S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J17
  • OM-Bordeaux

Josh Maja, auteur d’un triplé, lance sa carrière

Par Florian Cadu
Josh Maja, auteur d’un triplé, lance sa carrière

Auteur d’une performance XXL contre Nîmes cette semaine, ponctuée d’un triplé et d’une passe décisive, Josh Maja a connu une soirée qui pourrait s’avérer décisive. Le genre de moment capable de définitivement lancer une carrière, alors que l’attaquant de vingt ans attendait encore le déclic pour réellement commencer son aventure avec les Girondins de Bordeaux.

C’est bien connu, chacun peut faire dire ce qu’il veut aux statistiques selon la manière dont elles sont utilisées. Sachant cela, les plus vicieux pourraient être tentés de convaincre les plus naïfs que Josh Maja a raté sa soirée du mardi 3 décembre 2019. Ils avanceraient que, face à Nîmes, le Bordelais n’a dribblé qu’une fois et n’a gagné aucun combat aérien. Surtout, ils insisteraient sur le fait que l’attaquant a perdu deux tiers de ses duels tout court (deux sur six) et qu’il a raté 29% de ses passes. Avec un brin de mauvaise foi, puisque ce chiffre varie selon les sources, dont certaines assurent que le Nigérian n’a absolument abîmé aucun de ses 22 ballons touchés.

Reste qu’en regardant la feuille de match comptant pour la seizième journée de Ligue 1, qui a vu les Girondins s’imposer sur un score de tennis (6-0), la supercherie sera instantanément levée. Car le football n’a encore jamais vu un joueur planter un triplé et réaliser une passe décisive en un peu plus d’une demi-heure tout en foirant sa prestation. Et vu que l’homme de la rencontre a signé ces quatre gestes entre la 24e et la 58e minute de la partie, le débat est clos : sa performance peut et doit être qualifiée de XXL.

Successeur de Diabaté et d’Odemwingie

C’est peu de dire que personne ne s’y attendait. Jusque-là, la recrue de l’hiver 2018-2019 n’avait marqué qu’à quatre reprises – 3 buts en championnat, 1 en Coupe de la Ligue – et n’était apparue sous le maillot bordelais qu’à une grosse vingtaine de reprises (pour sept titularisations). De plus, les Nigérians à inscrire trois pions dans un même match en Ligue 1 n’étaient que trois : Peter Odemwingie, John Utaka et Victor Agali. Aussi, le dernier Girondin à s’être offert un triplé avant lui s’appelait Cheick Diabaté, un jour d’avril 2014, dans un style moins élégant, mais tout aussi efficace. Alors, qui hormis son entraîneur Paulo Sousa aurait pu parier sur Maja ?

C’est que le jeune homme de vingt ans n’est pas encore très connu, en France. Né à Londres dans le borough de Lewisham en décembre 1998, le récent international qui a été appelé pour la première fois par le Nigeria en septembre a surtout fait parler de lui en Angleterre pour sa présence dans le documentaire Netflix Sunderland ‘Till I die. On y détecte un petit bonhomme lancé dans le groupe professionnel des Black Cats et jeté dans le grand bain du Championship, dans laquelle il ouvre son compteur au bout de cinq minutes seulement… mais qui doit patienter jusqu’à la nouvelle relégation en troisième division, pour trouver pour de bon sa place. Là, celui qui faisait l’ascenseur U23-équipe pro se régale et fait vibrer les filets quinze fois en 22 titularisations.

1,7 million hier, combien demain ?

Une ascension qui séduit les regards des dirigeants bordelais, lesquels voient en Maja un éventuel monstre de demain et une potentielle plus-value à moyen terme, et de Gernot Rohr. « Il était sur notre liste des joueurs à suivre, il attirait déjà notre attention bien qu’il n’évoluait qu’en League One, car nos collaborateurs l’étudiaient avec attention depuis l’Angleterre » , se remémore le sélectionneur du Nigeria, qui va ensuite pouvoir le suivre « de près, directement à l’entraînement » en Nouvelle-Aquitaine, avant de lui offrir sa première cape. Un chèque de 1,7 million d’euros est en effet signé, et le gamin quitte sa patrie natale pour l’Hexagone. Une aventure qui met quelques mois à se mettre en route, et dont le réel déclic semble avoir eu lieu cette semaine. En se montrant enfin convaincant, enfin rassurant sur son talent et enfin flambant – avec l’aide, il est vrai, d’un Yacine Adli incandescent.

Rien d’étonnant, selon Rohr : « Ce n’est pas un hasard, il a saisi sa chance avec les différentes blessures de ses partenaires, et son triplé s’inscrit dans la progression qu’il affiche. Et lorsqu’il est arrivé à Bordeaux, il n’était pas tout seul : il y avait un autre Nigérian, Samuel Kalu. Donc son intégration, réalisée dans de bonnes conditions de travail et entourée d’un bon staff, a été facilitée. Ça ne pouvait avancer que dans le bon sens. Surtout qu’il est plutôt polyvalent, sur le plan offensif : il peut jouer aux trois postes de devant, dans un système à deux ou trois attaquants. » S’il avait déjà justifié sa réputation en sortant quelques actions faisant valoir sa rapidité et sa sérénité face – et dos – au but (comme contre Montpellier), il lui manquait tout de même encore une date référence, témoignant d’une certaine adaptation à son pays d’adoption et d’une réelle progression. « Josh n’a pas besoin de beaucoup d’espace pour finir, il améliore sa compréhension du jeu pour donner de la profondeur à l’équipe » , a d’ailleurs souligné Sousa en conférence de presse. Formé à Manchester City et signataire de son premier contrat à 17 piges à peine, le principal intéressé pouvait lui aussi sourire. Car les étapes, petit à petit, se franchissent. Et les statistiques, celles qui comptent, devraient logiquement suivre.

Affluence record pour les stades français

Par Florian Cadu

Propos de GR recueillis par FC.

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Manchester City
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
  • C1
  • Quarts
  • Real Madrid-Manchester City (3-3)
Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
  • Ligue des champions
  • Quarts
  • Arsenal-Bayern
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Bordeaux

Logo de l'équipe Caen
Albert RIERA (Entraineur Bordeaux FCGB) during the Ligue 2 BKT match between Football Club des Girondins de Bordeaux and En Avant de Guingamp at Stade Matmut Atlantique on February 24, 2024 in Bordeaux, France. (Photo by  Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Albert RIERA (Entraineur Bordeaux FCGB) during the Ligue 2 BKT match between Football Club des Girondins de Bordeaux and En Avant de Guingamp at Stade Matmut Atlantique on February 24, 2024 in Bordeaux, France. (Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Caen Bordeaux : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Caen Bordeaux : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Caen Bordeaux : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Actus OM

Josh Maja