Planus et Bordeaux, c'est fini !

Modififié
15 12
À Bordeaux, quand un joueur qui n'est pas prévu lors du traditionnel point-presse d'avant-match demande à y participer, c'est qu'il y a un problème. Ou une annonce particulière. Ainsi, après un Benoît Trémoulinas penaud (excuses après une virée nocturne arrosée), un Carlos Henrique en larmes (départ pour le Brésil pour raisons familiales), cette saison, c'est Marc Planus qui s'y est collé, ce jeudi aprem'.

Laissant d'abord passer ses confrères concernés par le déplacement à Lorient de samedi (20h), le défenseur a indiqué que le club et lui avaient « décidé d'arrêter l'aventure ici » . Ému et manifestement pressé d'en terminer, le libéro à l'ancienne a tenu à remercier tous les gens qu'il a côtoyés, la famille, le club. Mais pas que... « Pendant 26 ans, ça a été long, magnifique, beau, intense… On va passer à autre chose, expliquait-il. Cela a été une belle aventure ; le petit garçon qui est arrivé en 1989, à sept ans, a bien grandi et a été heureux avant tout. Car avant d'avoir été un joueur comblé, j'ai été un homme heureux. Il y a un peu d'émotion aujourd'hui, c'est normal, mais c'est le lot d'une vie de footballeur. »

Parce que ça ne s'est pas arrêté là. « Je vais continuer, poursuivait-il. J'aimerais bien le faire à l'étranger, connaître quelque chose de complètement différent, jouer un ou deux ans en plus. (…) On en a longuement discuté avec le coach (Willy Sagnol, ndlr), lequel pense que je peux encore continuer pendant quelques années. Ma priorité, c'est l'étranger, assez loin, pas forcément en Europe… Merci beaucoup pour les 26 ans, parce que ça a été beau. »

Rapide comme jamais, il s'en est ensuite allé. Peut-être pour rejoindre, la saison prochaine, Fahid Ben Khalfallah en Australie… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un grand joueur, pas forcément par le talent (et encore il a été très bon, notamment sur le titre de Bordeaux) mais par le caractère. Peu de joueurs restent aussi longtemps dans leur club, c'est quand même à saluer. Dommage que son poste ait disparu avec le foot moderne (libéro)
Bring back our Planus Niveau : DHR
Bordel je fais quoi moi maintenant... Je vais aller me soûler aux Chartrons ce soir en son honneur je ne vois que ça dans l'immédiat. Au moins mon pseudo est éternel désormais.
Tes tacles Marc, tes tacles !! On savait dès le début du mouvement que l'attaquant avait déjà plu le ballon.. ça mérite même une compil !

J'espère une place de titulaire pour Bordeaux Nantes (et contre Montpellier pour faire un bout de match dans le nouveau stade) et l'ovation qui va avec. Dire qu'on perd Planus et Lescure en ce mois de mai, le foot est si beau et cruel à la fois...

Merci Marco !! 26 ans, on est pas prêts de revoir ça, tu es notre Steven Gerrard à nous !
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Des champions 2009, il ne reste plus que l'intermittent Jussie... à l'infirmerie toute la saison, sacré symbole...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
15 12