En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // 30 septembre 1964

Le jour où la légende de George Best est née

C'était il y a cinquante et un ans, jour pour jour. Ce 30 septembre 1964, Manchester United se déplaçait dans un Stamford Bridge bondé pour affronter Chelsea. Une affiche de prestige qui a accouché du récital d'un seul homme : George Best. Obligés de s'incliner devant la prestation lunaire d'un gamin de dix-huit ans, plus de 60 000 spectateurs ont vibré au rythme des fulgurances du Nord-Irlandais et se sont tous levés à la fin pour saluer unanimement le génie. Ce jour-là, l'Angleterre a vu ni plus ni moins débuter la légende de George Best. Récit.

Modififié

On l'oublie bien trop souvent, mais les légendes sont sans cesse idéalisées. Glorifiées. Élevées au-delà du commun des mortels. Celle de George Best est à la fois fastueuse et tourmentée, lumineuse et crépusculaire. Mais si la carrière ainsi que la vie du mythique numéro 7 ont été maintes fois racontées, peu savent quand sa légende a pris source. C'était il y a cinquante et un ans, un 30 septembre 1964. Une nuit étoilée, à Londres, dans l'écrin de Stamford Bridge, où l'Angleterre a découvert le phénomène. Best n'avait alors que dix-huit ans, le corps frêle mais élancé, les jambes fines et les cheveux mi-longs.

60 769 spectateurs étaient venus s'amasser dans les terraces de l'époque qui bordaient la piste d'athlétisme autour du stade, lequel était éclairé par de longs et grands réverbères. Tous avaient fait le déplacement pour un simple match entre Chelsea et Manchester United. Tous auront finalement les yeux rivés sur ce jeune homme au pied hypnotisant et aux multiples arabesques. Ce soir-là, il n'y avait rien d'ordinaire. Car George Best a écrit les premières lignes de sa propre légende. Bien des années plus tard, à propos de ce jour où tout a basculé, le futur Ballon d'or ne livrera que ces quelques mots, mais ô combien significatifs : «  Plus je me demande quand cela a commencé, plus je continue de revenir sur ce match. »

Les fantômes de Munich et l'ange inattendu


Avant de faire suffoquer et enchanter toute une assistance, le gamin de Belfast n'a pas immédiatement scintillé. Il a fallu faire preuve d'un peu de patience. À quinze ans, il ne pèse que 47 kilos, et son physique chétif se montre rédhibitoire pour les émissaires venus le superviser. Un recruteur de Leeds United était d'ailleurs venu le voir jouer et était parti au bout de seulement vingt minutes, affirmant que Best ne deviendrait jamais joueur professionnel. Des conclusions hâtives que n'a pas eu Bob Bishop, ancien ouvrier des chantiers navals et prospecteur pour Manchester United. « Je crois que je vous ai trouvé un génie » , a-t-il écrit dans un télégramme devenu célèbre envoyé au manager Matt Busby. Le fils d'une ouvrière dans une fabrique de cigarettes et d'un employé des chantiers navals quitte pour la première fois son Irlande du Nord pour y revenir aussitôt. Il faudra l'insistance de son paternel, Dickie, afin de le pousser à y retourner. À dix-sept ans, au printemps 1963, George signe son premier contrat professionnel. Quelques mois plus tard, le 14 septembre, il honore sa première apparition sous la tunique des Red Devils.

Quand le jeune joueur débarque en équipe première, Manchester United reste encore une équipe convalescente. Profondément traumatisée par le crash de Munich, en 1958, où une majeure partie de l'équipe a été décimée. Parmi les victimes du drames, l'un des Busby Babes, Duncan Edwards, promesse choyée destinée à briller. De cette tragédie, il reste notamment les rescapés Bobby Charlton et Matt Busby. À l'époque, évoluer avec les Red Devils revenait à vivre quotidiennement avec ce drame et à marcher au milieu de fantômes et de survivants élevés au rang de héros. C'était, aussi et surtout, reconstruire sur les vestiges d'un passé autrefois appelé à devenir florissant. « Bestie  » n'est donc qu'un gamin lorsqu'il devient un élément de plus en plus important après son premier exercice en 1963/1964. Très vite, Matt Busby s'aperçoit qu'il détient dans ses rangs un joueur à part, singulier, différent. Mais ce que l'Écossais ne sait pas encore, c'est qu'il a sous les yeux celui qui va enfin permettre à Manchester United de faire son deuil et de fuir ce perpétuel horizon lugubre.

«  À la fin, ils se sont levés et l'ont applaudi, ils lui ont donné leurs cœurs qu'il avait gagnés »


À l'aube de la saison 1964/1965, Best n'est donc qu'un diamant à polir, arborant un maillot floqué du numéro onze, le 7 étant la propriété de John Connelly. Les stars, à l'époque, se nomment Charlton, David Herd et surtout Denis Law, attaquant prolifique patenté de United. Mais l'effectif demeure en rodage. Avant de se déplacer à Chelsea qui est alors invaincu en championnat, les Red Devils connaissent des débuts poussifs (5 victoires, 3 nuls et 2 défaites). Une courbe de résultats loin de se révéler satisfaisante, mais qui n'empêche pas Best de se distinguer. Au-delà de ses deux buts inscrits, ce sont ses fulgurances personnelles qui font parler. Ainsi, de Leicester à Fulham en passant par Everton et Stoke, son nom commence à être susurré. Sauf qu'afin que la presse nationale s'en fasse l'écho, il faut briller à Stamford Bridge, autre endroit phare des « Swinging Sixties » avec Fleet Street où se réunit une myriade de personnalités. Et ça, le Nord-Irlandais, va le faire avec maestria.

Si Hollins et Tambling mettent d'entrée une grosse pression sur les visiteurs en étant tout près d'ouvrir le score, les hommes de Busby relèvent progressivement la tête et prennent les devants à la demi-heure de jeu. Profitant d'une bévue de McCreadie, le number 11 dribble le gardien Bonetti et marque. Le début du chef-d'œuvre. Sonnés par cette ouverture du score, les Blues sombrent peu à peu et sont tout proches de céder une nouvelle fois sur une tête de Charlton, à la réception d'un corner de George, qui termine sur la barre transversale. En seconde période, les offrandes de Best finissent par être conclues. À la 73e minute, Law claque une tête victorieuse sur un centre de son coéquipier, qui entérine définitivement le succès des siens. Plus que son but et son assist, c'est l'éventail de dribbles envoûtants proposé qui pétrifie les spectateurs. C'est cette facilité insolente, cet élan jamais contrarié qui marquent les esprits. Présent au stade, Ken Jones, chroniqueur respecté qui n'avait pas pour habitude de faire des louanges, s'épanchera non sans une ostensible admiration le lendemain dans l'édition du Daily Mirror : « À la fin, ils se sont levés et l'ont applaudi, ils lui donné leurs cœurs qu'il avait gagnés avec chaque mouvement enchanteur, chaque geste provenant de son jeu de génie. Avant même ses dix-neuf ans, le jeune garçon de Belfast avait 60 769 fans pour lesquels il semblait destiné à devenir le meilleur ailier de tous les temps. Le match était fini, mais qui pouvait oublier une telle chose ? »


Le quotidien The Times se montrera tout aussi dithyrambique sur la prestation grandiose de l'ailier virevoltant. « Tout venait de Best, écrivait à l'époque le journal. Rien ne pouvait l'arrêter dans son élan. Il est même parvenu à faire succomber le public de Chelsea qui attendait que Best ait le ballon pour le voir jouer avec une fluidité qui terrassait chaque joueur. » Et parmi tous ces défenseurs édentés, un, en particulier, ne s'en remettra pas. Tourmenté comme jamais, le joueur des Blues Ken Shellito a vécu un véritable supplice durant 90 minutes. À tel point qu'après avoir été autant maltraité, il ne sera plus appelé en sélection nationale avec les Three Lions et traînera, d'après les dires du Mancunien Pat Crerand, une malédiction jusqu'à la fin de sa carrière : « Ken était un excellent défenseur, mais Best l'a abattu. » Sa performance avait été presque irréelle, si lunaire que même ses adversaires du soir s'étaient inclinés devant son génie. La victime Shellito avait été le premier à féliciter son bourreau, avant d'être suivi par John Hollins et Barry Bridges. Le manager de Chelsea, Tommy Docherty, qualifiera le match de Best de « sensationnel » . Le capitaine Terry Venables, lui, soufflera seulement que « ce jour-là, il (Best, ndlr) était dans un autre monde » .

Poser des mots sur cette rencontre charnière dans la carrière de « Bestie » suffisait d'ailleurs à embuer les yeux de son père Dickie, éminemment fier. « Je suis toujours très sensible à propos de tout cela, s'émouvait-il, en 1999. J'ai découpé et conservé les articles du journal qui parlaient de ce match. (…) À l'époque, je travaillais et ne pouvais pas assister à tout ça. Mais des années plus tard, j'ai rencontré la sœur de Madame Fullaway (celle qui logeait Best à son arrivée à Manchester, ndlr), qui vivait à Londres et allait voir les matchs parce que George jouait. Elle disait qu'elle était complètement dépassée, s'asseyait et pleurait. » Quant à Sir Matt Busby, toujours adepte des formules singulières, il utilisera cette délicieuse métaphore pour résumer tout le bien qu'il pensait de la performance de son joueur chéri : «  Je m'en souviendrai toujours. Après cela, chaque fois que je venais à Stamford Bridge, je me disais que je devais appeler la police pour les prévenir qu'un meurtre allait être commis. » Un match qui a également été un tournant décisif dans la saison de Manchester United. « Soudainement, nous sentions que nous pouvions faire quelque chose » , confiera Denis Law. Les Red Devils termineront champions d'Angleterre, eux qui couraient après une couronne nationale depuis 1957. La suite de la légende de George Best ? The rest is history, comme se plaisent à dire les Anglais. Avec, entre autres, des triomphes et d'autres carrières assassinées à foison. Mais, aussi et surtout, beaucoup d'alcool, de femmes et d'excès.

Par Romain Duchâteau Tous propos recueillis dans Bestie : A Portrait Of A Legend de Joe Lovejoy (1999) et George Best Fifty Defining Fixtures de Iain McCartney (2015)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:31 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester Hier à 18:25 Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 8 Hier à 17:10 L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 87 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:02 Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 21 Hier à 13:03 Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 10 Hier à 12:02 Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 Hier à 10:43 Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 37 Hier à 10:10 Independiente remporte la Copa Sudamericana 13
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39