1. //
  2. // Real Madrid/FC Barcelone

Cesc symbole

Il a quitté son statut de capitaine douillet d’Arsenal pour gagner des titres avec son club de cœur, le FC Barcelone. Fabregas a tout lâché pour réaliser son rêve de gamin. Bilan du retour de l’enfant prodigue à quelques encablures du clasico.

Il n’était que Cesc lorsqu’il a quitté le Barça pour Londres. A l’époque le Barça est en pleine reconstruction. Gaspart est remplacé par Laporta et sa batterie de nouveaux dirigeants au sein de laquelle figure Sandro Rosell, actuel président du club. Trop occupé à chercher une star capable de redonner du baume au cœur des socios, ce dernier se désintéresse un temps de la situation contractuelle des pépites de la Masia. Au final, Ronaldinho débarque en provenance du PSG tandis que Cesc s’envole pour la perfide Albion afin d’y rejoindre Arsène Wenger et les Gunners. Pour les dirigeants culés, c’est un gros coup dur : « Nous avons péché par manque d’expérience, regrette aujourd’hui Sandro Rosell. Jamais on n’aurait pensé qu’un club étranger puisse venir nous prendre Fabregas gratuitement en faisant uniquement un changement de résidence. Son départ était dur à avaler d’autant que c’était un joueur sur lequel nous comptions beaucoup. » Rapatrier le Catalan Fabregas devient vite une question de fierté plutôt qu’une réelle priorité sportive pour les dirigeants blaugranas. L’été dernier, l’affront est enfin lavé en échange de 28 millions d’euros (plus une série de variables en fonction des résultats et des titres remportés par le joueur). Pour réaliser son rêve de gamin, le milieu de terrain catalan accepte quant à lui de faire des sacrifices financiers et d’être placé en concurrence avec les Xavi, Iniesta, Busquets et Thiago Alcantara ; des mecs qui lui mènent déjà la vie dure en Seleccion. Résultat, Fabregas n’a pas toujours été titulaire depuis le début de saison, mais les chiffres le prouvent : avec 9 buts en 12 matchs de Liga, la réintroduction de la bête dans son habitat naturel est un succès. Jamais l’international espagnol n’avait affiché de telles stats dans sa carrière. Mieux, le Barcelonais n’est plus qu’à trois pions du nombre de buts inscrits par la statue Thierry Henry lors de sa première saison barcelonaise (12 buts en 30 matchs de Liga pour le Français). Des chiffres impressionnants pour un joueur qui à lui seul a contraint Guardiola à réinventer tactiquement son équipe. Pas vraiment attaquant et plus vraiment milieu de terrain, Fabregas est sans doute le deuxième électron libre de l’équipe avec Messi. Un hybride sans poste défini qui a poussé son coéquipier Xavi à le qualifier de « renard du milieu de terrain » .

Fabregas: « Nous ne sommes pas des fonctionnaires »

Alors qu’Arsène Wenger a regretté le départ de celui qui le considère comme « son père footballistique » , Guardiola, en revanche, s’est toujours montré beaucoup plus modéré au moment d’évoquer le cas de son nouveau milieu de terrain. Au contraire de Piqué dont il s’est chargé du rapatriement, le transfert de Fabregas ne porte pas le sceau de Pep mais plutôt celui de son adjoint et acolyte Tito Vilanova. Ce dernier a en effet été celui qui a persuadé Guardiola de rapatrier Fabregas au Barça. Avant de travailler avec les pros, Vilanova se chargeait de coacher l’une des plus belles générations de l’histoire du club. A l’époque, ses cadets s’appellent Piqué, Messi…et Fabregas. Son chouchou. « Cesc a toujours été ultra perfectionniste, tellement que ça en était préoccupant. Il me faisait souffrir parce qu’il n’était jamais satisfait. Quand on gagnait 5-0 je lui disais: "Tu as fais un grand match" et lui me répondais: "Non, coach, j’ai perdu un ballon. J’aurais pu mieux faire." » Cette autoexigeance Fabregas ne l’a pas perdu depuis son retour de Londres. Bien au contraire : « Je suis revenu pour me mettre à l’épreuve et grandir encore plus à côté de joueurs de très haut niveau. En football, il faut oublier ce qui a été accompli. Nous ne sommes pas des fonctionnaires ou des retraités. Chaque année, il faut être au top pour gagner sa place et au Barça plus qu’ailleurs. » Lui qui s’est toujours vanté d’avoir un ADN Barça n’a naturellement pas eu besoin de période d’adaptation mais a dû se réinventer pour séduire son coach. Le contraire est également vrai. C’est un fait, depuis l’arrivée de Fabregas, le Barça a muté, signe que pour Guardiola, Fabregas n’est pas loin d’être indispensable. Avec l’ancien Canonnier, les Blaugranas ont peut-être perdu en contrôle et en possession de balle mais ont nettement gagné en verticalité. A l’aise aussi bien dans le jeu court que dans les petits espaces, Fabregas s’amuse à coller intelligemment des ballons au-dessus des défenseurs adverses pour calmer les ardeurs rivales. Friand de nouvelles variantes capables de déstabiliser et d’embrouiller l’adversaire, Guardiola a également profité de l’arrivée de Cesc pour faire des nouvelles expériences tactiques, comme par exemple remettre au goût du jour le fantasme barcelonais de la défense à trois ou évoluer sans avant-centre de métier. Des folies douces dont Villa et Pedro ont notamment été victimes et qui ont parfois enrayé la belle mécanique blaugrana. Guardiola en est conscient, le Barça avec Fabregas est encore perfectible. Mais pour le coach catalan, le temps va se charger de mettre chaque pièce du puzzle à sa place : « Les fonctions de Cesc dans l’équipe ne sont pas encore claires, mais son désir, son talent et son implication vont rendre les choses plus faciles. On est encore dans une phase où on apprend à se connaître. Il faut encore qu’il assimile certains concepts qui nous sont propres et savoir quand est-ce qu’il doit avancer ou reculer sur le terrain. »

Deux tasses de thé vert par jour

En 2006, suite à l’élimination de l’Espagne par la France en Coupe du monde, Fabregas était en larmes. A l’époque, le pays tout entier s’en était étonné. Cesc n’est pourtant pas un patriote modèle, mais un compétiteur hors pair. Lui qui a ouvert les portes de la Premier league aux Espagnols, qui a été le plus jeune capitaine de l’histoire des Gunners et qui a fait le doublé Euro-Coupe du monde en sélection s’impose désormais le plus grand défi de sa carrière sous le maillot de son cœur fétiche. Répondre aux grandes attentes placées en lui et justifier la confiance que lui ont manifestée dirigeants, entraineurs et coéquipiers. Cesc avait 16 ans quand il a quitté le Barça. Il en a désormais 24 et grâce à son retour aux sources, les potages de sa grand-mère, ses deux tasses de thé vert quotidiennes, les blagues pourries de son ami Piqué et l’ambition qui est la sienne, il est le plus heureux du monde. Pas vrai Arsène ?

Par Javier Prieto-Santos
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Faut quand même avouer qu'il a cloué le bec à tout ceux qui ne croyait pas en lui à l'annonce de son transfert.

J'aime la verticalité qu'il apporte, et c'est un mec capable de marquer de près, de loin, et de la tête en plus.
Qu'il ait tort ou raison concernant le niveau de motivation des fonctionnaires, je pense qu'il devrait éviter ce genre de comparaison.

PS : non, je ne suis pas fonctionnaire!
PS 2 : j'aime beaucoup Cesc, le joueur.
Clairement, il a fermé la gueule de tous ceux qui parlaient d'incompatibilité, même Thiago y a gagné.
Seul hic, l'équipe contrôle moins la circulation de balle et le quadrillage du terrain, ils ne pressent par ex plus comme l'année dernière, mais là je pense que 2 facteurs jouent: les blessures de joueurs comme Villa et Pedro ont joué, et puis le système a encore besoin de rodage.
Sweeney todd Niveau : District
Excellent article, vraiment !
Bien d'accord avec Sweeney todd, vraiment du bon sofoot dans cet article.
Dommage qu'il ne donne pas la recette de la "talonnade aveugle plein axe".
lad
@macdermot

je vais te la donner moi la recette de la "talonnade aveugle plein axe" :

Cesc + sopa catalana de mémé + Real qui veut te faire venir à Madrid ;-) - thé vert londonien + Masía + Real dans son canapé devant sa télé à Madrid = talonnade aveugle en plein dans le cul d'Arsène et de Tito Pérez = victoire de ton club de coeur... le Barça! ;-)
lad
ben ouais macdermot! un putain* de crack ce Cesc! ahahah
il y a 7 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 5 il y a 7 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 il y a 8 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 119 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4
Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 27 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2