S’abonner au mag
  • Foot & Politique

Karl Olive : « Un boycott ne fera pas avancer les droits humains au Qatar »

Propos recueillis par Hugo Lallier et Thomas Morlec
Karl Olive : «<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>Un boycott ne fera pas avancer les droits humains au Qatar<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>»

Fraîchement élu député des Yvelines, Karl Olive a été président de club, arbitre, directeur des sports à Canal+, conseiller avisé du Président Macron et représente la Ligue de football dans les instances sportives. Tant de raisons qui ne l'ont pas empêché de signer une sortie remarquée sur l'organisation du Mondial au Qatar. Celui qui est parvenu à convaincre le board du PSG d’installer son futur centre d’entraînement à Poissy s'explique.

Début août, une de vos sorties sur le Qatar a fait polémique au sujet de la signature d’un partenariat entre Paris et Doha sur la sécurité de la Coupe du monde 2022. Quel est le fond de votre pensée ?La veille de ma connerie, nous avons voté une loi qui protège nos 250 policiers et gendarmes en renfort sur la sécurité de la Coupe du monde au Qatar afin qu’ils soient sous le coup du droit français s’ils font une faute. Sur ce sujet sensible, les oppositions se sont engouffrées dans la polémique. Cette coopération en matière de sûreté date de 2006 et les Jeux asiatiques. Une fois qu’on a voté cette question sur la sécurité, évidemment qu’il faut parler des droits humains. Il est anormal que des ouvriers trouvent la mort dans des chantiers. Ma sortie était inappropriée, injuste et invérifiée. J’ai fait une bêtise et je me sens triste d’être tombé là-dedans. Le mal est fait. Un député ne devrait pas dire ça.

Est-ce à la France d’aider le Qatar dans son organisation du Mondial ?La France a toujours été une puissance d’assistance dans l’organisation de la Coupe du monde. Je préfère que l’expertise de nos gendarmes et nos policiers servent à protéger nos concitoyens lorsqu’ils se rendront dans les stades. C’est valorisant pour notre pays.

Vous comprenez que sa tenue puisse choquer les Français ?Je rappelle qu’en 1978 en Argentine, il y avait une Coupe du monde dans une dictature et qu’il n’y a pas eu de boycott. Il faut être lucide sur la réalité du régime tout en ne tombant pas dans des postures. Je ne crois pas que c’est en boycottant qu’on va faire avancer les droits humains au Qatar. Mieux vaut une relation franche, exigeante, qui respecte aussi la décision qui n’est pas celle de la France mais de la FIFA d’avoir attribué la Coupe du monde au Qatar.

J’aurais aimé que Philipp Lahm mette les actes en face de ses mots lorsqu’il était joueur.

Philipp Lahm, l’ancien capitaine de la Mannschaft, a annoncé qu’il tirait un trait sur la compétition. Pour vous, c’est une sortie hypocrite ? J’aurais aimé que ce joueur exceptionnel mette les actes en face de ses mots lorsqu’il était joueur. Je regrette qu’il n’ait pas eu ce genre de sortie pendant sa carrière. À ma connaissance, seul un joueur a clairement exprimé son souhait de ne pas jouer à une Coupe du monde pour des questions morales, c’est Dominique Rocheteau. Michel Hidalgo l’a finalement convaincu de participer en faisant le distinguo entre « cautionner le régime dictatorial argentin » et « soutenir le mouvement de la jeunesse mondiale » qui s’enthousiasmait autour de la fête qu’allait être la compétition.

Vous êtes un proche d’Emmanuel Macron, vous l’avez même fait enfiler un short pour un match du Variétés Club de France. On dit même que vous êtes le conseiller officieux du président sur les questions de football. Qu’en est-il de votre influence ? Ce serait un bien grand mot de dire que je suis celui qui va faire varier les positions du Président. En revanche, on aime échanger sur le sport, on est très complice et je lui suggère des positions, je lui dis deux-trois petites choses…

Concrètement, ça veut dire quoi ?Je lui fais quelques petites fiches. Par exemple, Stéphanie Frappart a arbitré la finale de la Coupe de France, début juillet et Emmanuel Macron serre toujours la pince des acteurs du match. Il se trouve que je suis un ancien arbitre officiel, donc j’ai trouvé son contact, j’ai fait quelques recherches et briefé modestement le Président afin qu’il puisse lui dire la petite phrase qui va bien lors de leur rencontre. Je fais aussi jouer mon réseau pour aider à la mise en application de certaines de ses idées.

Vous avez choisi de rallier les rangs macronistes en candidatant puis en devenant député dans la 12e circonscription des Yvelines. À l’Assemblée nationale, on parle football ? Globalement, on a des députés qui aiment le sport. Je vais m’occuper de l’équipe de football de l’Assemblée. Je vais être l’un des trois capitaines avec Pierre-Henri Dumont (LR) et Marietta Karamanli (NUPES). Le premier match est fixé le 28 septembre contre l’UNFP. Quand j’étais patron des sports à Canal+, j’étais dans l’autre camp, celui des journalistes. Le plus petit score que l’on a fait contre les parlementaires c’était 11-1. L’année où Hollande joue c’est là où on s’est fait le plus plaisir, notre plus gros score : 22-1. On va essayer de faire mieux.

Michel Platini a plein d’idées pour le football français.

Vous avez un réseau, vous êtes stratège… La Fédération française de football, ça ne vous intéresserait pas ?Je n’ai jamais eu d’arrière-pensée, d’arrière-plan. On verra bien. Ce qui devra se faire se fera et le fruit tombera quand il sera mûr. Il ne faut jamais rien s’interdire, comme ça les portes restent un peu plus ouvertes.

Avec Michel Platini à vos côtés, votre ami qu’on dit soucieux de s’investir pour le football français ?Michel a plein d’idées pour le foot français…

Et si jamais vous accédiez à ce poste, quelles seraient vos premières mesures ?Le foot aux footballeurs. Un match ça dure 90 minutes, si on pouvait éviter que ça dure 115 ou 120 minutes à cause de la VAR… Ça fonctionne au rugby, pourquoi ça ne fonctionnerait pas au foot ? Il faut arriver à simplifier les choses. Sur le papier c’est quelque chose de très séduisant, la réalité est différente. Il faut voir la difficulté aujourd’hui des arbitres, en tant qu’ancien homme au sifflet je suis hostile au fait que ça complexifie la nature du sport. Ce n’est pas la Playstation !

Qu’est-ce que Karl Olive aime comme football ? 4-3-3 à l’ancienne. Avec un bon numéro 10, comme Platini à la Juventus. Le foot que j’aime ce n’est pas celui du tableau noir, c’est le foot d’inspiration, de génie, d’artisans. Celui où il peut se passer un truc, où il n’y a pas à faire quatre fois le tour du poteau de corner, dribbler le gardien et la mettre au-dessus.

Donc pas un grand admirateur de Guardiola ?Non, je ne peux pas dire ça. Tu as des mecs qui sont des esthètes. Ils bossent, ils bossent, ils bossent. J’aime beaucoup Deschamps. Souvent on dit qu’on est soit un chat noir soit une patte de lapin, lui c’est une patte de lapin.

Je ne vois pas une virgule à retirer sur le salaire de Mbappé. Un Mbappé au PSG signifie que tous tes matchs au Parc et à l’extérieur sont à guichets fermés.

On voit une incessante financiarisation du foot avec des rémunérations toujours plus élevées pour les stars, ce qui crée des écarts monstres avec les plus petits salaires. Est-ce que vous aimeriez réguler le système ? Que l’on soit très clair, je ne vois pas une virgule à retirer sur le salaire de Mbappé. Un Mbappé au PSG signifie que tous tes matchs au Parc et à l’extérieur sont à guichets fermés. Les audiences, de fait, grimpent… Souvent les gens l’oublient. Moi, je n’ai aucun scrupule à dire bravo, cocorico, merci Kylian de rester ici, tu vas créer de l’emploi. Mais oui, il y a un grand écart à la Nadia Comăneci entre celui qui va gagner des millions et le joueur qui commence avec un contrat fédéral et aura toute sa vie un salaire de 1100 balles. C’est le cas de mon fils, qui cherche actuellement un club, et ce n’est pas simple. Il faut aider les plus petits. J’appelle ça de la justice et de la justesse sociale. Mais loin de moi l’idée de blâmer ceux qui réussissent. Mbappé en France, c’est une perle. C’est la France. Le garder c’est assurer la pérennité d’un écosystème.

Mbappé, c’est la France, c’est aussi le PSG. Est-ce que le PSG c’était pas mieux avant ?Non, on ne peut pas dire ça. Je suis très darwiniste, je crois beaucoup aux tortues de Galapagos et je pense qu’il faut vivre avec son temps.

Quand le PSG a officialisé le projet du futur centre d’entraînement à Poissy, pour moi c’était comme soulever la coupe aux grandes oreilles.

Vous dites ça aussi parce que vous avez réussi à convaincre le club d’installer son centre d’entraînement dans votre ville de Poissy lorsque vous étiez maire. Comment vous y êtes vous pris ?Je suis un fan du PSG à mort. En 2011, quand les Qataris achètent l’équipe, je me dis qu’ils ne vont pas rester au Camp des Loges. Et donc je sais que je vais tout faire pourqu’ils viennent du côté de Poissy. David Douillet, député à l’époque, Pierre Bédier, président du conseil départemental, la communauté urbaine, la région, les agriculteurs emboîtent le pas. On transforme 29 hectares, qui appartenaient à la Ville et que l’on avait mis en promesse de vente pour un géant commercial. On a ensuite appelé Jean-Claude Blanc (directeur exécutif du club de la capitale dont il est proche, NDLR).

À ce moment-là, j’ai 8 chances sur 10 de voir le PSG arriver dans ma ville mais je dois gérer les médias qui peuvent remettre la confidentialité de nos discussions en cause. Je leur réponds : « Je n’ai toujours pas de réponse du club mais j’ai d’autres projets donc si le PSG ne fait pas le choix de ma commune, j’en tirerais les conclusions ». J’ai même été jusqu’à envoyer une lettre aux dirigeants parisiens, disant que je ne comprenais pas, que je n’avais pas de nouvelles, alors que je savais pertinemment qu’ils venaient. Je l’ai même fait sortir dans la presse. L’écran de fumée est tel que Jean-Claude m’appelle et me dit : « Mais qu’est-ce que t’as foutu ? ». Ma pomme : « J’ai mis le ballon derrière le stade, personne ne va nous emmerder maintenant ». Et là, j’avais tout gagné. Pour moi, c’était comme soulever la coupe aux grandes oreilles.

Dans cet article :
Le Qatar conserve sa couronne de champion d'Asie en dominant la Jordanie
Dans cet article :

Propos recueillis par Hugo Lallier et Thomas Morlec

À lire aussi
Logo de l'équipe Jordanie
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic Jordanie Qatar : Analyse, cotes et prono de la finale de la Coupe d'Asie

Pronostic Jordanie Qatar : Analyse, cotes et prono de la finale de la Coupe d'Asie

Pronostic Jordanie Qatar : Analyse, cotes et prono de la finale de la Coupe d'Asie
Logo de l'équipe Qatar
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic Iran Qatar : Analyse, cotes et prono de la demi-finale de Coupe d'Asie

Pronostic Iran Qatar : Analyse, cotes et prono de la demi-finale de Coupe d'Asie

Pronostic Iran Qatar : Analyse, cotes et prono de la demi-finale de Coupe d'Asie
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium
In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L&rsquo;OGC Nice très remonté contre l&rsquo;arbitrage
22
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
  • C3
  • Barrages
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l&#8217;emporte aux forceps à Nantes
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Le facteur Kyks
  • C1
  • 8es
  • PSG-Real Sociedad (2-0)
Le facteur Kyks

Le facteur Kyks

Le facteur Kyks

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Qatar

Logo de l'équipe Jordanie
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
Pronostic Jordanie Qatar : Analyse, cotes et prono de la finale de la Coupe d'Asie

Pronostic Jordanie Qatar : Analyse, cotes et prono de la finale de la Coupe d'Asie

Pronostic Jordanie Qatar : Analyse, cotes et prono de la finale de la Coupe d'Asie
Logo de l'équipe Qatar
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
(240130) -- DOHA, Jan. 30, 2024 (Xinhua) -- Akram Afif (R) of Qatar celebrates after scoring a penalty kick during the round of 16 match between Qatar and Palestine at AFC Asian Cup Qatar 2023 in Doha, Qatar, Jan. 29, 2024. (Xinhua/Jia Haocheng) - Photo by Icon Sport
Pronostic Iran Qatar : Analyse, cotes et prono de la demi-finale de Coupe d'Asie

Pronostic Iran Qatar : Analyse, cotes et prono de la demi-finale de Coupe d'Asie

Pronostic Iran Qatar : Analyse, cotes et prono de la demi-finale de Coupe d'Asie

Aris

Kylian Mbappé

Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Paris l'emporte aux forceps à Nantes

Paris l'emporte aux forceps à Nantes

Paris l'emporte aux forceps à Nantes
02
Revivez Nantes - PSG (0-2)
Revivez Nantes - PSG (0-2)

Revivez Nantes - PSG (0-2)

Revivez Nantes - PSG (0-2)