S’abonner au mag
  • Euro 2024
  • Groupe A

Allemagne, Écosse, Hongrie, Suisse : avec un A comme Achtung

Par Lucie Lemaine

L’Allemagne, pays hôte de l’Euro 2024, figure dans le groupe A aux côtés de la Hongrie, de la Suisse et de l’Écosse. On vous présente ce groupe qui ne fait pas rêver tout le monde... sauf peut-être les experts en politique européenne.

Allemagne, Écosse, Hongrie, Suisse : avec un A comme Achtung

  Le joueur frisson : Roland Sallai

La Hongrie risque de ne pas aller forcément très loin dans cet Euro, mais nul doute que Roland Sallai se fera un nom auprès de ceux qui ne le connaissent pas encore. Le capitaine Dominik Szoboszlai sera bien sûr la tête d’affiche des Magyarok, mais attention à la petite pépite de Fribourg. Les Lensois n’ont pas oublié son doublé en Ligue Europa. Et parce qu’on s’est tous levés de notre canapé devant son missile depuis l’entrée de la surface face à la Serbie en octobre dernier lors des qualifications à l’Euro, on n’est pas à l’abri (et c’est tant mieux !) d’autres buts venus d’ailleurs du côté de l’Allemagne. Quoi de plus normal venant d’un mec formé à la Puskás Académia.


Les retrouvailles : Suisse-Allemagne  

Retour en 1938 au Parc des Princes pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. La Suisse et l’Allemagne s’affrontent. Fait inédit : les joueurs autrichiens jouent sous les couleurs de la Mannschaft en raison de l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne, devenue alors favorite. Lors de l’édition précédente de 1934, la Mannschaft avait terminé à la troisième place pour sa première participation. La Seconde Guerre mondiale n’a bien sûr pas commencé, mais les nazis sont déjà au pouvoir outre-Rhin. Score final 1-1, pas de vainqueur après la prolongation, et le match est donc rejoué cinq jours plus tard. Cette fois, les joueurs de Sepp Herberger s’inclinent 4-2 après avoir mené 2-0 au bout de 22 minutes et malgré une avance d’un but à la mi-temps, et sont éliminés. Bon, depuis, l’Allemagne a gagné quatre Coupes du monde et deux Euros, et la Suisse… rien. Mais lors du précédent Euro en 2021, c’est la Nati qui était allée plus loin (les Bleus s’en souviennent).


L’inexpertise d’Olivier, professeur en sciences politiques

« L’Allemagne est la grande favorite, car on est dans un contexte européen aujourd’hui où personne ne peut se permettre de fâcher les Allemands, et surtout pas les trois autres pays du groupe. Les Écossais ont besoin de leur soutien pour rejoindre l’Union européenne, donc je les imagine très mal mettre beaucoup d’énergie à essayer de les battre. Les Suisses sont des gens prudents par nature et leur problème, c’est qu’ils parlent quatre langues, donc sur le terrain, ils ne se comprennent pas toujours entre eux. L’atout de la Hongrie, c’est que ses joueurs courent vite parce qu’ils n’ont pas envie de déplaire au régime autoritaire. On court beaucoup plus vite quand on risque la prison que quand on ne la risque pas. Mais leur handicap, c’est qu’ils sont donc parfois un peu tétanisés par la peur. »


Si ce groupe était une personnalité, il serait Stanislas Wawrinka

Le joueur de tennis de 39 ans est suisse, mais il aurait pu être allemand puisqu’il a la double nationalité grâce à son père. Cette année, il a éliminé l’Écossais Andy Murray au premier tour de Roland-Garros dans le duel des anciens. Et puis, en tant qu’amateur d’alcool, comme il le montrait pendant le confinement quand il faisait des apéros avec Benoît Paire, il a forcément dû goûter à la palinka, cette eau-de-vie hongroise. Le tout sans mentionner que ses tenues raviraient n’importe quel équipementier pour un maillot third.


Le chiffre du groupe : 10 223

Comme le nombre de jours qui séparent le premier match de l’Écosse en ouverture de l’Euro 2024 contre l’Allemagne le 14 juin et la dernière victoire de la Tartan Army dans un championnat d’Europe. C’était le 18 juin 1996 en phase de poules contre la Suisse (1-0). Entre 2000 et 2016, les Écossais ne s’étaient pas qualifiés et ils n’avaient pas gagné leurs trois matchs de poules lors de l’Euro 2020 en 2021.


  Vous allez adorer le détester : Xherdan Shaqiri

Une tête bien connue, mais bien plus discrète depuis son départ en MLS en 2022 après être passé par les plus grands clubs d’Europe, le Bayern, l’Inter Milan, Liverpool, l’Olympique lyonnais. À 32 ans, il fera enrager tous les supporters de ses clubs successifs en étalant avec sa sélection tout le talent qu’il n’a pas voulu leur faire partager. Malgré son manque de rythme en club cette saison, il rassure après son but (sur penalty) en match de préparation contre l’Estonie. En 2021, il avait été titulaire pour les cinq matchs de la Nati, pour un doublé contre la Turquie en poules et un but contre l’Espagne, malgré – déjà – une saison compliquée. On espère cette année que sa blessure au mollet, fraîchement soignée, ne l’empêchera pas d’inscrire des bicyclettes dont presque lui seul a le secret. Histoire qu’on profite de cette petite boule de muscles, avant qu’il ne disparaisse à nouveau jusqu’à la prochaine compétition internationale.


  Cette future recrue du PSG va faire un flop

Après avoir recruté en 2017 le mec qui les avait humiliés en Ligue des champions (non non pas Deniz Aytekin, Neymar), les dirigeants du PSG vont vouloir recruter celui qui les a éliminés cette saison aux portes de la finale avec le Borussia Dortmund : Niclas Füllkrug. Attaquant de 31 ans, pas trop jeune comme Kolo Muani ou Gonçalo Ramos, mais pas trop vieux non plus. Auteur cette saison de 16 buts en 46 matchs avec Dortmund, soit plus que Kolo Muani (9) et Dembélé (6) réunis, ce choix semble être celui de la raison pour un club en quête de 9 de métier. Bon, il faudra le convaincre de quitter l’Allemagne, lui qui n’a jamais mis les pieds dans un club outre-Rhin, mais le PSG devrait être prêt à lâcher un joli petit billet pour une recrue qui a tout du contre-pied parfait de la politique de stars des années précédentes.


On vous spoile la suite

Pas la peine de faire vos pronostics, le seul bon est ici : l’Allemagne, à domicile, va tranquillement terminer première de son groupe, devant la Suisse. La Hongrie sera parmi les quatre meilleurs troisièmes, et puis l’Écosse reprendra l’avion dès le 23 juin. En huitièmes de finale, les Allemands retrouveront le Danemark. Victoire 3-1 (allez on vous donne même le buteur : triplé de Florian Wirtz). En quarts, un petit Allemagne-Espagne. Comme en phase de poules de Coupe du monde 2022, c’est Niclas Füllkrug qui marquera pour la Mannschaft, mais cette fois, il sera le seul buteur du match. Petit 1-0 qui les emmène en demi-finales contre l’Angleterre et victoire poussive aux tirs au but. En finale, qui d’autre que le Portugal de Cristiano Ronaldo ? Et évidemment, l’Allemagne va s’incliner à domicile parce que jamais deux sans trois après les Bleus en 2016 et les Anglais en 2021. Et bravo CR7 pour le Ballon d’or.

L'Allemagne amputée d'un élément pour le match d'ouverture

Par Lucie Lemaine

À lire aussi
Articles en tendances
Poland's Robert Lewandowski, Jakub Kiwior and team-mates celebrate after winning the penalty shoot out during the UEFA Euro 2024 Qualifying play-off final at the Cardiff City Stadium, Wales. Picture date: Tuesday March 26, 2024.   - Photo by Icon Sport
Poland's Robert Lewandowski, Jakub Kiwior and team-mates celebrate after winning the penalty shoot out during the UEFA Euro 2024 Qualifying play-off final at the Cardiff City Stadium, Wales. Picture date: Tuesday March 26, 2024. - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic Pologne Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Pologne Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Pologne Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus CDEE2

Allemagne

Écosse

Hongrie

Logo de l'équipe Hongrie
23 September 2022, Saxony, Leipzig: Soccer: Nations League A, Germany - Hungary, Group stage, Group 3, Matchday 5, Red Bull Arena. Hungary's Dominik Szoboszlai gestures. Photo: Tom Weller/dpa - Photo by Icon sport
23 September 2022, Saxony, Leipzig: Soccer: Nations League A, Germany - Hungary, Group stage, Group 3, Matchday 5, Red Bull Arena. Hungary's Dominik Szoboszlai gestures. Photo: Tom Weller/dpa - Photo by Icon sport
Pronostic Hongrie Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Hongrie Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Hongrie Turquie : Analyse, cotes et prono du match amical international
Logo de l'équipe Hongrie
23 September 2022, Saxony, Leipzig: Soccer: Nations League A, Germany - Hungary, Group stage, Group 3, Matchday 5, Red Bull Arena. Hungary's Dominik Szoboszlai gestures. Photo: Tom Weller/dpa - Photo by Icon sport
23 September 2022, Saxony, Leipzig: Soccer: Nations League A, Germany - Hungary, Group stage, Group 3, Matchday 5, Red Bull Arena. Hungary's Dominik Szoboszlai gestures. Photo: Tom Weller/dpa - Photo by Icon sport
Pronostic Hongrie Monténégro : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Pronostic Hongrie Monténégro : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Pronostic Hongrie Monténégro : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Suisse

21 November 2023, Austria, Wien: Soccer: International match, Austria - Germany, Ernst Happel Stadium. Austria coach Ralf Rangnick on the touchline. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to use or have used photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Christian Charisius/dpa - Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
21 November 2023, Austria, Wien: Soccer: International match, Austria - Germany, Ernst Happel Stadium. Austria coach Ralf Rangnick on the touchline. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to use or have used photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Christian Charisius/dpa - Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
Pronostic Suisse Autriche : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Suisse Autriche : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Suisse Autriche : Analyse, cotes et prono du match amical international
Logo de l'équipe Suisse
08 Vincent SIERRO (tfc) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lorient and Toulouse at Stade du Moustoir on April 28, 2024 in Lorient, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
08 Vincent SIERRO (tfc) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lorient and Toulouse at Stade du Moustoir on April 28, 2024 in Lorient, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Vincent Sierro : « Cette saison nous a fait grandir »

Vincent Sierro : « Cette saison nous a fait grandir »

Vincent Sierro : « Cette saison nous a fait grandir »

Niclas Füllkrug

01
Revivez l'élimination du PSG face à Dortmund
Revivez l'élimination du PSG face à Dortmund

Revivez l'élimination du PSG face à Dortmund

Revivez l'élimination du PSG face à Dortmund

Roland Sallai

Xherdan Shaqiri