S’abonner au mag
  • Premier League
  • J37
  • Manchester City-Leicester (2-1)

City rince Leicester et entrevoit l’Europe

Par Hayden Saerens
City rince Leicester et entrevoit l’Europe

Pas franchement inspiré et même parfois bousculé, Manchester City a signé une victoire importante en s’imposant face à Leicester (2-1) ce samedi. Un dixième succès à domicile cette saison qui permet aux Citizens de monter provisoirement sur le podium et d’apercevoir l’Europe.

Manchester City 2-1 Leicester

Buts : Silva (29e) et Gabriel Jesus (36e) pour les Citizens // Okazaki (42e) pour les Foxes D’habitude, c’est lui qui contemple les autres depuis le sommet. Mais, cette fois, Pep Guardiola a dû s’incliner et a été réduit au rang de simple spectateur quand Chelsea s’est adjugé vendredi soir la sixième couronne nationale de son histoire. Comme Antonio Conte, le Catalan a découvert le pays de Sa Majesté cet été. Comme son homologue italien, il voulait réussir d’entrée avec ses idées. L’histoire en a décidé autrement et, en attendant, peut-être, de devenir l’élu à son tour, le manager de City est engagé dans une course féroce à l’Europe. Une lutte que ses hommes n’entendent cette fois pas perdre, comme ils l’ont prouvé ce samedi après-midi en s’imposant contre Leicester (2-1). Non sans avoir tremblé. Mais l’essentiel est acquis. Manchester City conforte un peu plus sa place dans le Big Four avec un cinquième match d’affilée sans revers en championnat.

L’envol soudain d’Okazaki

Les mois se sont écoulés, mais Pep Guardiola n’a rien oublié de cette soirée hivernale. C’était en décembre dernier et le manager espagnol venait de prendre en pleine face ce qu’était l’Angleterre du football. Une défaite cinglante infligée par le champion en titre au King Power Stadium (4-2) et une leçon retenue. Celle que l’apprentissage reste un long processus nécessaire pour « survivre » outre-Manche, selon l’ex-coach du Barça. À trois journées du terme, ce dernier l’a assimilé en s’adaptant, sans toutefois renier fondamentalement ses idées. La réception des Foxes est l’occasion de le rappeler en alignant le même onze résolument offensif que lors du large succès contre Crystal Palace (5-0), le week-end dernier. Titularisé seul devant, Gabriel Jesus est soutenu par le quatuor Sterling-De Bruyne-Silva-Sané. Du côté de Leicester, l’absence de Huth contraint Craig Shakespeare à titulariser Fuchs dans l’axe central aux côtés de Benalouane, tandis que le jeune Chilwell occupe le flanc gauche à la place de l’Autrichien. « Ce sera une énorme bataille jusqu’au bout » , avait annoncé Guardiola en conférence d’avant-match. Alors Manchester City entame ce combat face à Leicester avec la volonté de briser au plus vite l’élan de son adversaire. Si Vardy et Albrighton se signalent timidement, ce sont bien les pensionnaires de l’Etihad Stadium qui orchestrent les débats. Fernandinho manque de peu le cadre de la tête (4e) et Sterling voit sa tentative déviée par Ndidi (23e). La domination des Citizens s’accentue au fil des minutes, et finit par se concrétiser avec l’ouverture du score de David Silva après un centre de Sané sur la gauche. Avant que Benalouane, coupable d’une faute sur Sané dans la surface, n’offre un penalty que Gabriel Jesus convertit avec succès. La messe semble déjà dite, le rideau baissé pour les partenaires de Mahrez. Sauf qu’après cinq mois à rester muet en Premier League, Shinji Okazaki décide de sortir de sa torpeur pour claquer une superbe reprise acrobatique sur un centre d’Albrighton. Tout ce qu’il fallait afin de raviver l’intérêt de cette rencontre.

La touche de trop de Mahrez

Remobilisé après la réduction du score soudaine de son attaquant japonais, Leicester ne change pas de stratégie : laisser le cuir aux coéquipiers de Yaya Touré pour espérer opérer en contre-attaque. Si City a largement la possession en sa faveur, le manque d’inspiration se fait cruellement sentir dans les derniers mètres. Sané et Sterling ont beau s’époumoner dans leur couloir respectif, les occasions franches se font rares. Trop, même. Alors les Foxes se plaisent à y croire, d’autant plus lorsque la nervosité gagne les esprits des Citizens, à l’image de ce coup de coude de Fernandinho sur Albrighton qui termine avec un joli coquard. Leicester n’est pas loin de profiter de cette fébrilité avec un Riyad Mahrez enfin en vue. D’un crochet dévastateur, il pousse Clichy à la faute dans la surface. L’international algérien se charge d’exécuter la sentence lui-même, mais glisse et touche involontairement deux fois le ballon sur son penalty. Ce qui invalide logiquement son but. Et donc l’égalisation. Le dernier vrai frisson d’un match rythmé et tendu malgré les sept minutes de temps additionnel. Histoire de bien rappeler à Pep Guardiola que la bataille devra être livrée jusqu’au bout.

Résultats et classement de Premier League Retrouvez toute l’actualité de la Premier League

Par Hayden Saerens

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Manchester City

Logo de l'équipe Manchester City
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen.  Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng   - Photo by Icon Sport
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen. Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng - Photo by Icon Sport
Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Leicester City

Gabriel Jesus

02
Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)
Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)

Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)

Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)
11
Revivez Liverpool-Arsenal  (1-1)
Revivez Liverpool-Arsenal (1-1)

Revivez Liverpool-Arsenal (1-1)

Revivez Liverpool-Arsenal (1-1)
10
Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)
Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)

Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)

Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)
60
En direct : Arsenal - Lens (6-0)
En direct : Arsenal - Lens (6-0)

En direct : Arsenal - Lens (6-0)

En direct : Arsenal - Lens (6-0)

Shinji Okazaki