• Ligue des Nations
  • J5
  • Italie-Portugal

En direct : Italie – Portugal

Andrea CHAZY
-

C’est terminé ! L’Italie et le Portugal se quittent bon amis sans avoir fait trembler les filets. La Squadra Azzurra a fait une belle première période avant de pêcher en deuxième, alors que le Portugal valide définitivement son ticket pour le Final Four.

Je m’avance peut-être un peu, mais ça sent le 0-0.

Tête de Pellegrini justement, bien trop molle pour inquiéter le dernier rempart portugais.

Quatre minutes de temps additionnel ! Et l’Italie se rue à l’assaut !

Changement pour le Portugal. Danilo Pereira remplace André Silva.

Les six mètres de Rui Patricio sont à l’image de cette seconde période.

L’accélération sur deux trois mètres de Chiesa, c’était vraiment pas mal… Ah, il sort !

Carton jaune pour Federico Chiesa.

Changement pour le Portugal. Raphaël Guerreiro remplace Bruma.

INSIGNE ! Après une période d’hibernation, le meneur de jeu napolitain expédie une frappe juste à côté du poteau de Rui Patricio…

Tout le monde se fout que l’Italie marque deux buts avant la fin du match. Sauf les commentateurs de W9.

Changement pour l’Italie. Lorenzo Pellegrini remplace le très applaudi Marco Verratti.

On est clairement sur une deuxième période beaucoup plus décevante et hachée que la première.

WILIAM CARVALHO ! Superbe frappe ras du poteau du milieu portugais bien sortie par Donnarumma !

Changement pour l’Italie. Kevin Lasagna remplace Ciro Immobile.

JOAO MARIO ! Première vraie occasion pour le Portugal, mais la frappe du joueur de l’Inter passe largement au-dessus.

L’Italie met beaucoup moins de rythme et de pressing, ce qui permet au Portugal de sortir. Sans conséquence pour l’instant.

Carton jaune pour Leonardo Bonucci.

Verratti a fait 15 talonnades, toutes réussies. Bravo à lui.

Ah, petite frayeur pour l’Italie avec cette frappe toute nulle de Mario Rui.

Bon…

Changement pour le Portugal. Joao Mario remplace le fantôme Pizzi.

Est-ce que ce serait pas l’heure des changements ?

Ca y’est, le Portugal se réveille.

SECOND POTEAU BARELLA ! Contré.

Quel mâle alpha, Giorgio Chiellini. Il a encore des bouts d’André Silva entre les dents.

Presque l’heure de jeu, vous la sentez comment cette demi-heure à venir ? C’est quoi votre intuition, chères Madame Irma ?

L’Italie, c’est un peu ce pote qui fait des pieds et des mains pour séduire une demoiselle sans réussir à choper le numéro à la fin. Encore une grosse demi-heure pour changer ça.

Carton jaune pour Jorginho et une semelle (en cuir) sur Bruma.

Nouvelle tentative d’Insigne sans grand danger pour Rui Patricio. Oui, ce second acte est bien l’exacte continuité de ce qu’on a vu en première période.

Carton jaune pour Joao Cancelo, pour une semelle à retardement sur Biraghi. Derrière, Verratti avait délivré une superbe passe vers Insigne.

CHIESA juste à côté ! Quel travail de Verratti à la base de l’action..

RIPARTIAMO

C’EST LA PAUSE ! L’Italie joue bien, domine, mais n’a pas réussi à faire la différence face à un Portugal en mode tortue. A dans quinze minutes les loustics !

La volée de Chiellini applaudie par San Siro. L’Italie ne marque pas, mais cette première période est clairement dans la continuité de ce qui a été vu en Pologne.

Gros retour de la tête de Joao Cancelo devant Immobile. Ah ça par contre défensivement, le Portugal est plutôt bien en place.

Je suis très déçu de la première période portugaise. Je m’attendais à beaucoup mieux vu le onze de départ.

C’est finalement Biraghi, et c’est dans le mur.

Faute de Dias sur Barella à vingt mètres de la cage de Rui Patricio. Frisson à suivre sur une lucarne d’Insigne ?

Très juste @Tatayoyo. Aussi car les Portugais n’arrivent pas à remonter balle au pied et se contentent de balancer (ce qui est aussi l’une des conséquences du pressing).

Ah, on vient d’apercevoir André Silva. On cherche toujours Bernardo.

BONUCCI ! Son coup de tête passe juste à côté du but lusitanien. CA CHAUFFE !

Carton jaune pour Mario Rui. Faucher Chiesa, c’est carton.

Immobile ! L’attaquant de la Lazio ne convertit pas un délice de passe de Verratti dû à une belle sortie de Rui Patricio. Alalala…

« Insigne qui a un gabarit intéressent pour obtenir des coups-francs ou des penalties » merci Denis.

Carton jaune pour Rúben Neves pour un gros tampon sur Barella.

Allez, on veut des occasions désormais. Pleins d’occasions, comme en Premier League. (Rires gras).

Vraiment la sensation qu’il manque un joueur dans cette Italie. Un buteur, par exemple.

Vraiment ma drogue quand Denis Balbir balance ses stats Transfermarkt ou Soccerway sur un joueur qu’il n’a jamais vu jouer de sa vie.

Pour être totalement honnête, la rencontre ressemble plus à un taureau géant pour le moment avec un Portugal qui respire quand il le peut en contre-attaque. La maîtrise du milieu italien est fascinante.

Ce slalom de Verratti sponsorisé par Superglu, c’est indécent.

Vilain, Pizzi, qui s’en va mettre une béquille gratuite à Verratti.

Sept changements depuis septembre, et c’est vraiment dingue de voir comment l’Italie s’est métarmophosé en l’espace de deux mois.

Ouuuh le frisson portugais ! Superbe centre de Cancelo dans les cinq mètres italiens, sorti in-extremis par Florenzi ! Caramba!

Cette conservation de balle de Barella devant Carvalho, c’est ma drogue du samedi soir mesdames et messieurs.

Il suffit que je dise ça pour que Bruma aille semer tout seul la zizanie dans la surface italienne. Ah lala, c’est fou le football quand même.

Déjà dix minutes de jeu, et le premier constat beaucoup trop hâtif que l’on peut faire, c’est que l’Italie domine.

Bonucci qui se fait siffler par son propre public sur chaque prise de balle, ça rappelle quand les joueurs de l’OM titulaires en EDF qui prenaient le même tarif au Stade de France. Moi ça me fait rire.

Florenzi ! Immobile loupe son centre mais Florenzi qui suit bien expédie un tir un peu molasson qui frôle la cage portugaise. Les Italiens sont là.

Rui Patricio reste au sol, après s’être pris le genou de Fonte en pleine poire.

INSIGNE ! Enorme coup de canon repoussé tant bien que mal par Rui Patricio. Immobile suit, et loupe totalement le but vide.

Chiesa commence son pressing à 1000 à l’heure sur l’arrière garde portugaise. Spoiler : Il va faire ça toute la rencontre.

Passer une soirée entre Bonucci et Chiellini, ce n’est clairement pas le must. Courage André.

C’EST PARTI !

Toujours cette pub insupportable juste avant le début de la rencontre… Laissez moi rentrer dans mon match, bordel !

Quel hymne, quand même.

À noter le très beau tifo déployé par les tifosi italiens. Même si, la dernière fois que ce fut le cas à Milan, ça ne s’était très bien passé pour eux…

PLACE AUX HYMNES ! FRATELLI D’ITALIA RAGAZZI !

Aucun effort à faire, je vous file les compos comme si vous étiez au fond de votre canapé :

Italie (4-3-3): Donnarumma – Florenzi, Bonucci, Chiellini, Biraghi – Barella, Jorginho, Verratti – Chiesa, Immobile, Insigne.

Portugal (4-3-3): Rui Patricio – Cancelo, Fonte, Dias, Mario Rui – W.Carvalho, Neves, Pizzi – Bruma, A. Silva, B. Silva.

Bon, au passage, il y a un anniversaire à fêter : Giorgio Chiellini fête sa 100ème cap ce soir.

Après la défaite logique du match aller (1-0) il y a deux mois, la Squadra Azzurra doit une revanche à ses tifosi, à San Siro, là où elle a loupé la Coupe du Monde pour la 1ère fois en soixante an presque un an jour pour jour. Le ton est donné.

Ciao a tutti ! Italie-Portugal pour un samedi soir de Novembre humide, c’est oui ! Vous êtes prêts ?

Italie

Portugal

Andrea CHAZY

Dernières actus

0
Sheffield United met fin à l'épopée de Wrexham Sheffield United met fin à l'épopée de Wrexham

Sheffield United met fin à l'épopée de Wrexham

Sheffield United met fin à l'épopée de Wrexham

2
La Juventus se rassure à Salerne La Juventus se rassure à Salerne

La Juventus se rassure à Salerne

La Juventus se rassure à Salerne

1
Montpellier aurait choisi Michel Der Zakarian Montpellier aurait choisi Michel Der Zakarian

Montpellier aurait choisi Michel Der Zakarian

Montpellier aurait choisi Michel Der Zakarian

0
Franck Haise : "Lens est un club sympa, mais il faut dire les choses" Franck Haise : "Lens est un club sympa, mais il faut dire les choses"

Franck Haise : "Lens est un club sympa, mais il faut dire les choses"

Franck Haise : "Lens est un club sympa, mais il faut dire les choses"

Italie

1
Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne

Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne

Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne

37
Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

164
Gianluca Vialli est mort Gianluca Vialli est mort

Gianluca Vialli est mort

Gianluca Vialli est mort

87
Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent

Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent

Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent

176
Pelé, la tête dure Pelé, la tête dure

Pelé, la tête dure

Pelé, la tête dure

Portugal

107
Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo

Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo

Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo

82
Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

64
Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez

Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez

Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez

169
Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal

Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal

Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal

74
Aboubakar viré pour faire de la place à CR7 Aboubakar viré pour faire de la place à CR7

Aboubakar viré pour faire de la place à CR7

Aboubakar viré pour faire de la place à CR7