En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real Madrid/FC Barcelone

Cesc symbole

Il a quitté son statut de capitaine douillet d’Arsenal pour gagner des titres avec son club de cœur, le FC Barcelone. Fabregas a tout lâché pour réaliser son rêve de gamin. Bilan du retour de l’enfant prodigue à quelques encablures du clasico.

Il n’était que Cesc lorsqu’il a quitté le Barça pour Londres. A l’époque le Barça est en pleine reconstruction. Gaspart est remplacé par Laporta et sa batterie de nouveaux dirigeants au sein de laquelle figure Sandro Rosell, actuel président du club. Trop occupé à chercher une star capable de redonner du baume au cœur des socios, ce dernier se désintéresse un temps de la situation contractuelle des pépites de la Masia. Au final, Ronaldinho débarque en provenance du PSG tandis que Cesc s’envole pour la perfide Albion afin d’y rejoindre Arsène Wenger et les Gunners. Pour les dirigeants culés, c’est un gros coup dur : « Nous avons péché par manque d’expérience, regrette aujourd’hui Sandro Rosell. Jamais on n’aurait pensé qu’un club étranger puisse venir nous prendre Fabregas gratuitement en faisant uniquement un changement de résidence. Son départ était dur à avaler d’autant que c’était un joueur sur lequel nous comptions beaucoup. » Rapatrier le Catalan Fabregas devient vite une question de fierté plutôt qu’une réelle priorité sportive pour les dirigeants blaugranas. L’été dernier, l’affront est enfin lavé en échange de 28 millions d’euros (plus une série de variables en fonction des résultats et des titres remportés par le joueur). Pour réaliser son rêve de gamin, le milieu de terrain catalan accepte quant à lui de faire des sacrifices financiers et d’être placé en concurrence avec les Xavi, Iniesta, Busquets et Thiago Alcantara ; des mecs qui lui mènent déjà la vie dure en Seleccion. Résultat, Fabregas n’a pas toujours été titulaire depuis le début de saison, mais les chiffres le prouvent : avec 9 buts en 12 matchs de Liga, la réintroduction de la bête dans son habitat naturel est un succès. Jamais l’international espagnol n’avait affiché de telles stats dans sa carrière. Mieux, le Barcelonais n’est plus qu’à trois pions du nombre de buts inscrits par la statue Thierry Henry lors de sa première saison barcelonaise (12 buts en 30 matchs de Liga pour le Français). Des chiffres impressionnants pour un joueur qui à lui seul a contraint Guardiola à réinventer tactiquement son équipe. Pas vraiment attaquant et plus vraiment milieu de terrain, Fabregas est sans doute le deuxième électron libre de l’équipe avec Messi. Un hybride sans poste défini qui a poussé son coéquipier Xavi à le qualifier de « renard du milieu de terrain » .

Fabregas: « Nous ne sommes pas des fonctionnaires »

Alors qu’Arsène Wenger a regretté le départ de celui qui le considère comme « son père footballistique » , Guardiola, en revanche, s’est toujours montré beaucoup plus modéré au moment d’évoquer le cas de son nouveau milieu de terrain. Au contraire de Piqué dont il s’est chargé du rapatriement, le transfert de Fabregas ne porte pas le sceau de Pep mais plutôt celui de son adjoint et acolyte Tito Vilanova. Ce dernier a en effet été celui qui a persuadé Guardiola de rapatrier Fabregas au Barça. Avant de travailler avec les pros, Vilanova se chargeait de coacher l’une des plus belles générations de l’histoire du club. A l’époque, ses cadets s’appellent Piqué, Messi…et Fabregas. Son chouchou. « Cesc a toujours été ultra perfectionniste, tellement que ça en était préoccupant. Il me faisait souffrir parce qu’il n’était jamais satisfait. Quand on gagnait 5-0 je lui disais: "Tu as fais un grand match" et lui me répondais: "Non, coach, j’ai perdu un ballon. J’aurais pu mieux faire." » Cette autoexigeance Fabregas ne l’a pas perdu depuis son retour de Londres. Bien au contraire : « Je suis revenu pour me mettre à l’épreuve et grandir encore plus à côté de joueurs de très haut niveau. En football, il faut oublier ce qui a été accompli. Nous ne sommes pas des fonctionnaires ou des retraités. Chaque année, il faut être au top pour gagner sa place et au Barça plus qu’ailleurs. » Lui qui s’est toujours vanté d’avoir un ADN Barça n’a naturellement pas eu besoin de période d’adaptation mais a dû se réinventer pour séduire son coach. Le contraire est également vrai. C’est un fait, depuis l’arrivée de Fabregas, le Barça a muté, signe que pour Guardiola, Fabregas n’est pas loin d’être indispensable. Avec l’ancien Canonnier, les Blaugranas ont peut-être perdu en contrôle et en possession de balle mais ont nettement gagné en verticalité. A l’aise aussi bien dans le jeu court que dans les petits espaces, Fabregas s’amuse à coller intelligemment des ballons au-dessus des défenseurs adverses pour calmer les ardeurs rivales. Friand de nouvelles variantes capables de déstabiliser et d’embrouiller l’adversaire, Guardiola a également profité de l’arrivée de Cesc pour faire des nouvelles expériences tactiques, comme par exemple remettre au goût du jour le fantasme barcelonais de la défense à trois ou évoluer sans avant-centre de métier. Des folies douces dont Villa et Pedro ont notamment été victimes et qui ont parfois enrayé la belle mécanique blaugrana. Guardiola en est conscient, le Barça avec Fabregas est encore perfectible. Mais pour le coach catalan, le temps va se charger de mettre chaque pièce du puzzle à sa place : « Les fonctions de Cesc dans l’équipe ne sont pas encore claires, mais son désir, son talent et son implication vont rendre les choses plus faciles. On est encore dans une phase où on apprend à se connaître. Il faut encore qu’il assimile certains concepts qui nous sont propres et savoir quand est-ce qu’il doit avancer ou reculer sur le terrain. »

Deux tasses de thé vert par jour

En 2006, suite à l’élimination de l’Espagne par la France en Coupe du monde, Fabregas était en larmes. A l’époque, le pays tout entier s’en était étonné. Cesc n’est pourtant pas un patriote modèle, mais un compétiteur hors pair. Lui qui a ouvert les portes de la Premier league aux Espagnols, qui a été le plus jeune capitaine de l’histoire des Gunners et qui a fait le doublé Euro-Coupe du monde en sélection s’impose désormais le plus grand défi de sa carrière sous le maillot de son cœur fétiche. Répondre aux grandes attentes placées en lui et justifier la confiance que lui ont manifestée dirigeants, entraineurs et coéquipiers. Cesc avait 16 ans quand il a quitté le Barça. Il en a désormais 24 et grâce à son retour aux sources, les potages de sa grand-mère, ses deux tasses de thé vert quotidiennes, les blagues pourries de son ami Piqué et l’ambition qui est la sienne, il est le plus heureux du monde. Pas vrai Arsène ?

Par Javier Prieto-Santos
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 17:55 OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 1 Hier à 09:46 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham
Hier à 16:10 Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 8 Hier à 15:49 Le Nord-Coréen Han boude les radios 28 Hier à 15:12 Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 34 Hier à 14:16 L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:30 La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 28 Hier à 08:40 Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 27
dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4 samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 103 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 12 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20