1. //
  2. // 6e journée
  3. // Lille/Lyon (1-1)

Lille offre deux points à l'OL

Auteur d’un but splendide, Lisandro López a été le sauveur d’une équipe lyonnaise peu à son avantage sur la pelouse de Lille. Longtemps dominés et techniquement moyens, les joueurs de Rémi Garde restent invaincus.

Modififié
0 25
Lille - Lyon : 1-1

Buts : Roux pour le LOSC. Lisandro pour l'OL.


Il y a des soirs où rien ne va, de A à Z, du dispositif à l’arbitrage. Et puis soudain, survient une étincelle, comme ça. Boom ! Lisandro López, sa barbiche, ses coups de gueule et sa grosse paire de couilles viennent de prendre les choses en main. On joue la 81e minute d’un drôle de Lille-Lyon, quand à la sortie d’un joli crochet, l’Argentin, à vingt-cinq mètres du but de Landreau, envoie une énorme mine à ras de terre. La trajectoire est parfaite et Ryan Mendes, alors au micro de Paga, reste bouche bée. « Ça fait mal, ça.  » Pas faux. Incapables de se procurer la moindre occasion, les Rhodaniens, martyrisés par un Dimitri Payet spectaculaire, mais parfois inefficace pendant plus d’une heure, quittent le Nord avec un bon point et une bonne excuse que Jean-Michel Aules saura certainement exploiter : Mathieu Debuchy était en position de hors-jeu sur l’action du but lillois.

Lyon à la rue

Quand on connaît l’importance de la séance vidéo dans le football moderne, on se demande si le lecteur DVD de Rémi Garde était en panne cette semaine. Car ce Lille-Lyon, c’est avant tout une histoire de problèmes tactiques. Connu pour ses latéraux qui montent et ses ballons dans le dos de la défense, le dispositif de Rudi Garcia a trouvé en l’OL une parfaite victime. Dès les premières minutes, Debuchy et Digne mettent en panique Jimmy Briand et Steed Malbranque qui, sur leurs côtés respectifs, ne savent pas où donner de la tête. Systématiquement seuls face à deux joueurs, Réveillère et Dabo passent un sale début de mi-temps. Les Lyonnais pressent sur Pedretti et Gueye, alignés au milieu du terrain, laissant ainsi de l’espace à Payet et Mendes, excellent ce soir. C’est d’ailleurs sur une occasion de ce genre que Benoît Pedretti, d’une ouverture somptueuse, trouve Mathieu Debuchy dans la profondeur. En légère position de hors-jeu, le latéral droit de l’équipe de France contrôle et centre pour Mendes qui, d’une frappe dévissée, sert involontairement Roux. Seul devant le but vide, l’attaquant lillois s’offre son premier but de la saison sous les yeux d’un Rémi Garde dégoûté, déjà au courant que l’arbitre s’est chié.

Gageons cependant que l’entraîneur lyonnais ne ralera pas trop, tant ses joueurs ont été fébriles. À la rue comme jamais cette saison, les Rhodaniens, globalement dominateurs dans la possession du ballon, n’alignent pas deux passes sans qu’une erreur technique ne soit commise. Privés de ballon, Lisandro et Gomis viennent le chercher plus bas, mais les occasions ne viennent pas plus. Systématiquement handicapées par des contrôles manqués, par Gomis, mais surtout par Briand, les offensives lyonnaises sont rares. C’est finalement l’omniprésent Dimitri Payet qui déclenche la dernière occasion franche de la première période. D’un amour de petit pont sur Mvuemba, le Réunionnais se met face au jeu, avant de délivrer un délice de passe de l’extérieur du pied en direction de Ryan Mendes. Au duel face à Dabo, l’ancien Havrais crochette puis frappe du gauche. Vercoutre est à la parade. Lyon s’en tire bien.

Licha, ce sauveur

La deuxième période n’est guère plus rassurante pour les Lyonnais. Les entrées de Grenier et de Lacazette ne dynamisent pas les offensives rhodaniennes, tandis que, derrière, l’ensemble est toujours fragile, notamment sur le côté d’Anthony Réveillère. C’est sur ce côté gauche que les Lillois font mal. À la suite d’une action tout en une touche tout droit sortie d’un jeu vidéo, Payet et Mendes obligent Vercoutre à une sortie spectaculaire de la tête. Le portier lyonnais, encore lui, sort une parade exceptionnelle quelques minutes plus tard. Bien servi par Nolan Roux, Payet dégaine une belle Madjer que l’éternel numéro 2 détourne parfaitement. À trop gâcher, les Lillois se font rattraper par le réalisme lyonnais. Malbranque d’un centre tir magistralement sorti par Landreau sonne l’alerte. Révolté, c’est l’ami Lisandro López qui, résigné et toujours aussi loin de la surface, dégaine de loin. Touché coulé. Les Lillois semblent pouvoir plier, mais le score en reste là. Les Lyonnais s’en sortent pas mal, et les Marseillais sourient : quoi qu’il se passe la semaine prochaine, ils recevront Paris au Vélodrome, le 7 octobre, dans le costume de leader.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fernando Couto Niveau : District
1 but non-valable contre 1 but valable... C'est surtout la réalité de ce pauvre match !
Comment ça "Lille offre deux points a l'OL" ? :D
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Un OL qui globalement s'en sort bien, visiblement fatigué mais cela ne justifie pas un tel déchet technique.
Cela dit le but du Losc à un début non valable.

J'avais dit ici ma confiance en Vercoutre, certes la saison n'est pas finie, mais sa succession de match semble me donner raison.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Bon ça suffit les fautes d'orthographe sur les articles d'après-match tapés en 10mn
Ouais le but de Lille n'est pas valable. Mais le point pour Lyon n'est pas admissible. Ça fait chier de pas prendre les 3pts face à une équipe qui n'a rien montré à part une frappe millimétrée de 25m.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Quel purge ce match ! Heureusement Licha ... Encore !


Bon, clairement, match moisi de l'OL, je me suis même surpris à pester contre claude Puel qui faisait encore de la merde* ...

Mvuemba Gonalons, c'est pas cool de la part de garde de les lancer ensemble face à un gros morceaux comme Lille.

En fait, ya rien eu d'habituelle dans cet OL hormis la ligne def GOnalons et Briand, tout les autres avaient de nouveau poste ou de nouveau role...

On ne peut pas se passer de Grenier et de Malbranque dans l'axe actuellement, l'un était sur le banc, l'autre sur l'aile gauche...

Franchement on s'en sort bien, mais Lille à joué avec la merde au cul* tout le match. Tant pis pour eux.


Ah oui, match stratosphérique de Vercoutre, homme du match pour moi. Sa parade sur la madjer de Payet PAPAPA !!!
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Pas admissible ? C'est une nouvelle loi du foot la victoire aux points ?...
L'OL à une grosse occase, juste avant son but, dominer n'est pas gagner et Lisandro marque un but superbe.

Lille a bien joué, bcp de situations chaudes, moins d'occasions globalement et surtout il manque un tueur devant.
On a gagner 5 match sur 6 avec notre 4231 cette saison. Le seul match qu'on ne gagne pas, c'est quand Garde sort son 424.

Je comprend vraiment pas pourquoi Garde a changé de système sur ce match. Pourquoi il met Grenier sur le banc? Pourquoi il isole Malbranque à gauche?

Vraiment Lille était prenable mais on s'est mis des troncs d'arbres dans les roues. Vraiment déçu par Garde qui renouvelle régulièrement cette erreur de changer ce qui marche.
@NikkoFromLyon : "pas admissible" c'est pas une nouvelle loi du foot mais juste une réaction de supporter.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Garde s'est planté, je le pense aussi, après j'apprécie sa franchise d'expliquer son choix, à savoir vouloir faire tourner tout en mettant un schéma qui avait permis de battre Lille 2 fois l'an dernier.

Après comme bcp de supps Lyonnais, je pense qu'au vu de notre début de saison et d'un schéma qui fonctionne, je ne l'aurais pas remis en cause.
"Lille était prenable".....
Faut p´tet pas exagérer...
NikkoFromLyon Niveau : CFA
@simz, ok mes excuses, me suis emporté comme un supp´ moi aussi.
@simz

Je pense que oui, Lille était prenable. Je les ai trouvé fébriles. Mais que ce soit clair, sur ce match, Lille mérite de repartir avec 3 points. Je dis simplement, par cette phrase, que si Garde avait mis son équipe type et son système habituel, le match aurait été complètement différent.
Si Lisandro a pu mimer, pour célébrer son tir - effectivement assez incroyable -, qu'il en a deux grosses, ses coéquipiers dans leur ensemble, pourraient signifier qu'ils en ont un gros de cul* de revenir du Grand Stade avec le point du vol. Enfin, Gomis peut les représenter à lui tout seul.

Très bon match aussi de Vercoutre. Il vaut bien à lui tout seul la moitié du point ramené par L'OL : donc on « découvre un nouveau gardien » à Lyon qui peut faire de beaux arrêts ET ne pas être timide, voire efficace, dans ses sorties aériennes, puisqu'il en fait.

Deux bons gardiens, deux bons entraîneurs, des joueurs de champs valeureux mais pas assez « tueurs » ; j'allais, en exagérant, presque dire de la Ligue 1 comme je l'aime.
saucissonbière Niveau : CFA2
Très beau match des lillois et belle ambiance au stade (pour une fois). Mais bordel, c'est pas possible de faire ENCORE match nul après avoir dominé de la tête et des épaules. Mendes: XXL. Payet: trop inefficace... Dommage, il fallait tuer le match!

On le sentait venir ce but de toute façon, je disais à mes potes: "il faut pas laisser le ballon aux lyonnais, il suffit d'une frappe de Lisandro" vers la 80ème... Bien dégoûté d'avoir vu juste.
Lyon, en jouant piteusement, aurait dû l'emporter si l'arbitre de touche avait vu la position de hors jeu de Debuchy.
Alors certes cette victoire aurait été miraculeuse et un hold-up. Mais bon, au final Lille s'est procuré 3 occasions nettes (son but, la madjer de Payet et le face à face de Mendes). Et ce, contre un très mauvais Lyon, perturbé par un changement tactique de Garde, qui a certainement compris son erreur.
@nomis : il est difficile d'imaginer le scénario de ce match si le but avait était refusé car il est intervenu à la 7e minute.
N'ayant pas d'affinités particulières pour une des deux équipes, je peux dire que:
-le match n'est pas une purge, un peu brouillon mais lille a vraiment tout donnée
-lyon s'en sort vraiment très bien tant elle n'a rien fait lors de ce match...
-Payet peut être très bon quand il joue comme ce soir
-Lille a vraiment un gros problème devant le but
-Vercoutre de beaux arrêts sur sa ligne mais je le trouve très juste dans ses sorties et anticipations, mais ce soir les lillois n'ont pas su en profiter
-Mais c'est le foot, si on ne marque pas quand on domine et qu'en face il y a de très bon joueur ça finit comme ça...
-A la fin les deux avaient l'air plutôt content de leur match (lille malgré tout c'est rassuré et lyon n'en demandait pas plus!)
Un match nul ça vaut 2 pts ??
biquette2012 Niveau : District
Rien à voir mais il faut faire tourner :

COMMUNIQUE OFFICIEL DES TÉMOINS DE L'INCIDENT SURVENU EN MARGE DU MATCH MHSC/ASSE :
à envoyer dans toutes les boites mails des médias, faites des copier coller et faites circuler dans les rédactions :

"Un jeune a fait tomber par terre par inadvertance un fumigène non allumé, alors qu'il marchait près des forces de l'ordre non loin des buvettes. Contrairement à ce qui a été dit dans certains médias
il n'est en aucun cas interdit de stade. Les policiers de la BAC ont voulu l'interpeller, alors que la possession d'un fumigène, qui plus est non allumé, est autorisée en dehors d'un stade. Pris de panique il a alors couru vers des dizaines de personnes qui étaient calmement attablées aux buvettes.

Les forces de l'ordre ont alors usé de leurs tonfas pour procéder à l'interpellation, une interpellation très musclée qui a choqué les personnes présentes, certains se sont levés pour pour faire cesser le matraquage abusif dont il était victime. C'est alors que sans aucune raison et de manière totalement disproportionnée, sans qu'il soit menacé et sans que l'on comprenne pourquoi, un représentant des forces de l'ordre a tiré à bout portant au flash-ball en direction des personnes attablées aux buvettes. Contrairement à la version des forces de l'ordre, aucun policier n'avait été blessé à ce moment là, la situation était très largement maitrisable (seules 2/3 personnes s'étaient levées pour tenter de calmer les policiers), la légitime défense ne peut en aucun cas être retenue, le tir était tout simplement inexplicable.

Florent, un jeune supporter surnommé "CASTI" a été atteint en plein dans l’œil.Florent n'avait rien a voir avec l'interpellation initiale, il n'a pas protester contre l'interpellation musclée des policiers et n'avait rien à se reprocher. Gravement touché à l’œil, il a été transporté à l’hôpital. Encore une fois, contrairement aux récits trouvés dans les médias, son œil n'a pas été sauvé. Son œil a été pulvérisé. Selon le chirurgien, il a littéralement explosé, l'explosion de l’œil à même entrainé une fracture de la paumette tellement elle fut violente. Le policier auteur du tir, s'est alors caché et ses collègues ont ramassé le projectile tiré pour faire croire qu'il n'y avait pas eu de tir et que le bruit aurait été provoqué par une bombe agricole. La version policière serait presque risible si l'incident n'était pas si grave, hélas c'est celle là qui a été relayée par les médias.
Des pressions policières ont ensuite et exercées auprès de certains témoins, leur demandant de déclarer que la BAC était intervenu suite à des incidents entre supporters Montpellier et Stéphanois, ce qui évidemment est faux, les supporters Stéphanois étant déjà "parqués" dans le secteur visiteur. Ces derniers retireront même leurs banderoles à l'intérieur du stade lorsqu'ils apprendront le drame, par solidarité avec les supporters Montpellierains.
L’œil de Florent est hors de fonction. Il ne verra plus jamais de cet œil et devra vivre le restant de sa vie avec ce lourd handicap. Tous les témoins de ce qui reflète clairement le caractère de "bavure" ont et choqué par le comportement des fonctionnaires de la BAC avant, pendant et après l'incident. Ils espèrent évidemment que justice sera faite, et jugent unanimement insupportable les versions calomnieuses qui ont été publiées dans les médias. Nous, ses amis, réclamons que la vérité soit rétablie. Nous ne pouvons pas laisser une telle erreur policière être transformée en cas de légitime défense. Certaines version publiées sont carrément écœurantes, et reflètent un manque cruel d'investigation journalistique."
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Malaga contient Bilbao
0 25