• Angleterre
  • Premier League
  • 4e journée
  • ManCity/Watford (2-0)

Manchester City facile face à Watford

Par Gaspard Manet

Face au promu, Watford, Manchester City n'a pas tremblé et s'est imposé, 2-0, enchaînant un quatrième succès consécutif. Sacré début de saison !

Manchester City 2-0 Watford

Buts : Sterling (47e), Fernandinho (56e) pour les Citizens

Il a bien choisi son moment. Quelques heures après que l’arrivée de Kevin De Bruyne à Manchester City est devenue quasiment officielle, Raheem Sterling a décidé qu’il était temps de faire parler de lui. Alors que son équipe galère depuis 47 minutes pour tenter de percer le verrou de Watford, l’ancien joueur de Liverpool surgit dans la surface des Hornets pour couper à la perfection un centre de Bacary Sagna. Ouverture du score pour City et premier but de Sterling avec son nouveau club. Sans doute le meilleur moyen d’envoyer un message de bienvenue à son futur coéquipier.

Domination stérile

En recevant Watford, sur sa pelouse de l’Etihad Stadium, Manchester City avait bien l’intention de continuer son impressionnant début de saison. Avec trois victoires en autant de journées, huit buts marqués pour zéro encaissé, c’est peu dire que les hommes de Pellegrini font une très grosse impression en ce mois d’août. Face aux Hornets, sans surprise, les Citizens prennent rapidement le contrôle des opérations, monopolisant de façon presque arrogante le ballon. Pour autant, les occasions n’arrivent pas en pagaille et il faut attendre la 20e minute de jeu et un bon coup franc enveloppé de Kolářov pour avoir le premier frisson du match. La domination de City est vraiment sans partage, et les situations chaudes commencent à se multiplier dans la surface de Watford, Gomes devant s’interposer sur une frappe de Sagna (26e), avant de parfaitement dévier une tentative de Sterling (27e). Solides, les Hornets tiennent le coup, et, malgré une dernière frappe en pivot du Kun qui vient flirter avec le poteau gauche de Gomes (38e), les visiteurs regagnent les vestiaires avec la fierté d’avoir gardé leur cage inviolée.

Sterling ouvre son compteur

Après s’être cassé les dents pendant 45 minutes sur les gants de Gomes, les Citizens ne mettent que deux minutes dans cette seconde période pour ouvrir le score. À la réception d’un centre de Sagna, Sterling claque une reprise qui ne laisse aucune chance au gardien de Watford. 1-0 pour City, la machine est lancée. Car, loin de se contenter de ce petit but d’avance, les locaux repartent à l’attaque et Fernandinho parvient à doubler la mise d’une belle frappe croisée du droit dans la surface (56e). En dix minutes, Manchester City vient de briser les espoirs de match nul des visiteurs.

La démonstration continue, Watford ne touchant presque pas un ballon que les Sky Blues font circuler à merveille. Yaya Touré est même tout proche d’inscrire le troisième but, mais sa reprise du gauche passe à quelques centimètres du poteau de Gomes qui n’avait pas esquissé le moindre geste. Sans forcer, les hommes de Pellegrini gèrent tranquillement cette fin de match et s’assurent, sans forcer, une nouvelle victoire. La quatrième en quatre matchs, donc. Et le tout sans prendre le moindre pion. Les autres équipes de Premier League sont prévenues, City n’a pas l’intention de blaguer cette saison.

Par Gaspard Manet


Dernières actus

0
League Cup : Newcastle prend la demie aller à Southampton League Cup : Newcastle prend la demie aller à Southampton

League Cup : Newcastle prend la demie aller à Southampton

League Cup : Newcastle prend la demie aller à Southampton

3
La Lazio humilie Milan La Lazio humilie Milan

La Lazio humilie Milan

La Lazio humilie Milan

4
Le Bayern arrache le nul contre Cologne Le Bayern arrache le nul contre Cologne

Le Bayern arrache le nul contre Cologne

Le Bayern arrache le nul contre Cologne

1
Le RB Leipzig gifle Schalke 04 Le RB Leipzig gifle Schalke 04

Le RB Leipzig gifle Schalke 04

Le RB Leipzig gifle Schalke 04

6
Le but le plus dégueulasse de 2023 Le but le plus dégueulasse de 2023

Le but le plus dégueulasse de 2023

Le but le plus dégueulasse de 2023