S’abonner au mag
  • Espagne
  • Osasuna

Osasuna : Roberto Torres, capitaine un jour, capitaine toujours

Par Jérémy Lequatre-Garat

Samedi dernier, Osasuna s’inclinait contre le Real Madrid (1-2) en finale de la Coupe du Roi. La tête haute, le club de Pampelune pouvait compter sur le soutien de Roberto Torres. L’ex-capitaine a fait le déplacement avec ses anciens coéquipiers. Comme si son club de Foolad (Iran) ne jouait pas ce week-end...

Osasuna : Roberto Torres, capitaine un jour, capitaine toujours

Et si Roberto Torres n’était jamais parti ? C’est l’impression que le milieu de terrain a laissé vendredi dernier, grimpant à bord du Fokker F100 reliant Pampelune à Séville. Arborant fièrement le polo et le short d’Osasuna, le joueur de 34 ans a surpris bon nombre de supporters du club navarrais. Et pour cause, Roberto Torres n’est plus membre de l’effectif depuis janvier. Défendant désormais les couleurs du Foolad, il a choisi de faire le déplacement alors même que sa nouvelle formation jouait ce week-end. Mais après dix-huit années passées à Osasuna, Roberto Torres a la tête ailleurs. L’ancien capitaine ne pouvait pas manquer ce rendez-vous historique. Une finale de Coupe, ce n’est pas rien. D’autant plus pour un club qui, il y a encore huit ans, luttait pour ne pas être relégué en troisième division.

Alors que tout laissait présager qu’il finirait sa carrière là où elle a commencé, Roberto Torres a fait le choix de l’exotique avec un départ en Iran. Arrivé à Osasuna à dix-sept ans, Roberto Torres a attendu patiemment avant d’acquérir une place de choix dans l’effectif. Brillant avec la réserve, où il a marqué une vingtaine de buts pour 132 matchs disputés, le natif du village d’Arre a fini par devenir indiscutable fin 2013. En juin, il inscrit par ailleurs son premier but avec le maillot rouge, lors d’une défaite contre le Real Madrid au Santiago-Bernabéu (4-2).

Une finale qu’il méritait de jouer

Dix ans plus tard, ce 6 mai 2023, c’est face à cette même équipe qu’Osasuna tenta de marquer l’histoire. Car mis à part quatre titres de champion de deuxième division espagnole, l’équipe de Pampelune affiche une armoire à trophées des plus vides. Pour sa première finale de Coupe du Roi en 2005, Osasuna avait bien failli réaliser l’exploit en égalisant dans le temps additionnel. Mais Dani Martín redonna l’avantage et un trophée au Real Betis (1-2, 115e). Roberto Torres rejoindra le centre de formation d’Osasuna l’année suivante. Sans jamais avoir l’occasion de disputer une telle rencontre. Il a pourtant participé aux deux premiers tours de l’édition 2023, délivrant au passage trois passes décisives. « Je peux rester le meilleur passeur de la compétition en ayant joué deux matchs. Alors, attention ! », souriait le milieu de terrain sur la chaîne Twitch de DAZN.

Quelques jours avant la grande rencontre, Roberto Torres affichait également sa confiance dans une équipe « capable de tout ». « Je pense que ça va être un match très difficile, encore plus quand tu joues contre le Real Madrid. Je ne sais pas si c’est mon cœur ou ma tête qui parle, mais j’ai un bon pressentiment », rassurait-il. Finalement, les Merengues se sont imposés par deux buts à un, et Osasuna devra attendre l’année prochaine pour espérer une nouvelle finale. Présent dans les tribunes, Roberto Torres n’a rien pu faire pour empêcher Vinícius de le dépasser au classement des meilleurs passeurs. Le Brésilien a offert un super centre à Rodrygo dès la 2e minute de jeu.

Attiré en Iran par une vieille connaissance

Ayant repris le n°10 de Patxi Puñal – son « idole », comme il l’a toujours confié – avant de devenir à son tour une légende d’Osasuna, Roberto Torres vivait néanmoins une saison compliquée en Liga. Quelques rares apparitions en championnat, à peine une dizaine de minutes jouées. La Coupe lui servait de bouffée d’oxygène, pendant laquelle il retrouvait son brassard de capitaine contre de petites formations. Ayant compris que sa place n’était plus dans une équipe du haut niveau, Roberto Torres a fait le choix de l’exil pour jouer au foot. Bien influencé par un certain Javad Nekounam.

Passé par la Navarre à deux reprises, Nekounam frôle la barre des 200 matchs disputés sous le maillot des Gorritxoak. Devenu entraîneur dans son Iran natal dès la fin de sa carrière en 2016, l’ancien milieu défensif a pris les commandes du Foolad Khuzestan trois ans plus tard. Roberto Torres était lié à Osasuna jusqu’en juin 2023, mais n’a, avec l’aide de son ancien coéquipier, eu aucun mal à négocier un départ anticipé. Toujours titulaire malgré la démission de Nekounam, le Navarrais a déjà planté deux buts et autant de passes décisives. Son premier match en Iran s’est d’ailleurs soldé par une puissante volée en pleine lucarne. Pendant son absence, le Foolad s’est incliné sur la pelouse de Zob Ahan (2-0). La grogne se fait entendre à Ahvaz, où les supporters réclament le départ du nouveau coach Alireza Mansourian. Roberto Torres était loin de tout cela, le temps d’une finale.

Le Bayern a besoin de son Kane pour marcher

Par Jérémy Lequatre-Garat

À lire aussi
Logo de l'équipe Real Sociedad
Achraf HAKIMI of PSG and Robin LE NORMAND of Real Sociedad during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Achraf HAKIMI of PSG and Robin LE NORMAND of Real Sociedad during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • C1
  • 8es
  • Real Sociedad-PSG
Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »

Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »

Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine