En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Zulte Waregem (3-1)

Super Mario qualifie Nice

Mission accomplie pour les Aiglons. En s'imposant 3-1 à domicile devant les Belges de Zulte Waregem, l'OGC Nice composte son billet pour le prochain tour. Mario Balotelli a marqué un doublé.

Modififié

Nice 3-1 Zulte Waregem

Buts : Balotelli (5e s.p., 31e) et Tameze (86e) pour les Aiglons // Hämäläinen (80e), pour Zulte

Aux commandes de sa mini-moto, l’Italien se faufile entre les plots, sème son adversaire, avant de tracer sa route dans la dernière ligne droite d’un terrain d'entraînement pourrave de Nice. Voilà le dernier bonbon de Super Mario qui fait le tour du web. Mais ce qu'il fallait retenir de cette partie de Mario Kart grandeur nature, c’est la réaction du pilote derrière la ligne d’arrivée : Mario Balotelli n’aime rien de plus que d’appuyer sur l’accélérateur. Face à Zulte Waregem, après quatre minutes de jeu, son sprint dans la surface provoque un penalty. Qu’il convertit aisément. Un démarrage turbo dans les règles de l’art pour envoyer Nice, vainqueur 3-1 finalement, vers le prochain circuit, en 16es de finale.

Premier virage, premier but

Si les Azuréens se sont encore pris une banane dimanche dernier à Caen (1-1), les Belges, 10es du championnat belge, ne sont pas au mieux. Lucien Favre laisse Wesley Sneijder au garage, tout comme Yoan Cardinale, au profit de Walter Benítez, pour tenir les cages azuréennes. Premier virage, premier but. Mario Balotelli voit un ballon traîner dans la surface et prend l’aspiration sur le gardien adverse, qui le déséquilibre : penalty logique. Une bonne dose de calme ou de liquide de refroidissement dans le moteur, au choix, et le buteur maison ouvre son pied, après avoir pris soin d’attendre le plongeon du gardien. 1-0, Balotelli tire sa révérence au kop niçois.


Nice fait la course en tête, mais garde Zulte dans le rétroviseur. Le danger se rapproche. Une main qui traîne dans la surface de Maxime Le Marchand passe inaperçue. Puis Arnaud Souquet évite la sortie de route en repoussant une tête à bout portant de Hämäläinen. Serein à l’arrière du bolide, Benítez enchaîne les parades concluantes. À la demi-heure de jeu, un ingénieur prépare minutieusement ses calculs : c’est Jean Michaël Seri qui aperçoit Alassane Pléa partir dans le dos de la défense. À l’aveugle, l’Ivoirien envoie une merveille de passe, Pléa remise parfaitement devant le but, Balotelli n’a plus qu’à attraper l’étoile en coupant au premier poteau, 2-0. Quatrième réalisation en cinq matchs pour Super Mario.

Benítez marque des points

Après l’arrêt au stand survient un léger accrochage. Leya Iseka percute Benítez, qui remporte son duel, mais essuie une blessure à la main. Cardinale chauffe la machine, mais l’Argentin revient très vite en piste, plus affûté que jamais, puisqu'il va encore s’imposer face à Leya Iseka. Le rythme de la course perd en intensité, et le Gym se dirige tranquillement vers le drapeau à damier jusqu'à un rugissement de Brian Hämäläinen. Du gauche, le Danois place un coup franc splendide dans la lucarne, et Zulte se met à y croire à dix minutes du terme. Alors, du haut de ses 23 ans, Adrien Tameze, tout juste entré en jeu, décide de placer un coup de nitro, puis de conclure du droit, marquant ainsi son premier but sous les couleurs azuréennes. Après deux défaites face à la Lazio, cette victoire 3-1 – la troisième dans cette phase de poules – qualifie les Aiglons pour les 16es de finale. Assurés de terminer deuxièmes, les Niçois peuvent donc s'offrir un tour de décélération dans quinze jours, aux Pays-Bas. Attention, tout de même, ce sera contre Vitesse.

OGC Nice (4-4-2) : Benítez – Jallet, Dante (cap.), Le Marchand, Souquet – Lees-Melou, Seri (Tameze (74e), Koziello, Burner (Lusamba, 78e) – Plea, Balotelli (Marlon, 85e). Entraîneur : Lucien Favre.
Zulte-Waregem (3-4-3) : Bostyn – Heylen, De Fauw (cap) (Cordaro, 78e), Baudry – Hämäläinen, Coopman, Doumbia (Saponjic, 79e), Walsh – Kastanos (De Sart, 46e), Iseka Leya, De Pauw. Entraîneur : Francky Dury.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 67 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
    Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12