S’abonner au mag
  • International
  • Équipe de France

Varane, le poids des capes

Par Maxime Brigand
Varane, le poids des capes

Après Hugo Lloris et Steve Mandanda, Raphaël Varane a, à son tour, choisi de stopper sa carrière internationale en ce début d’année 2023 au terme de dix ans d’histoire avec l’équipe de France et 93 sélections. Forcément une petite surprise pour un joueur de 29 ans.

La dernière photo de la vie en bleu de Raphaël Varane sera donc la suivante : une 112e minute de finale de Mondial, un duel remporté sur le fil avec Lautaro Martínez et un homme de 29 ans qui passe ensuite de longues secondes au sol, à quatre pattes, lâché physiquement après une longue bataille remportée quelques semaines plus tôt afin de pouvoir disputer la troisième phase finale de Coupe du monde de sa carrière. De cette nuit dohanaise, on retiendra aussi que le défenseur de Manchester United, dont le CV déborde de trophées majeurs, aura été l’un des seuls, avec Hugo Lloris, à s’arrêter dans les couloirs du Lusail Stadium pour bavarder après la défaite des Bleus aux tirs au but. Comme toujours, Varane avait alors choisi de mettre en avant un groupe dont il est le vice-capitaine depuis une éternité et avait accepté d’abattre l’ingrat service après-vente post-revers. Cette finale est surtout tombée au bout d’un drôle de mois, que le Lillois a commencé en se soignant à l’ombre – il est arrivé au Qatar avec une blessure aux ischio-jambiers de la cuisse droite – et en écoutant ses jeunes concurrents (Konaté, Upamecano, Saliba) chanter ses qualités. 

Avant le début de la compétition, Ibrahima Konaté, poli avec les anciens, disait même que le groupe se devait « de faire en sorte que [Varane] soit prêt durant cette Coupe du monde ». Sympa. Il aura fallu être patient : un match sérieux pour se lancer face au Danemark, un autre bien plus compliqué contre la Tunisie, un sauvetage sur la ligne lors du huitième de finale contre la Pologne venu soigner un début de match compliqué, un nouveau rendez-vous maîtrisé face à l’Angleterre, tout comme contre le Maroc, puis une finale bien plus difficile. Assez brillant en 2014 et impeccable tout au long de la compétition en 2018, Raphaël Varane aura plutôt été un accompagnateur sobre pour la nouvelle génération en 2022, peinant un poil plus à masquer ses failles à la relance – ce qui est étrange alors qu’il ose beaucoup plus depuis qu’il travaille avec Erik ten Hag à Manchester United -, mais a surtout compris qu’il était peut-être temps pour lui de refermer un livre ouvert depuis le 22 mars 2013 avec l’équipe de France et a décidé, comme Hugo Lloris et Steve Mandanda, d’appuyer sur le bouton stop après le Mondial qatari. Forcément une petite surprise.

Patron hors caméra

La surprise tient ici à l’âge où Varane décide de mettre un terme à sa carrière internationale, mais il ne faut pas oublier que ce type a aussi fait beaucoup, très vite, très tôt, toujours calmement : premier match de Ligue 1 disputé à 17 ans, transféré au Real Madrid un an plus tard, première fois capitaine des Bleus à 21 piges… Il a également tout mesuré tout au long de sa vie, que ce soit ses interventions sur un terrain ou face à un micro. Son départ aussi, donc. L’histoire veut que le vrai boss Raphaël Varane se révélait ailleurs, loin des caméras, dans les vestiaires, où il a progressivement accepté d’extérioriser et assumer son rôle de jeune patron « expressif » selon Didier Deschamps. Le même Deschamps qui, jeudi, a expliqué : « Raphaël m’a appelé il y a quelques jours pour m’expliquer qu’il souhaitait mettre un terme à sa carrière internationale. C’est un garçon intelligent, qui sait prendre le temps de la réflexion, peser le pour et le contre avant de trancher. Il estime être arrivé au bout de son aventure avec l’équipe de France. J’ai vécu une situation un peu similaire à la sienne, je comprends ses arguments et respecte sa décision même si elle peut sembler regrettable au regard de tout ce qu’il a pu faire avec la sélection jusqu’à la Coupe du monde durant laquelle il s’est comporté, de bout en bout, comme le leader que l’on connaît. »

Ces derniers mois, Varane, qui devait logiquement récupérer le brassard laissé par Lloris, aura également été un chef de file hors gazon, poussant – c’est assez rare pour être souligné – pour que l’équipe de France s’engage publiquement et soutienne les ONG œuvrant pour le respect des droits humains au Qatar. Reste qu’usé psychologiquement et tenu par un corps de plus en plus fragile, notamment son genou, puis porté par le souhait d’avoir davantage de temps entre les rencontres pour se retaper physiquement selon Le Parisien, tout ça se jouera désormais sans lui, laissant un débat ouvert pour le capitanat, qui devrait se jouer entre Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Il a aussi choisi de se retirer avant de potentiellement aller chercher le rare titre majeur qui lui manque (l’Euro, une compétition qu’il a manquée, en 2016, pour une blessure qu’il jugeait, au contraire de Didier Deschamps, sans gravité). Ce qu’il faut aujourd’hui retenir est que l’équipe de France, dont l’avenir dans l’axe est largement assuré, voit partir un homme qui a quasiment toujours été très fiable dans les moments qui comptent (allez, le Suisse-France de 2021 mis à part), qui a toujours su mêler langue de bois assumée et vérité face aux micros, et aura été de toutes les photos de la dernière décennie tricolore, à quatre pattes comme à quatre épingles.

Dans cet article :
Selon Didier Deschamps, Kylian Mbappé ne devrait pas se faire opérer du nez dans l'immédiat
Dans cet article :

Par Maxime Brigand

À lire aussi
Articles en tendances
01
Revivez Autriche-France (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Autriche-France
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
01
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Slovaquie
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

31
Revivez Turquie-Géorgie (3-1)
Revivez Turquie-Géorgie (3-1)

Revivez Turquie-Géorgie (3-1)

Revivez Turquie-Géorgie (3-1)
21
Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)
Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)

Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)

Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Raphaël Varane

00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)