettre au vice pour gagner.

Italie 1 – 0 Malte

But : Pellè (69e) pour l’Italie

Depuis 68 minutes, l’Italie est en pleine galère. Butant sans relâche sur la muraille maltaise, les Transalpins ont donc décidé de raviver les clichés en s’offrant une victoire à l’italienne : Candreva centre, le ballon passe devant le gardien maltais qui se troue totalement, et Graziano Pellè reprend… de la main, pour délivrer ses partenaires en ouvrant le score. L’action est si confuse que ni les arbitres ni les Maltais n’ont vu le geste furtif de l’attaquant de Southampton, qui ne s’y trompe pas en célébrant modestement son but avec un sourire plein de malice.

La Squadra en galère

Avant cela, les hommes d’Antonio Conte se sont dangereusement rapprochés d’un accident industriel majeur, peinant à franchir la défense de Malte. Les joueurs du sélectionneur italien Pietro Ghedin ont décidé de fermer les vannes, et ont bien appris leurs leçons de catenaccio. Au programme ce soir à Florence pour la Squadra Azzurra : un mur disposé en 5-3-2, désireux de conserver à tout prix son but inviolé et de jouer les coups à fond. C’est ainsi que l’on arrive à une situation où la sélection italienne se retrouve bloquée face à une formation dont les joueurs évoluent tous, à deux exceptions près, dans le championnat local.

Conte avait pourtant aligné un milieu plein de promesses, en associant le regista mythique Andrea Pirlo avec son successeur désigné, Marco Verratti, dans une position de relayeur. Ajoutés au néo-Milanais Bertolacci, ces deux joyaux devaient garantir le contrôle du milieu aux Azzurri. Ce qui fut le cas, évidemment : alors que les Maltais décidèrent dès le début du match d’abandonner la possession à l’Italie, l’enjeu de contrôle avait disparu pour les Transalpins. N’en restait qu’un autre, essentiel celui-ci : la création. Et dans ce domaine-là, les Italiens ont eu un mal fou à contrarier la 159e nation au classement FIFA. Misant trop sur les déviations de Pellè devant, Eder et Gabbiadini se sont peu montrés, alors que Pirlo et Verratti se retrouvaient sans pressing, sans adversaire direct, leur immense talent étant dilué dans des conditions tactiques peu adaptées.

Trois points, et puis c’est tout

L’Italie s’en est donc remise à des éclairs, avec une frappe de Bertolacci (35e), une autre d’Eder (39e), une barre transversale touchée par Gabbiadini (58e) ou un coup franc malicieusement joué à deux par Pirlo avec Darmian (51e). Mais tout ceci était très insuffisant, alors que les hommes de Conte s’étaient fait très peur en première période sur un tir juste à côté du très remuant Effiong. Finalement, il a donc fallu compter sur le bras de Pellè pour s’offrir les trois points et revenir à hauteur de la Croatie en tête du groupe. Il n’en reste pas moins que la pauvreté du jeu déployé et l’image d’une Squadra Azzurra défendant fébrilement son avantage face aux maigres assauts maltais en fin de match ne rassureront pas les tifosi italiens.

Par Hadrien Mathoux

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine