1. //
  2. //
  3. // Bilan de la saison

Ce qu’il faut retenir de la Ligue des Champions 2011/2012

Bien malin celui qui aurait misé un kopeck sur la victoire finale de Chelsea au début de la saison. On attendait le Barça, le Real Madrid, les deux Manchester. Bah non. Rien ne s'est passé comme on l'avait prévu. Et finalement, c'est aussi pour ça qu'on l'aime tant, cette Ligue des Champions.

Modififié
0 54

Conclusion de la saison : avoir la possession de balle, ça ne sert à rien

Bah ouais. Certains diront que Chelsea, c’est l’anti-football. C’est le football défensif, c’est mettre un bus devant le but. D’accord. Mais allez donc demander à Naples, Benfica, au Barça et au Bayern... Des équipes qui ont comme point commun d’être des formations joueuses, qui vont parfois vite, qui tiennent le ballon. Pourtant, le même constat pour tous. Hormis Naples, qui a mis un bouillon aux Blues au match aller (Coïncidence ? C’était encore Villas-Boas sur le banc...), les autres équipes n’ont jamais pu développer leur jeu habituel. Le Barça a fait du 72% de possession de balle lors de la demi-finale retour au Camp Nou. Les Catalans ont touché les montants, raté un péno. Et le Bayern ? 58% de possession sur cette finale, 43 tentatives de tirs… Pour rien. Pour finalement voir un rêve s’écraser sur le montant de Petr Čech. Alors voilà, Chelsea n’a peut-être pas développé le plus beau football de l’Histoire, mais il a marqué 3 buts en 3 occasions contre le Barça, et a scoré sur sa seule vraie occasion en finale. Sa force ? Le mental, la confiance. Un mental pour revenir de nulle part à chaque fois, la confiance pour aller au bout de tous ses efforts, même après prolongation, même quand la situation semblait désespérée. Et puis, quand vous avez un Drogba en relation directe avec Dieu et un entraîneur avec une tête de Chinois, vous ne pouvez que gagner.


Il n’était pas terrible, en fin de compte, ce Clásico tant annoncé

On nous a bassinés. On vous a bassinés. Tout le monde a été bassiné. La finale, c’était écrit, cela devait être Barcelone-Real Madrid. Le 7e de la saison après les deux matches de Supercoupe, les deux de Copa del Rey et les deux de championnat. Après avoir éliminé le Milan AC, le Barça pensait avoir la voie royale jusqu’à la finale de Munich. A vrai dire, le Real aussi. En même temps, c’est normal. Les deux équipes sont actuellement les deux meilleures équipes du monde. Les seules capables de dépasser la barre des 100 buts en championnat. Les seules qui comptent dans leur effectif un joueur en mesure de marquer à lui seul plus de buts que la plupart des équipes de Ligue 1. Cela devait donc être l’apogée de cette saison. Une finale entre Pep et José. D’ailleurs, si finale il y avait eu, peut-être bien que Guardiola n’aurait pas annoncé son départ avec tant d’avance. Il aurait certainement attendu l’issue du match de Munich, pour partir en héros. Ou pas. Mais finalement, non. Pas de Clásico en finale de Ligue des Champions. Les Allemands et les Anglais, pas forcément plus brillants, ont su être plus costauds et plus forts mentalement. Cependant, que personne ne s’inquiète : le prochain Clásico devrait avoir lieu dès le mois d’août, en Supercoupe d’Espagne. Éternelle ritournelle.


La meilleure défense, bah, ce n’est pas celle des Italiens

Il fut un temps où les arrière-gardes italiennes étaient craintes dans toute l’Europe. Un instant, cette saison, on a bien cru que ça y était, que c’était le retour de la défense made in Italy. Déjà, le Calcio a été le seul des championnats majeurs à qualifier tous ses représentants pour les huitièmes de finale. Lors des matches aller, tout va bien, ou presque. Naples met une fessée à Chelsea, Milan écrase Arsenal et l’Inter s’incline à la dernière minute contre l’OM. Lors des matches retour, il faut donc assurer. Défendre pour le Napoli ? Une hérésie. Les Napolitains attaquent pendant presque toute la rencontre, et voient leur avantage diminuer au fil des minutes et des pions adverses. Le coup de poignard intervient en pleine prolongation, avec le but d’Ivanovic qui élimine les joueurs de Mazzarri. Et Milan ? Avec ses quatre buts d’avance, les Milanais ont offert une prestation pitoyable, s’inclinant 3-0 et remerciant leur gardien Abbiati d’avoir empêché l'humiliation suprême. Un Milan qui cèdera finalement au Camp Nou, sous les coups de Messi et Iniesta (et de l’arbitre). Et l’Inter ? Certainement les pires. Après avoir laborieusement ouvert le score à San Siro contre Marseille, les Nerazzurri doivent juste résister à la furie marseillaise (LOL) et inscrire un deuxième but. Résultat : ce deuxième but a bien été inscrit. Mais après avoir encaissé un but de Brandao. Giacinto Facchetti peut s’en retourner dans sa tombe.


Quelques exploits français... Mais vivement que Paris achète Higuain, Falcao et Lavezzi, hein…

Monaco qui atteint la finale de la Ligue des Champions : c’était il y a huit ans. Une éternité. Depuis, hormis la demi-finale de Lyon, pas d'incroyable épopée à se mettre sous la dent. Pourtant, cette année, les clubs français ont fait quelque chose de grand lors des phases de poules. Si le champion lillois a été sorti dès le premier tour par clair manque de réalisme et d’expérience, Marseille s’est offert une invraisemblable qualification à Dortmund, avec ce but de Valbuena dans les arrêts de jeu. Lyon a fait encore plus fort, en allant gagner 7-1 sur la pelouse du Dinamo Zagreb. Tiens, ça tombe bien, c’est justement le nombre de buts qu’il leur fallait pour se qualifier. Après cela, les Lyonnais n’ont rien pu faire contre le terrifiant APOEL Nicosie, confirmant que le temps où les joueurs de JMA éliminaient le Real Madrid est bien révolu. Quant à l’équipe de Didier Deschamps, après avoir éliminé l’Inter sans avoir vraiment compris comment (le dos de la Brandade, quoi), elle s’est tranquillement fait sortir par le Bayern (0-2, 2-0). Histoire de bien signifier que ces clubs ne font plus peur aux puissantes écuries européennes. Vivement le PSG "bling bling" en Ligue des Champions. Et vivement Loulou Nicollin au Camp Nou.


Les vrais couillons, dans l’histoire, ce ne sont pas les Bavarois, mais les joueurs de Tottenham

À croire que le Bayern Munich ne voulait pas la gagner, cette finale. Un pénalty raté durant la prolongation, deux tirs au but loupés alors que Chelsea avait débuté la série par un échec… Non. Ils ne devaient pas gagner. Pourtant, celui qui a le plus les boules de la soirée, c’est certainement Tottenham. En effet, les Spurs, arrivés quatrièmes de Premier League, vont devoir gentiment rendre leur billet pour la Ligue des Champions 2012-13 à Chelsea, puisque le règlement n’autorise que quatre équipes anglaises à participer à la C1, et se contenter de l’Europa League. C’est tout de même con, surtout lorsque l’on sait que l’équipe de Harry Redknapp n’est arrivée qu’à une toute petite longueur d’Arsenal. C’est là que les fans des Spurs repensent aux défaites subies à domicile contre Norwich ou sur les pelouses d’Everton, Stoke et QPR… Déjà que l’amour entre Tottenham et Chelsea, deux clubs de Londres, n’était pas vraiment au beau fixe, ce joli vol de place en Ligue des Champions bien en règle ne risque pas d’arranger les choses. Mais que les fans de Tottenham voient le bon côté des choses : au moins, la victoire de Chelsea les qualifie directement pour les phases de poules de la C3. Même pas besoin de se farcir un tour préliminaire. Alors, heureux ?



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Abramovouiche Niveau : District
Ah ah ah allez ça sera sympa Tottenham - AZ Alkmaar en septembre!
"Conclusion de la saison : avoir la possession de balle, ça ne sert à rien"

réponse des footix catalans ? lol
nicococo67 Niveau : CFA2
La vraie conclusion, c'est qu'encore une fois, l'Europa league c'était mieux.
Marshall_joe Niveau : District
Anderlecht l'a aussi bien profond avec la vicoire de Chelsea...
Lyms
Franchement, félicitation à Chelsea, mais qu'on ne vienne pas me contredire sur le fait que jamais dans l'histoire de la Ligue Des Champions il n'y'a eu un vainqueur aussi dégueulasse.
@ Je ne connais pas ta définition du footix catalan, mais je serai très interessé de la connaitre.

Conclusion de la saison, seule la victoire compte, la forme on s'en tape. Si il faut mettre 3 bus devant les cages on le fera...

C'est pas la mentalité ici chez les footix Catalan, on préfre voir un jolie spectacle... maintenat ça a juste fait 14 titres en 4 ans.. Une autre équipe a deja fait ça ?

digam de qui ets fan ? segur del club de la teva ciutat no?

Adeu
Pas seulement un vainqueur dégueu, si encore ils étaient les plus forts, ça passerait.

Pire, un vainqueur chanceux (incroyablement chanceux en fait). Et qu'on vienne pas ressortir l'histoire de la défense héroique : quand on concède autant d'occaz contre le Barça, contre le Bayern (et à un degré moindre, Naples aurait pu en mettre plus au match aller), c'est qu'on a pas une bonne défense. Ils profitent d'une maladresse énorme des attaquants (d'une faillite individuelle de Messi et surtout Gomez. Robben on savait déjà que c'était un looser).
@Cil, vai mas é te foder.

SLB e PSG para sempre.

Et tu peux aller voir du handball si tu veux...
Südkurve28 Niveau : CFA
Je sais que ça fait mal au c*l de l'assumer pour les madrilènes, mais un des enseignements c'est aussi que le Bayern a totalement bouffé le "grand" Real sur 2 matches. Surtout sur le 1er, mais si l'attaque est moins maladroite au retour, y'a même pas de prolongations. Auf wiedersehen, et rdv à l'Euro.
c'est vrai c'est abusé cette fixette sur le footix catalan, ailleurs il n'y a pas??? Et pire encore cela veut-il dire que dés le moment où l'on n'ai sympathisant du FCB on ai classé "footix" c'est ridicule car les anti-barça devrait essayer de comprendre que le FCB n'a pa était fondé a l'arrivée de M. Guardiola si ce club est revenu "à la mode" c'est par sa philosophie de jeu et ces résultats donc associer public catalan à public de footix pour moi c'est insultant et bas du front car quoi que certains s'empressent de dire non le cycle de ce barça la n'est pas encore fini même si comme le montre cette saison dans le foot tout (ou presque) peut arriver.
Rakamlerouge Niveau : National
Ce qu'il faut retenir de la C1 c'est que cette saison est une saison de ME_R_DE... Après 99 on croyait être revenu de tout, et bien non on a vécu encore pire. Il FALLAIT les battre. Oa a échoué. Je suis immensément triste, inconsolable... Certes Drogba est un guerrier, mais p... quel cu_l bordé de nouilles! Et Lahm et Schweinsteiger et Müller et Neuer c'est pas des gars valeureux ? Il la méritaient pas un peu vous pensez ? Pfff... Et le pire, c'est que Chelsea, surgonflé à coups de milliards quand le Bayern est raisonné et mise sur les jeunes, fait figure de "petit poucet", de "David" qui aurait battu "Golliath". Le pire c'est de passer pour un "footix" en tant que sup du Bayern. Les footix se pignollent sur Drogba. C'est écoeurant. Mais c'est le football. Absurde, irrationnel.
En foot, c'est toujours le meilleur collectif qui s'impose. Et Chelsea, cette année, c'était l'équipe la plus soudée, la plus solidaire. Et celle qui avait vraiment le plus envie de remporter le morceau.

Regardez le Barça. Tant que le collectif tournait, il raflait tout. Cette saison, quelque chose n'allait pas (les blessures et une certaine usure) et tout le travail ne reposait plus que sur le seul Messi. L'échec vient de là.

Avoir les meilleurs joueurs ne suffit pas. Le Real et le Barça avaient de meilleurs individualités que le Bayern et Chelsea. Le Bayern lui même a plus de talents que Chelsea. Ça n'a pas suffi. Je ne connais pas bien le club bavarois mais on sent une faille dans son collectif.
Rakamlerouge Niveau : National
Mon coeur saigne.
Timorcheck Niveau : DHR
Moi ce que j'en retiens c'est que Chelsea a eu le Q bordé de nouilles tout au long de la compétition. Ils se sont fait surclassés dans le jeu contre tout leurs adversaires depuis les 1/8! Et malgré tout il l'a gagne!
Le catenaccio est de retour!
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Encore un article fait par un footix barçaboy qui est triste de pas avoir eu sa finale 100% espagnole...

A quand un article qui va nous dire que Chelsea, au vue de son jeu, de sa saison, de l'ambiance de son équipe, de son histoire, de ces millards ne méritait absolument pas cette Ligue des Champions et qu'à l'inverse, le Bayern, en perte de vitesse mais toujours dans le dernier carré, deux finales de LDC, qui l'a jouait chez lui, qui avait une grande partie de ces joueurs issus de son centre de formation, que c'est peut être le seul club au monde a avoir une gestion aussi seine... méritait à mort cette Ligue des champions, son jeu est superbe, et on voit pas Gomez se rouler comme les espagnols, ni Lahm, on a juste un Néerlandais simulateur... comme Chelsea a son Drogba... cette finale est la plus grande injustice depuis des lustres...
nononoway Niveau : CFA
Le champion européen cette année, un vrai champion qui gagne parce qu'il est le meilleur et joue mieux, c'est bien l'Atletico
nononoway Niveau : CFA
@RonHarris

Je veux bien qu'on mette en avant la solidarité de l'équipe mais ils ont eu énormément de chance avec notamment des penaltys foirés, des transversales, des piquets, ... Ca fait partie du jeu certains diront.
cette histoire du "meriter de gagner" n'a aucun sens, une sorte de consolation pas plus. on peut dire qu'on a gagné et en plus on a eu le monopole, mais pas "on a perdu mais on a eu le monopole". Chelsea avait envie de gagner à l'image de Drogba. ils ont de bons joueurs, et n'ont pas à jouer comme les supporters du Barca ou du bayern voudraient! quand Drogba ou lampard ont le ballon, l'adversaire tremble, ya pas besoin de dribbler 6 defenseurs à la Messi ou de faire une préparation de 10min avant de marquer. ils savent tres bien (les adversaires de Chelsea) qu'une seule occasion equivaut statiquement un but. voila une autre façon de voir le jeu offensif avec des profils differents de l'habituel (CR, Messi, Benzema...). c'est pas pour rien que Benzema et CR ont tous les maux du monde à prendre de vitesse Puyol, quand Drogba lui casse les reins avec un dribble prévisible et connu depuis les années 20. la beauté de la defense de Chelsea est dans son organisation aussi et la maniere de ressortir la balle, il a rien du sortir d'extraordinaire Cech lors de la finale! c'est pas comme si ca degageait à tout va, au contraire, c'est des interventions propres, et des passes courtes pour ressortir le ballon. Au final, consolez vous comme vous voulez pour oter la légitimité du titre à Chelsea, mais le foot c'est pas le Barca et le Real (je suis supporter du Real) ou encore moins le Bayern. Chelsea voulait le titre, et a tout fait pour avec son style de jeu et l’abnégation des joueurs, et c'est là qu'il y a tout le mérite.
Timorcheck Niveau : DHR
@Pierre du Bayern. BarcaBoy, certes, mais amoureux du beau jeu avant tout! CQFD!

Et pour un spectateur neutre, le "mérite" est justement proportionnel au spectacle et à l'animation offensive produits.
On en a rien à foutre de voir Chelsea passer chaque tour par le chat de l'aiguille en sortant des équipes plus méritantes. Heureusement que des équipes comme le Barça, le Bayern ou Naples soient là pour pimenter la compétition!

A chelsea je sortirais juste Drogba et Ramires du lot. Sinon cette équipe n'est que dureté et ennui
nononoway Niveau : CFA
@nagamoto

Toutes proportions gardées, tu penses la même chose de la Grêce version 2004 ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 54